Accueil Africa Eco Race Africa Eco Race 2017 – étape 5 : Magnaldi continue de grignoter...

Africa Eco Race 2017 – étape 5 : Magnaldi continue de grignoter sur Vasilyev

167
2
PARTAGER

Deuxième victoire d’étape pour Magnaldi. Le pilote navigateur grignote encore un peu de minutes sur le leader Vasilyev. Juste avant le passage en Mauritanie, c’est de bonne augure.

Les concurrents de l’Africa Eco Race 2017 connaissent leur journée de repos en ce samedi. Hier ils ont couru une dernière fois au Maroc sur une spéciale de 270 km sur une étape de près de 700 km. Au programme, une piste en bordure de l’océan avec une vue à couper le souffle. Mais les équipages n’ont pas eu trop le temps de l’admirer car il fallait naviguer à vue et ne pas se perdre.

Magnaldi se montre une nouvelle fois le plus fort et l’emporte. Vasiliyev arrive 5 minutes après et limite la remontée du buggy ford. Le meilleur des autres est le Russe Karginov et son camion Kamaz. Il a du avoir le pied lourd et filer à des 150 km/h dès que possible. Guillaume Gomez se remontre enfin dans le classement. Depuis l’étape 2 il avait pris plusieurs coups de bambous.

Les écarts sont relativement faibles et tout le monde a visiblement bien navigué. Jusqu’au 13ème de l’étape on est sous les 20 minutes de retard. On y trouve Houizeaux, Serradori, Zapletal, ou Thomasse. Sabatier lui est 15ème. Le vainqueur 2015 a vraiment du mal cette année à jouer les premiers rôles. Peut-être en Mauritanie ? Dans les perdants on citera Sireyjol qui termine 31 ème à plus de une heure, ou Boutron à près de 2h50. Pour le moment il n’y a que la Portugaise Elisabete Jacinto qui a jeté l’éponge avec un gros souci technique sur son Man.

Au général, Vasilyev compte encore 22 minutes 18 sur Magnaldi plus que jamais 2nd. Karginov reprend sa place sur le podium provisoire pour seulement 8 secondes sur Thomasse. Une belle bagarre pour un podium final à Dakar. Ancien 5ème, Sireyjol perd gros comme on l’a dit. Il glisse à la 10ème place à 2h25 de retard. Tout le monde remonte d’un cran (ou deux) devant lui.

L’étape 6 de demain dimanche commencera par une grande liaison de 438 km pour atteindre la frontière Mauritanienne. De là, les concurrents tomberont sur 172 km de pistes sablonneuses. Schlesser et Metge ont prévu une spéciale courte mais pleine de hors-piste. Les navigateurs vont être à la manoeuvre. Une mise en bouche avant les grandes spéciales de dunes de Mauritanie.

Illustration : A. Rossignol/Africa Eco Race

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Africa Eco Race 2017 – étape 5 : Magnaldi continue de grignoter sur Vasilyev"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Voiture
Invité

En tout cas cette Africa Eco Race prouve que la raison initiale qui a poussé le Dakar en Amérique du Sud n’est pas valable. Cette course est relativement sûre.

wpDiscuz