Accueil Cadillac IMSA 2017 : Cadillac inaugure une nouvelle ère aux 24 Heures de...

IMSA 2017 : Cadillac inaugure une nouvelle ère aux 24 Heures de Daytona

92
5
PARTAGER

Les 24 Heures de Daytona 2017 marquaient une étape importante dans l’histoire de l’endurance américaine puisqu’elles correspondaient à l’introduction d’une nouvelle réglementation en prototype. Les fans d’outre-Atlantique vont être aux anges avec la victoire d’une DPi Cadillac.

Comme souvent aux Etats-Unis, le final aura tenu en haleine spectateurs et téléspectateurs de cette édition 2017 des 24 Heures de Daytona, première manche de l’IMSA. La Cadillac DPi-V.R du Wayne Taylor Racing des frères Taylor, de Jeff Gordon et de Max Angelelli s’est imposée devant la voiture-sœur de l’Action Express Racing de Barbosa/Fittipaldi/Albuquerque et la Multimatic-Riley Mk 30 du VisitFlorida Racing emmenée par van der Zande/Rast/Goossens. On notera aussi la bonne tenue de la Ligier-Nissan DPi, qui aura fini quatrième. Du côté des PC, la victoire revient à la FLM09 du Performance Tech Motorsports pilotée par French/O’Ward/Masson/Boulle.

En GTLM, Ford parvient à ses fins grâce au trio Bourdais/Hand/Müller qui triomphe à nouveau après les 24 Heures du Mans 2016 sur une GT alignée par le Chip Ganassi. La Porsche 911 RSR de Makowiecki/Pilet/Werner accroche la deuxième place devant la seule Ferrari 488, du Risi Competizione, pilotée par Calada/Fisichella/Vilander. Enfin, en GTD, la victoire est revenue à la Porsche GT3 R du Alegra Motorsports.

Source et photos : IMSA

 

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "IMSA 2017 : Cadillac inaugure une nouvelle ère aux 24 Heures de Daytona"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MINI_Stig
Invité

Un peu court comme résumé…

Isaac
Invité

Si je veux bien mettre un 20/20 pour la course et les batailles dans presque toutes les catégories, un gros 0 pour le nombre de spectateurs, presque personne en tribune et très peu dans l’infield

galou
Invité

Cadillac a bien profité de la BOP surtout. Bien ralentir pendant les essaies pour pas subir trop de restriction, et voila le resultat en course ;
3s de moins que tous les autres et 1 tours (voir 2) de plus avant de ravitailler.

Bref comme d’hab, les écuries sont pas capable d’etre honnete et vont quand mêmle raler quand la bop va les remettre au niveau des autres…

gigi4lm
Invité

C’est l’éternel débat de savoir si le sport doit récompenser le meilleur ou privilégier le spectacle. Aux USA on connait la réponse.

galou
Invité

Justement la BOP et la pour garantire le spectacle en assurant que chacun ai une chance de se battre pour la victoire.

Dans ce cas y’a pas de debat, c’est de la triche. Et comme ford l’année derniere au mans. ils sont même pas capable de tricher intelligemment…

Le « sandbagging » (le fait de ne pas aller à fond pendant les essais pour eviter les restriction de la bop) est interdit.

Mais la on parle de cadillac, avec Jeff gordon parmit ses pilotes, , la bop sera revu pour la prochaine course et l’imsa va laisser passer l’affaire sans pénalités…

wpDiscuz