Accueil F1 F1 2017 : Red Bull quitte Total et passe à ExxonMobil

F1 2017 : Red Bull quitte Total et passe à ExxonMobil

124
1
PARTAGER

Décidément, l’écurie Red Bull a le chic pour piquer les sponsors et partenaires de l’écurie McLaren. En effet, après Tag Heuer cette saison, c’est ExxonMobil qui rejoint les rangs de l’écurie autrichienne.

Red Bull abandonne donc son partenaire de longue date, le Français Total. ExxonMobil sera le fournisseur officiel des lubrifiants, de l’huile moteur ainsi que du carburant de course de Red Bull Racing. En conséquence, Mobil 1 et Esso, les marques du géant ExxonMobil se retrouveront sur les carrosseries des monoplaces à partir de l’an prochain.

« Mobil 1 et Red Bull Racing sont deux marques mondiales qui partagent la passion pour la course, la performance et l’innovation. Mobil 1 est une marque iconique de la Formule 1 depuis plus de 30 ans, et notre nouveau partenariat nous fournit une opportunité unique de profiter de l’expertise de classe mondiale d’ExxonMobil » déclare Christian Horner, le patron de l’écurie.

Du côté du nouveau partenaire, Matt Bergeron, Vice-Président du marketing de la partie carburants, ne tarit pas non plus d’éloge. « Red Bull Racing est une plateforme dynamique pour démontrer nos technologies de classe mondiale pour les lubrifiants et carburants. Nous sommes impatients de construire une relation avec les excellents jeunes pilotes de Red Bull qui sont en train de bâtir leur réputation en tant que coureurs compétitifs et qui aideront à promouvoir nos marques auprès de générations de consommateurs ».

Renault impacté par cette décision

Au delà des discours convenus pour l’occasion, cette annonce pose de nouvelles questions. En effet, Red Bull Racing utilise des bloc moteur Renault, bien que badgés (« brandés ») de l’horloger Tag Heuer. Or, jusqu’à présent, ces blocs utilisent les lubrifiants et carburants de Total. Le carburant et les lubrifiants sont partie prenante dans les performances du groupe motopropulseur et le motoriste travaille de façon très étroite avec le pétrolier pour mettre au point une formulation unique.

Aussi, on voit mal Renault travailler avec deux pétroliers différents. De même, ExxonMobil fournira-t-il toujours McLaren et Honda ? Avec, là aussi une autre formulation de carburant ? McLaren pourrait passer au pétrolier BP, absent du plateau actuellement. Par conséquent, soit Renault passerait également à ExxonMobil, soit le partenariat avec Red Bull Racing ne pourrait être qu’un sponsoring de façade (comme avec les moteurs). Un précédent existe actuellement. En effet, Williams utilise les carburants et lubrifiants de son motoriste Mercedes, en l’occurrence Petronas. Tandis qu’officiellement c’est le pétrolier brésilien Petrobras qui est le fournisseur de l’écurie.

Evidemment, en F1 plus qu’ailleurs, tout est possible, et voir un motoriste travailler avec deux pétroliers, un pétrolier travailler avec deux motoristes est envisageable. Ce serait alors une dispersion des investissements (ou des investissements doubles) et une perte certaines d’efficacité. D’autres annonces sont sans doute à venir.

Source et illustration : Red Bull Racing

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "F1 2017 : Red Bull quitte Total et passe à ExxonMobil"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
XXX
Invité

En chiffre d’affaires annuel, vingt ans de réclame intensive mobil ou Esso dans la F1 rapporte moins qu’une remise de 5% dans une station essence Carrefour.
Pour Total Elf ce n’est pas une grosse perte, même dans les huiles ou les ventes chez Norauto … etc. … se font à coup de rabais promotions.

sponsoring de façade :
Augmentation du chiffre d’affaires de Calsonic / Nissan avec une réclame sur une F1 Honda ??? …. ou de la réclame qui ne sert à rien ???
http://i.imgur.com/6dLp3FK.jpg

wpDiscuz