Accueil Fisker Fisker va renaître de ses cendres

Fisker va renaître de ses cendres

122
4
PARTAGER
Henrik Fisker

Le charismatique Henrik Fisker a recréé une société éponyme avec pour objectif de dévoiler une nouvelle voiture électrique à la mi-2017.

Début septembre, le designer danois avait fait part de sa volonté de lancer à nouveau une voiture électrique sans en dire plus. Aujourd’hui, nous en savons plus, car Henrik Fisker a créé deux sociétés Fisker, Inc et Fisker Nanotech. Gérée par Henrik Fisker, la première entité serait dédiée à la conception et à la production d’une future voiture électrique. La seconde entité est une coentreprise créée avec Nanotech qui sera gérée par le PDG de cette dernière Jack Kavanaugh.

Nanotech a été lancée il y a deux ans pour mener à terme la production d’une nouvelle génération de batteries mise au point à l’université de Californie à Los Angeles. Ces batteries d’un nouveau genre utiliseraient le graphène. Présenté comme le matériau du 21e siècle, celui qui forme le graphite de nos mines de crayon est aussi un matériau aux propriétés fascinantes. Entre 100 et 200 plus résistant et 6 fois plus léger que l’acier, il est aussi très flexible et le meilleur conducteur électrique connu. Une société britannique Zap & Co a dévoilé un chargeur en graphène sans fil qui recharge les téléphones portables et tablettes en cinq minutes.

Henrik Fisker annonce une future voiture électrique qui disposerait d’une autonomie supérieure à 600 kilomètres et d’une durée de vie qui irait au-delà de la durée de vie du véhicule. Le designer reste avare de détails, mais révèle toutefois que la prochaine Fisker sera le successeur spirituel de la Karma. Il promet une habitabilité record et dévoilera les premières images à la mi-2017.

Henrik Fisker voit au-delà de ce successeur de la Karma et pense déjà à un deuxième modèle plus abordable avec un prix d’attaque inférieur à 40 000 dollars. Certains y verront un successeur de l’Atlantic, modèle mort-né plus petit conçu par Fisker avant sa disparition.

Cela dit, on peut se demander si le projet est vraiment sérieux ou juste un faire-valoir pour Nanotech. En effet, les deux compères n’hésitent pas à affirmer que le véritable objectif est de vendre la technologie à un équipementier une fois la production lancée. Ils ont intérêt à se dépêcher. En février dernier, une jeune entreprise espagnole, Graphenano, a présenté à Madrid, une batterie automobile d’une autonomie de 800 kilomètres pour un poids de 100 kilogrammes.

En parallèle à ce nouveau project, Henrik Fisker continue de mener son rôle de responsable du design chez VLF Automotive, l’autre société qu’il a fondée avec Bob Lutz et Gilbert Villarreal en janvier 2016.

 

Source: Bloomberg

Source photo : henrikfisker.org

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Fisker va renaître de ses cendres"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Esp2
Invité

Prometteur si ça se concrétise !!! C’est Musk qui doit manger son crayon !!!

r-motor
Invité

En espérant que cela se concrétise et même que sa tienne!

033x
Invité

quel dommage que la karma fût un échec ! ce fût un vrai coup de coeur stylistique dès la première vu « en vrai » (dans un salon). rarement un véhicule m’a autant touché ! à l’intérieur comme – surtout – à l’extérieur ! et son mode extange reste, selon moi, la meilleure technologie actuelle !
vraiment un beau gâchis..
j’espère que la future Fisker sera de cette trempe

wpDiscuz