Accueil Alpine Spyshot : la future Alpine débusquée

Spyshot : la future Alpine débusquée

92
17
PARTAGER

Les concept, étude, show car, c’est bien. Un modèle en phase de développement surpris sur la route c’est mieux. La future Alpine vient d’être débusquée après qu’un exemplaire de pré-production a été vu.

Attendue de pied ferme depuis des mois, celle dont on sait aussi depuis des mois qu’elle ne sera pas dévoilée au Mondial de l’Automobile de Paris vient enfin d’être surprise sur la route.

Nouvelle étape clef dans le développement de la berlinette Alpine, de la future petite sportive française provenant des installations industrielles de Dieppe.

Dénommée A120 pour l’heure, la berlinette (les spyshots via ce lien) adopte un camouflage composé de bleu et de blanc laissant cependant trahir quelques éléments de son style.

Et comme les responsables de la marque l’avaient annoncé on est bel et bien dans l’esprit du concept Vision GT. Un concept plutôt salué et qui se traduira donc par une déclinaison de série assez fidèle.

On retrouve la caractéristique imposante sortie d’échappement centrale, les deux doubles phares à l’avant, la signature lumineuse en croix à l’arrière et certains éléments rapprochant l’auto du modèle de production à l’image des rétroviseurs par exemple.

Au sein de la marque on avait promis un modèle de série préfiguré à 80 % par le concept : le prototype semble confirmer la donne.

Râblée, dynamique et tendue la future berlinette franchit un pas supplémentaire vers sa prochaine mise sur la route suite au démarrage de sa production. La sportive sera dévoilée avant la fin de l’année et profiterait du salon de Genève pour un premier grand bain public et médiatique.

On évoque un ticket d’entrée oscillant autour des 50 000 euros. Et la fiche technique ? On reste pour l’heure sur l’option quatre cylindres turbo développant quelques 250 ch  à 300 ch.

Une cavalerie à ramener à un poids dont on dit toujours qu’il oscillera autour de la tonne. La renaissance d’Alpine se fait de plus en plus proche et la nouvelle interprétation de la mythique berlinette A110 se rapproche comme jamais jusqu’ici. Qui pourrait s’en plaindre ? Les grincheux ?

Source : Autoevolution.

Crédit illustration : Autoevolution.

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Spyshot : la future Alpine débusquée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
aurel
Invité

A 50 sa commence à faire. Surtout en prix de base… J’espère qu’il prévoit l’ouverture de concession dédié Alpine.
Car les potentiels clients ciblé Porsche par exemple n’iront pas dans une concession Renault/Dacia, question d’image.
Ensuite attention au prix… Un Cayman débute à 53k compté 15k de plus pour avoir un configuration top. Il va être durr d’accroche ce type de client qui préfère mettre 10k de plus sur la table et prendre le Cayman…

SGL
Invité

Bah comme vous dites, si la Cayman débute à 53.960€ et faut obligatoirement rajouter des milliers € pour avoir quelque chose digne du statut de l’auto (GPS à 1560€, Amortissement piloté à 1440€, échappement sport 2268€, etc.), alors si l’Alpine est parfaitement équipier pour 50k€, cela peut rester une « bonne » affaire.
Juste pour info une Alfa 4C débute à 63 k€ et une Lotus Elise 1.6 sport à 40 K€ (très spartiate)

seb
Invité
Les 50 000 ne me semblent pas déconnant. On avait une Megane RS Trophy-R à 40/45 000 de mémoire, si l’Alpine se retrouve dans ces tarifs elles se gêneraient au sein du groupe Renault. Si en plus c’est le tarif de base du Cayman ça me semble normal de s’aligner. Je n’ai aucune idée de l’aura d’Alpine en dehors de nos frontières mais pour moi c’est une marque tout aussi mythique que Porsche et Renault Sport a bonne réputation (Records sur le Ring, quelques titres en F1, endurance, rallye…) Après il y a aussi des clients qui cherche un logo… Lire la suite >>
alex87f
Invité

Reste qu’en termes de qualité de fabrication, et de rapport performance / puissance (que ce soit en ligne droite ou en virage), les Porsche sont des références. De plus, elles vieillissent bien, et se revendent bien.

Si Alpine souhaite faire de l’ombre à une référence établie depuis 50 ans, il faudra être moins cher!

bzep
Invité

Tout à fait, à mon avis; Alpine a intégré cette donnée. Ceci étant dit Porsche c’est Porsche et Alpine devra être Alpine !

SGL
Invité

Et 50 k€ bien équipés avec de bonnes prestations, le contrat est rempli, c’est déjà moins cher !

seb
Invité

La vache que le temps passe vite, je ne voyais pas le Cayman si vieux.

ART
Invité

La vraie question est de savoir si l’Alpine se situe face à une Elise ou face à un Cayman…

Carlos Ghost
Invité

// celle dont on sait aussi depuis des mois qu’elle ne sera pas dévoilée au Mondial de l’Automobile de Paris vient enfin d’être surprise sur la route. //

Elle sera dévoilée à Pâques ou à la Trinité, mais on sait pas de quelle année. Pendant ce temps-là, les potentiels acheteurs vont ailleurs. Dekismokton ?

bzep
Invité

Si un « potentiel » client fidèle de l’image et de l’histoire d’Alpine va ailleurs, c’est qu’il n’est pas réellement « Alpiniste » mais oportuniste, autant dire: « qu’il passe son chemin ou tout au moins qu’il le fasse » il reviendra peut-être un jour … Ou pas ! Bref on sort ce genre de véhicule quand on est vraiment prêt et pas en fonction de l’impatience de quelques clients mécontents de trop attendre.

SGL
Invité

@Carlos Ghost
Bah de toute façon il n’y a plus d’Alpine de plus de 20 ans, donc elle ne remplace rien pour le moment, peu importe sa date de sortie, elle sera forcément la bienvenue.
Mieux vaut tard que jamais et cela ne peut pas être pire 😉

Louis
Invité

Ca fait depuis la fin de l’A610 Turbo – soit environ 20 ans – que les clients vont ailleurs. Il faudrait la sortir 6 mois plus tôt (et planter tel ou tel développement) pour retenir qui exactement ?

Dekitmoktu ?

aurel
Invité

Les Alpinistes comme vous dites représentent pas plus de 10% 15% de la futur clientèle. S’il compte sur ca pour faire leur chiffre c’est perdu d’avance.

SGL
Invité

Ce seront leurs fils voir petits-fils… des millions ! 😀
… et même des Japonais qui attentent ça. 😀

gustave
Invité

y’a 20 ans les acheteurs potentiels d’Alpine sont allés voir ailleurs, aujourd’hui les mêmes sont sont en maison de retraite…
Et la relève ? bah elle a acheté des Cayman des Lotus, des Alfa 4C..
Alpine parle à qui en 2016 à part les fans de la berlinette (moyenne d’age ??)
bref, bon courage Renault !

SGL
Invité

Pourquoi ? 😯
Les acheteurs de Porsche, Lotus, Alfa, …et tant d’autres, ont tous signé un contrat de mariage à vie avec les marques ?
Les acheteurs de la Mini BMW de 2001 n’étaient uniquement que les acheteurs de la Mini de 1959 !? 😀

gustave
Invité

ce n’est pas le même marché ni la même clientèle…Acheter une voiture sportive est un achat passion qui n’est pas à la portée de toutes les bourses…et dont le nombre d’acheteurs diminue franchement (bcp de cinquantenaires de 2016 n’ont pas la passion de l’auto comme les cinquantenaires de 1996 par ex)
Pour les minis, tout le monde peut s’acheter les nouvelles minis (les modèles de 2001 coutent, en troisième main, le prix d’une Dacia maintenant)
Et puis rappelez vous du spider Renault, même avec le pare brise il ne s’est pas vendu alors qu’à l’époque on voyait bcp plus de Lotus Elise…

wpDiscuz