Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 31 de 2016

Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 31 de 2016

87
0
PARTAGER

Ricky Collard (Carlin) peut sauter de joie : grâce à un doublé à Snetterton, le titre en British F3 lui tend les bras. Lando Norris (Josef Kaufmann), lui, a bétonné son avance en FR NEC. Quant à Joey Mawson (Van Amersfoort), il est en train de tuer le suspens en ADAC F4 ! Heureusement, en F1600, tout reste ouvert après Pittsburg…

ADAC F4

Le championnat 2016 est un duel entre Mick Schumacher (Prema) et Joey Mawson (Van Amersfoort.) Avantage pour l’Allemand aux essais du Nübrurgring.

ADAC F4 1

Au feu vert, Mawson tente de harceler le poleman, en vain. L’Australien renouvelle l’opération au fil de l’épreuve, mais Schumacher contrôle la situation. Mike David Ortmann (Mücke) suit le duo, depuis la 3e place.

On retrouve donc Schumacher, Mawson et Ortmann sur le podium.

ADAC F4 2

C’est sans doute le tournant du championnat. Au feu vert, Schumacher double Ortmann et il se blotti derrière le leader Mawson. L’Australien résiste et Schumacher passe aux forceps. La direction de course trouve la manoeuvre dangereuse et le Schu-schu des médias écope d’un drive-through mortifère. Quant à Ortmann, troisième homme du championnat, il doit renoncer. Yuri Vips (Prema) et Nicklas Nielsen (Neuhauser) sont promus 2e et 3e. Le protégé d’Audi klaxonne derrière l’Estonien, mais ce dernier résiste.

Nouveau succès de l’Australien, qui le rapproche du titre. Bons scores de Vips et de Nielsen, que l’on retrouve de plus en plus souvent sur l’estrade…

ADAC F4 3

Simo Laaksonen (Motopark) et Jannes Fittje (US Racing) forment la première ligne de la course 3. Au feu vert, Thomas Preining (Lechner) bondit de la deuxième ligne et prend la tête. Fittje est 2e. En revanche, Richard Verschoor (Motopark), Schumacher, Vips, Ortmann et Mawson ont passé le poleman. Toni Wolf (KUG) et Carrie Schreiner (US Racing) s’accrochent et c’est un safety-car.
Verschoor s’effondre à la reprise. Vips, Schumacher et Ortmann passent. Mawson ne veut pas perdre de temps (et de points) face à ses rivaux au championnat. Pour doubler le pilote Red Bull, il déborde sur l’entrée des stands, ce qui lui vaut un drive-through. Comble de malchance, Schumacher double Vips et passe 2e.

Preining, Schumacher et Vips composent le tiercé de la course 3.

ADAC F4 4

Trop fébrile dans la course 3, Mawson gâche une occasion de marquer de gros points. Il quitte le ‘Ring avec 297 points. Schumacher, lui, a connu une panne de cerveau dans la course 2. Il est 2e à 251 points. A deux manches de la fin, Ortmann, 3e à 180 points, est bien isolé au classement. Il ne peut plus monter -ou descendre-.

ADAC F4 5

FR 2.0 NEC

Une semaine après Spa, la FR NEC est à Assen. Et une semaine après sa balade à Spa, Lando Norris (Josef Kaufmann) est de nouveau invincible aux essais.

FR NEC 1

Samedi tranquille pour Norris. L’Anglais déroule pendant 16 tours, il ne lui manque que le transat et le coca. Loin derrière, Dorian Boccolacci (Tech 1) prend le meilleur de Jehan Daruvala (Josef Kaufmann.) Le Français tente ensuite de suivre tant bien que mal, afin de garder ses chances au championnat.

Ce sont donc Norris, Boccolacci et Daruvala qui montent sur l’estrade.

FR NEC 2

Le dimanche, Norris semble de nouveau sur un nuage. Daruvala, 2e, a besoin des jumelles pour le voir. C’est sans compter sur Max Defourny (R-ace GP.) Le Belge commence par se débarrasser de Sasha Fenestraz (Tech 1) et de Boccolacci. A mi-course, Daruvala tombe. Norris voit ensuite le Belge apparaitre dans ses rétroviseurs. Le poursuivant tente une manoeuvre dans l’avant-dernier tour et Norris ne peut que s’incliner. Derrière, Daruvala se fait attaquer par Fenestraz et Boccolacci. Néanmoins, les deux Français ne trouvent pas de solution.

Victoire de Defourny, devant Norris et Daruvala.

FR NEC 3

Leader depuis Spa, Norris creuse l’écart, avec 211 points. Boccolacci quitte Assen avec 187 points. Defourny, l’autre pilote en forme du moment, compte désormais 173 points. Il ne reste plus que deux meetings et outre les trois pilotes, seul Daruvala, 4e à 166 points, peut encore légitimement rêver de sacre.

FR NEC 4

British F3

Un peu de changement à Snetterton, Harrison Scott (HHC) est de retour. Quant à Nikita Mazepin (Carlin), il remplace un Norris qui n’a pas de don d’ubiquité ! Ben Barnicoat est également en piste. Mais le pilote de F3 (et champion automnal de British F3 2015) se contente d’emprunter la voiture d’Al Faisal Al Zubair (Fortec) aux essais libres.

Leader du championnat, Ricky Collard (Carlin) est le plus véloce des qualifications.

British F3 1

Au feu vert, Collard s’élance devant Matheus Leist (Double R) et Toby Sowery (Lanan.) Ce dernier est talonné par Thomas Randle (Douglas.) Enaam Ahmed (Douglas) est également à l’affut. Ahmed tente de doubler l’Australien, mais ce dernier lui ferme la porte et c’est la collision. Safety-car.
A la reprise, Collard contrôle Leist et Sowery. Quinlan Lall (Chris Dittmann) part à la faute, mais il se range dans un coin et la course continue.

Collard s’impose ainsi devant Leist et Sowery.

British F3 2

Réveil difficile pour la Tatuus/Cosworth de Ben Hingeley (HHC.) Il est contrait de partir des stands, tout comme Ahmed.

Mazepin part aux côtés de Tarun Reddy (Fortec.) L’Indien fait le forcing au feu vert, mais le Russe atteint la chicane en premier. Par contre, Randle ne résiste pas à la pression de Scott. Tandis que le pilote d’essai Force India fait le break, l’écart entre Scott et Reddy reste constant.

Premier succès européen pour Mazepin, qui devance Reddy et Scott.

British F3 3

Le dimanche après-midi, Collard retrouve la pole. Leist prend un meilleur départ et atteint la chicane en 1er. Mais le poleman reste à sa hauteur, ce qui lui permet d’avoir la trajectoire au virage suivant. Hingeley est 3e, tandis que Ahmed passe Scott pour le gain de la 4e place. En fond de grille, Krishnaraaj Mahadik tente de doubler Al Zubair. L’Omanais ferme la porte et l’Indien en perd son aileron. Ainsi délesté, il poursuit un peu avant de finir dans le bac à sable. En tête, Collard prend les choses en main. Hingeley, lui, doit repousser Ahmed jusqu’au bout.

Doublé de Collard, devant son meilleur ennemi Leist et Hingeley. Signalons que Carlin a remporté toutes les courses du week-end.

British F3 4

1er à 438 points, Collard tient la corde pour la finale, à Donington Park. Leist est 2e, à 423 points. Randle, en petite forme, est 3e à 387 points. 4e à 376 points, l’ex-leader Sowery est désormais hors-course pour le titre.

British F3 5

F1600

On termine à Pittsburg, où la F1600 reprend. Neil Verhagen est en pole.

F1600 1

Au feu vert, Verhagen doit faire face à Kaylen Frederick (Pelfrey.) Dans leur dos, Steve Bamford (Rice Race), Calvin Ming (Pelfrey), Peter Portante (K-Hill) et Philippe Denes (Pelfrey) se battent pour la 3e place. Frederick trouve l’ouverture et il effectue ses premiers tours en tête. Dans le groupe de chasse, Bamford a des problèmes de surchauffe. Il doit ralentir et laisse donc filer le peloton. Verhagen reste au contact. Il donne tout dans le dernier tour et passe la ligne d’arrivée avec quelques centimètres d’avance. Ming s’extrait du peloton et s’offre le bronze.

Verhagen devance un Frederick dépité, mais qui signe son meilleur résultat en automobile. Ming est 3e.

F1600 2

Le dimanche matin, on retrouve Verhagen. Bamford, Ming et Portante sont à l’affut. Le vétéran tente une attaque, mais il part à la faute. Ming le relaye comme aiguillon et cette fois-ci, c’est Verhagen qui craque. Le vainqueur de la course 1 effectue un tête-à-queue. Le temps de retrouver le bitume et Ming et Portante sont passés. Le leader déchu ne s’avoue pas vaincu. Il repasse l’ex-pilote d’US F2000. Puis comme dans la course 1, il dépasse le leader d’un cheveu, sur la ligne d’arrivée.

Doublé de Verhagen. Ming et Portante complètent le podium.

F1600 3

L’après-midi, Verhagen est pourchassé par Bamford, Frederick et Denes. Frederick est en état de grâce. Il remonte le peloton, passant le vétéran, puis le leader.  Denes l’imite ensuite. Bamford, qui ne veut pas en rester là, double également Verhagen. Voilà le vainqueur des courses 1 et 2 exclu du podium ! Portante, qui se tient à distance des furieux, double également le poleman. Denes n’arrive pas à se montrer menaçant. Dans le dernier tour, Bamford tente de passer le 2e, mais il effectue une excursion hors-piste et Portante hérite de la médaille de bronze.

Samedi, Frederick avait manqué son premier succès pour quelques centimètres. Il se venge donc dans la course 3. Denes est 2e, Portante, 3e.
4e suite à la bévue de Bamford, Verhagen devient le nouveau leader du classement, à deux manches de la fin.

F1600 4

British F4

Vous vous souvenez d’Enzo Fittipaldi ? Le dernier rejeton de la famille a loupé le « driver advancement program » de l’US F2000. Trop jeune pour la monoplace, il ronge son frein en Ginetta Junior Cup. Il est actuellement 17e (sur 18 pilotes présents sur l’ensemble de la saison), avec une 8e place comme meilleur résultat. On a connu plus probants, comme débuts… Néanmoins, le Brésilien pense déjà à la suite de la carrière et il lorgne vers le British F4. A suivre ?

Ginetta

F4 SEA

La F4 SEA, qui remplace l’Asia Cup Series, c’est parti ! L’essentiel des courses 2016 auront lieu à Sepang, avec un unique voyage à Buriram (alors qu’on nous annonçait des sorties en Inde et en Indonésie…) Côté pilotes, on retrouve des anciens de l’Asia Cup Series comme Jordan Love (vu depuis en F4 Australia), Daniel Woodroof (actuellement en FMCS) et Santino Ferrucci (désormais en GP3 !) Kevin Jörg (également en GP3) est présent. Côté débutants, on remarque Keanon Santoso et sa sœur Kezia, Faine Kahia (tout premier à remplir son bulletin d’inscription), quelques Indiens, ainsi qu’une autre jeune fille, dont le nom n’est pas précisé.

F4 SEA 1

Puis c’est le passage à la pratique, avec six courses en deux jours. Woodroof, Jörg et Ferrucci restent sur le banc.
Pour info, Love remporte les courses 1 et 2. L’Indien Akash Gowda, la course 3. Le dimanche, Love triple la mise dans la course 4. Le Singaporien Danial Frost gagne la course 5 et Frost, la course 6. Du coup, Frost mène le classement, à 127 points.

F4 SEA 2

US F2000

David Martinez fut un éphémère pilote de Champ Car. Avec son père, Ernesto et Estéban Gutierrez (qui est d’ailleurs managé par les Martinez père et fils), ils possèdent l’équipe Martiga EG de F4 NACAM. Les Martinez profitent du changement de châssis en US F2000 pour intégrer le championnat. Il seront présent sous l’enseigne DEforce. Alexis Coreño, pilote Martiga EG, managé par le duo, devrait logiquement en être.

Carlin, actuellement présent en Indy Lights, il songe à créer une structure US F2000 en 2017. Une structure Pro Mazda suivra en 2018, avec le changement de châssis. Pour l’occasion, il s’associerait à BENIK, un constructeur de châssis de kart.

US F2000

Nascar

La convalescence de Dale Earnhardt Jr s’éternise. Son patron, Jeff Gordon, doit rempiler pour Watkins Glen et Bristol. Au passage, le pré-retraité va dépasser le cap des 800 manches disputées ! En attendant, l’Américain doit remplir ses engagements pour son sponsor, Axalta. On voit ici Gordon, en plein speech, lors du séminaire de motivation des meilleurs commerciaux d’Axalta pour l’Amérique Centrale et Latine !

Jeff Gordon

Crédits photos : British F3 (photos 1 et 11 à 15), ADAC F4 (photos 2 à 6), FR NEC (photos 7 à 10), Mathisen Media (photos 16 à 19), Douglas Motosport (photo 20), Formula 4 SEA (photos 21 et 22), DEforce (photo 23) et Axalta (photo 24.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz