Accueil Monospaces Essai Opel Zafira 2016 CDTi 170 ch

Essai Opel Zafira 2016 CDTi 170 ch

184
6
PARTAGER

Le nouveau Renault Scenic s’apprête à débarquer, et la concurrence ne peut pas se permettre de rester sans réagir. Même si beaucoup de clients habituels du segment se tournent aujourd’hui plutôt vers les SUV, le marché des monospaces ne reste pas négligeable. Et Opel anticipe la haute lutte, en faisant passer le Zafira par la case restylage, avec quelques petits trucs en plus pour ne pas se laisser trop distancer.

Style extérieur

Après trois ans, les designers de l’Opel Zafira se sont penchés sur son cas. En général, dans ce type de restylage, les modifications se situent surtout à l’avant. Pour mieux harmoniser son regard avec le reste de la gamme, et notamment l’Astra, il en reprend les lignes conductrices avec une calandre plus horizontale et des feux full Leds. Il n’y a strictement rien à dire sur le profil et pas beaucoup plus à l’arrière. Malheureusement il garde son allure de camionnette, ce qui le rend visuellement plus imposant et moins dynamique que ces petits copains les plus récents. Et pourtant en termes de cotes, il demeure plutôt bien placé.

Essai_LBA_Opel_Zafira_2016-5

Style intérieur et équipement

A l’intérieur en revanche il fait valoir un restylage bien plus poussé. On oublie les dizaines de boutons, et place à un grand écran tactile qui centralise beaucoup de commandes de confort. L’ergonomie bien meilleure s’en ressent, et c’est l’un des principaux points positifs qui composent cette version modernisée du Zafira. Les finitions supérieures intègrent un GPS, mais pour le reste de la gamme CarPlay et MirrorLink sont de la partie pour pouvoir profiter de celui d’un smartphone. L’arrivée de cette débauche de technologie surprend pourtant par quelques griefs. Le Zafira ne dispose en effet que d’une seule et une unique prise USB à l’avant. Certes, il y a deux prises 12V de type allume-cigare, et une de plus à l’arrière. Mais si on se balade avec son câble en poche, en revanche peu d’entre nous ont l’adaptateur en question. Ce qui nous a valu à bord une petite bagarre verbale pour décider qui allait brancher son téléphone. Pour le reste et notamment la modularité, elle ne change pas, et se montre donc toujours aussi intéressante avec 7 places donc, et la possibilité d’un long plancher plat, sans oublier une configuration 2+2 idéale pour les petites familles.

Essai_LBA_Opel_Zafira_2016-7

Châssis et motorisation

Sous le capot, le puissant Diesel de 170 ch à la dépollution dernier cri. Il fait le job plutôt en douceur, et franchement sans vraiment se faire exagérément entendre. Heureusement d’ailleurs que nous disposions de ce moteur, car compte tenu du poids cette débauche de chevaux ne s’avère pas du tout superflue. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, le monospace restylé s’avère plutôt bien servi par un châssis pas si mal équilibré. On se place plutôt facilement en courbe, grâce à une direction qui ne manque pas trop de précision. Sauf qu’on connaît plus rigoureux sur le segment en termes de dynamisme, et le Zafira devra faire la différence ailleurs pour se distinguer. Toutefois au chapitre du confort, il y a peu à redire, du moment qu’on ne le repousse pas dans ses derniers retranchements, ce qui a peu d’intérêt on en conviendra. La consommation, en étant trois à bord, s’est établie dans les 6 litres.

Essai_LBA_Opel_Zafira_2016-4

Tarif et conclusion

Le Zafira évolue à la marge mais ne fait guère évoluer ses prestations routières et c’est bien dommage. Parce que lourd, et pas aussi doté en termes d’équipements technologiques que ses concurrents les plus récents et ceux qui s’apprêtent à débarquer, sa tâche s’avère difficile pour résister. Il a toujours pour lui une habitabilité remarquable et 7 places dès la première finition, mais sera-ce suffisant ? Car même au jeu des tarifs, à partir de 32 450 euros il ne se distingue pas non plus par rapport aux autres. Il n’a va donc pas falloir qu’Opel attende trop longtemps pour proposer une nouvelle mouture plus moderne pour rester parmi les bestsellers du marché en Europe.

Crédit photos : le blog auto

+Bonne ergonomie
Moteur
Sept places dès l’entrée de gamme
Look imposant
Manque de prises USB

 

Opel Zafira CDTi 170
Moteur
Type et implantation4 cylindres Diesel Turbo
Cylindrée (cm3)1956
Puissance (kW/ch) à tr/mn125/170 à 3750
Couple (Nm) à tr/mn400 à 1750
Transmission
Roues motricesAvant
Boîte de vitessesAutomatique à 6 rapports
Châssis
Suspension avantMcPherson
Suspension arrièreBarre de torsion
FreinsDisques ventilés AV disques AR
Jantes et pneus225/50 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h)205
0 à 100 km/h (s)9,9
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)8,2
Cycle extra-urbain (l/100 km)4,3
Cycle mixte (l/100 km)6,1
CO2 (g/km)161
Dimensions
Longueur (mm)4656
Largeur (mm)1884
Hauteur (mm)1685
Empattement (mm)2760
Volume de coffre (l)152->1860
Réservoir (l)58
Masse à vide (kg)1788

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Essai Opel Zafira 2016 CDTi 170 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Panama
Invité

Voiture de loueurs, et de ceux qui achètent des voitures de loueur.

Nicolas
Invité

Je ne vois pas qui peut acheter ça neuf à part des entreprises il y a tellement d’alternatives plus intéressantes

beniot9888
Invité

On parle d’un monospace compact. C’est rarement un véhicule qu’on choisit par envie. Il est fait transporter du monde et des bagages, dans un bon confort. Ce que cet Opel sait faire correctement.

Dès lors, si il fait l’objet d’une bonne ristourne, pourquoi pas ?

On ne parle pas d’une voiture de sport, là…

wizz
Membre

et ces entreprises, elles font quoi avec une Zafira ?

Dcomdim
Invité

1,8t à vide?! Autant dire pas loin de 2t en ordre de marche. On parle bien d’un monospace compat? Damned!

john
Invité

J’ai un Zafira équipé de ce même moteur car j’ai une famille de 4 enfants.
Le confort est réel, le châssis dynamique, l’équipement très satisfaisant, le moteur très agréable, la modularité et l’habitabilité est top et la consommation autours de 6.8 l . Ce monospace ne manque pas d’élégance et aucun problème de fiabilité et de finition ne sont à signaler. Alors oui il ne s’appelle pas PSA ou Renault ni Crossover mais cette voiture fait largement le job pour transporter une famille de 6 personnes.

wpDiscuz