Accueil Actualités Entreprise Bristol Bullet : faire-part de renaissance

Bristol Bullet : faire-part de renaissance

52
0
PARTAGER

A l’occasion du dernier Festival of Speed de Godwood, Bristol jouait à domicile. L’artisan anglais profitait logiquement de l’occasion pour en révéler davantage sur son retour programmé sur le devant de la scène et le projet Pinnacle. Suite du retour.Au Festival of Speed de Goodwood, au milieu du flot d’autos, Bristol lâchait son prototype Pinnacle alors camouflé de la face avant à l’arrière en passant par les flancs.

Du teasing en quelque sorte et pas encore la possibilité d’appréhender concrètement le style de la barquette marquant le retour, la renaissance, de la marque.

Soixante-dix ans plus tard (soixante-et-onze ans exactement) après le lancement voici donc le retour programmé pour Bristol, désormais sous pavillon Frazer-Nash, et future venue qui viendra ranimer la mémoire après la Fighter (coupé portes papillon proposé durant tout sa carrière avec le V10 de la Viper à 525 ch ou 627 ch pour la S ou même dans une version à plus de 1 000 ch pour la Fighter T).

L’auto en question ? Officiellement baptisée Bullet. Ce qu’on sait aussi déjà ? Un poids plutôt contenu grâce à l’utilisation importante de fibre de carbone (coque en lieu et place alu traditionnel) et un V8 4.8 l pioché chez l’historique partenaire constructeur à l’hélice.

Light et right cette future balle marquant le renouveau du petit constructeur britannique ? A revoir officiellement et intégralement ce 26 juillet prochain. Quant à la concrétisation elle est d’ores et déjà programmée avec une renaissance industrielle au début de l’année prochaine.

Source : Autocar.

Crédit illustration : Bristol Cars.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz