Accueil Acura Acura NSX GT3 : Nippone made in USA pour aller taquiner les...

Acura NSX GT3 : Nippone made in USA pour aller taquiner les marques établies

67
3
PARTAGER

L’Acura NSX est (enfin) entrée en production dans l’Ohio à la fin mai après quelques années d’attente. Honda via sa filiale Acura fait le forcing côté communication avec pèle-mêle des NSX à Pikes Peak, ou au Festival of Speed de Goodwood et maintenant la présentation de la version FIA GT3 de sa supercar.

L’Acura NSX GT3 a bien évidemment une carrosserie et une aérodynamique toute spécifique mais on reconnait très facilement la voiture de série. Les feux très étirés sont conservés et les formes de la calandre et des ouvertures basses sont préservées. Evidemment l’aéro est entièrement revue avec des ailettes sur le bouclier avant, une lame à l’avant du fond plat, ainsi qu’une large ouverture sur le capot par exemple.

Sur les côtés, les ouïes de cette version GT3 font passer celle de la NSX de production pour de tout petits trous. Les radiateurs sont alimentés en air frais par ces ouvertures. A l’arrière, on trouve un énorme diffuseur (que HPD prend soin de ne pas trop montrer) et évidemment l’aileron, à même de plaquer cette voiture à la piste. « Partant de la base solide de la NSX de production, nous faisons des progrès constant dans notre développement et nous attendons avec impatience de pouvoir aligner cette voiture de course GT3 la saison prochaine » déclare Art St. Cyr, le président de Honda Performance Development (HPD).

HPD dévoile une série de clichés de sa voiture en plein développement, toute de carbone vêtue, sur le circuit de GingerMan à South Haven dans le Michigan. Conforme au règlement FIA GT3, la NSX dispose d’un moteur DOHC V6 de 3,5 litres de cylindrée, ouvert à 75 degrés et gavé par deux turbos dérivé du moteur de série. Sont repris le bloc, le système de soupapes, le vilebrequin, les pistons et le système de lubrification à carter sec. Le tout, en position centrale arrière et ventilé par les ouïes latérales, est accouplé à une boîte séquentielle à 6 rapports

Acura insiste sur le côté « made in USA » de cette nouvelle GT3. Elle est en effet produite dans l’Ohio, au centre Performance Manufacturing et le moteur est aussi assemblé dans l’Ohio avec des pièces américaines mais aussi mondiales précise HPD. Evidemment, par rapport à la NSX de production, cette NSX GT3 perd la partie motrice électrique mais gagne en bestialité et devrait être un joli « panneau publicitaire » pour la nouvelle supercar de Honda.

L’Acura NSX trouvera sur sa route bon nombre de concurrentes déjà éprouvées (HPD s’alignera sans doute sur les prix de la concurrence soit entre 430 et 470 000 dollars) et a tout à prouver. Première étape bien évidemment finir le développement et convaincre des écuries d’adopter ce nouveau modèle dès 2017.

Source et illustration : Acura/Honda

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Acura NSX GT3 : Nippone made in USA pour aller taquiner les marques établies"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
crash71100
Invité

Ca serait bien d’en voir 2 ou 3 en Blancpain

Carlos Ghost
Invité

Et pourquoi pas aux 24h ?

wpDiscuz