Accueil Alfa Romeo Alfa Romeo : la remplaçante du coupé 4C pour 2020

Alfa Romeo : la remplaçante du coupé 4C pour 2020

47
12
PARTAGER

Alors que le dernier plan produits du constructeur au Biscione confirmé par la maison mère faisait état de projets reportés de deux années, on évoque l’héritière du coupé 4C. Héritière ou remplaçante ?

Rapportant des sources internes au constructeur milanais, un média l’affirme : le coupé 4C, qui vient d’être décapsulé, sera remplacé à court terme.

Sans aucune surprise, ce renouvellement est annoncé pour 2020, période dévoilée par le groupe FCA quand on prenait le pouls du nouveau plan produits de la marque.

Alors héritière ou remplaçante du coupé 4C ? Plutôt une remplaçante et le retour du patronyme Brera, ce qu’on avait déjà aussi pu anticiper ces dernières semaines.

Un modèle de niche supplantera donc un autre modèle de niche, nouveauté technique reprenant la plateforme et les motorisations de la Giulia avec l’offre Quadrifoglio pour coiffer la gamme sur le plan mécanique.

D’ici là, question de volumes, on attendra de connaître les premiers retours de la carrière naissante de la Giulia sans oublier, bien évidemment, le SUV Stelvio lequel aura pour mission de clairement faire grimper le volume annuel de livraisons… Alors 2020 la remplaçante du coupé 4C ? Certains pouvant aussi alors évoquer un nouveau report ou autre retard.

En complément : Galop d’essai Alfa 4C : tension et légèreté.

Source : Autobild.

Crédit illustration : Alfa Romeo.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Alfa Romeo : la remplaçante du coupé 4C pour 2020"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Khan
Invité

Si la remplaçante de la 4C bénéficie du V6 bi turbo de la Giulia en position centrale arrière , elle risque de devenir une référence incontournable dans le monde des petites sportives et cette fois elle justifierait totalement son prix élevée de baby supercar

alex87f
Invité

Sauf qu’avec 510ch, elle ne coûterait pas le même prix qu’avec 240ch. Sans compter que ce qu’on voit signifie que la plateforme en fibre de carbone disparaîtrait.

Ce serait certes une vraie baby supercar, mais elle quitterait un segment où elle est actuellement seule pour le segment plus compétitif des Cayman S / 911 / AMG GT / etc.

Malco
Invité

« Certains de ne pas évoquer oui à défaut d’un nouveau report ou autre retard. »
Soit quelqu’un a versé du rhum dans mon café, soit cette phrase n’a ni queue ni tête. Ceci étant dit, FCA nous a en effet habitué à une rigueur et une fiabilité extrêmes quant au timing de leurs futurs produits…

miké
Invité

c’est du pur Francois Tessier

Thibaut Emme
Admin

Vu que la phrase a été corrigée promptement il y a plusieurs jours, votre remarque c’est du pur quoi ? 😉

gianni
Invité
Si Alfa Romeo envisage la reprise du nom de Brera, les volumes seront plus importants que les 3000 ou 5000 Alfa Romeo 4C… découverte ou pas. Brera ou Spider, on peux atteindre 30000 voir 35000 exemplaires par an… si l’on inclut la Chine, Nord Amérique et Europe. Par contre que deviendra l’usine de Modene, actuellement, elle produit les Alfa 4C et a perdu les productions Maserati. L’usine a une petite capacité…. moins de 10000 unité par an… on peux y faire que des modèles de niche ou d’image…. peut-être une relance de Lancia ? A voir par le successeur de… Lire la suite >>
Malco
Invité

Une relance de Lancia, ce serait un virage à 180° par rapport aux dernières années. Surtout avec un modèle de niche unique. Je trouve le scénario peu probable, et un lien pas évident à faire entre une Lancia Voyager et une 4C ;-).
Une Brera fera de plus gros volumes si elle est positionnée comme une Giulia coupé, pas comme une baby-Ferrari. Peu importe le nom, AMHA.

gianni
Invité
Dans l’ordre, relance de Jeep, Maserati, Alfa Romeo, en cours.* Jeep lors de la reprise de Chrysler, c’était 350 000 unités par an… l’année dernière 1200 000. Maserati 7 ou 8500 unités annuelles, 2015 33000. Donc, pas manchot Marchionne. Cela exige des ressources financières. La relance de Lancia, ne serait pas du rebadging ou coproductions avec d’autres marques du groupe FCA, mais le lancement d’une gamme complète… de modèles de niche… 5 véhicules de niche.. en sus de l’Ypsilon. Investissement moindre que la relance d’Alfa Romeo, 5 milliards d’euros, dont 1 milliard d’euros que pour le chassis modulaire Giorgo. La… Lire la suite >>
wizz
Membre
Invité

Ca ressemble plus a une Brera = Giulia coupe qu’a une remplacante de la 4C.

labradaauto
Invité
Tout se passe avec l’évolution des genres, des mentalités, des modes de vie des nouvelles générations, des conséquences inhérentes des trafics routiers densifiés, de l’impossibilité de rouler disons « normalement, c’est à dire comme dans les ans 70 ». Les acheteurs lâchent à la pure passion, pur plaisir de pilotage qui n’existe plus de toutes façons puisque c’est l’auto qui emmène son monde, pour se laisser séduire par des engins puissants parfois, certes, mais aux antipodes des Lois physiques requises par la voiture de sport, auto sportive, qui peut devenir meilleure auto de compétition avec un simple tuning. Alfa Roméo est la… Lire la suite >>
Esp2
Invité

Oui d’ailleurs j’ai remarqué qu’alfa s’était bien inspiré l’interprétation de franco sbarro sur son concept Diva de 2006 pour la 4C !! (surtout au niveau des prises d’air latérales) Peut-être qu’alfa lui a fait une commande !! Mais je pense pas qu’alfa avait déjà pondu le design de la 4C en 2006 !! Merci Franco !!!!
http://cdn.c.photoshelter.com/img-get2/I0000bbwg_C.FoOU/fit=1000×750/RB06-2489-2.jpg

wpDiscuz