Accueil Concept car Les concepts ItalDesign : Lancia Medusa (1980)

Les concepts ItalDesign : Lancia Medusa (1980)

268
6
PARTAGER

Deux ans après la M8, ItalDesign continue sa quête de la voiture la plus aérodynamique, avec le concept Lancia Medusa. Ce concept annonce alors un Cx de 0,263, exceptionnel pour l’époque.

Aujourd’hui, les berlines annonçant 0,26 ou moins sont relativement nombreuses. Mais en 1980, la valeur est encore exceptionnelle. Et encore, les maquettes  initiales étaient mesurées à 0,255.

Le résultat est moins impressionnant que les 0,24 de la M8, mais la Medusa est plus compacte (4m34 contre 4m91), et il s’agit d’une véhicule opérationnel. Elle adopte des solutions assez radicales, comme le moteur en position centrale arrière, permettant d’abaisser le capot. Une mécanique, comme la base technique, qui provient en droite ligne de la Lancia MonteCarlo. Giorgetto Giugiaro regrettera en partie ce choix, tout en estimant réalisable un Cx de 0,25 avec un moteur avant, ce qui aurait imposé d’allonger le capot.

La Medusa est assez large pour l’époque : 1m75, mais se signale aussi par sa hauteur de seulement 1m295. ItalDesign utilise quelques solutions classiques, comme les phares rétractables ou les poignées de portes intégrées. La Medusa reprend aussi les portes autoclaves, et inaugure une carrosserie affleurante avec les roues, surtout en partie basse avec un pli de carrosserie surmontant la partie noire sur toute la longueur.

Cette conception a aussi pour avantage de permettre d’implanter les sièges plus bas sans nuire à leur éloignement. Les vitrages sont également affleurants et seule une petite section de la vitre est mobile. ItalDesign reprendra ce principe sur la Subaru Alcyone / SVX une dizaine d’années plus tard.

A l’intérieur, la Medusa est une vaste et confortable berline. L’habitacle est tendu d’alcantara, et les sièges semblent issu d’un salon de l’époque… Comme toujours, ItalDesign a cherché à optimiser l’ergonomie, cette fois-ci en regroupant toutes les commandes sur le volant.

Le choix de Lancia n’est pas anodin, puisque Lancia prépare le remplacement de la Gamma. Qui se concrétisera en 1984 par le lancement de la Thema… signée ItalDesign.

La Medusa n’est sans doute pas la plus connue ou la plus désirable des créations d’ItalDesign, mais néanmoins in modèle particulièrement important dans l’évolution de l’automobile dans les années 80. Car si elle n’a pas eu de descendance directe, nombre des solutions employées sur ce concept se sont retrouvées par la suite dans des modèles de production.

Cette recherche aérodynamique se poursuivra également avec les Lamborghini Marco Polo et Lancia Orca en 1982.

Source : ItalDesign

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Les concepts ItalDesign : Lancia Medusa (1980)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r.burns
Invité

« Nombre de solutions se sont retrouvées,.. » Lesquelles et sur quelles voitures précisément ?
Merci

Michel
Invité

La ligne est superbe, seul bémol la partie arrière après la porte est déséquilibré, comme si la voiture était cassée au niveau du montant C, et manque de porte a faux arrière choque

Verth.
Invité

Sauf le moteur arrière, elle représente l’archétype stylistique de ces années là. Lignes et volumes très épurés, très lisses. Couleur gris métal emblématique de cette dématérialisation que dénonçait le philosophe Jean Baudrillard à la même époque…

Lancia ? Vraiment, avec des haricots c’était une BM, un losange une Renault, des chevrons suivez mon regard… Mais, sur le fond et pour l’élégance, c’était mieux que la CX, par exemple ! 🙂

Fastbear
Invité

La gueule des boutons sur le volant !

Membre

je me suis fais la même réflexion en voyant le volant ! Et cet affichage digital très vintage sur le volant, aussi …

wpDiscuz