Accueil Alpine Le bonus de C. Tavares fait grincer des dents, celui de C....

Le bonus de C. Tavares fait grincer des dents, celui de C. Ghosn aussi

133
28
PARTAGER

La situation de PSA Peugeot Citroën est nettement meilleure que ne le prévoyait le plan « Back to the Race ». Le Président du Directoire, Carlos Tavares a une rémunération fixe de 1,3 millions d’euros et un variable assujetti à des objectifs. C’est de dernier qui provoque une polémique depuis quelques jours.

Des objectifs atteints en avance = jackpot pour le boss

L’an dernier, Carlos Tavares a touché 2,75 millions d’euros bruts. Cette année ses émoluments sont passés à 5,24 millions d’euros bruts soit une augmentation de près de 2,5 millions d’euros. Cette augmentation est liée aux objectifs de performance qui sont visiblement très largement remplis pour Carlos Tavares. C’est ce que nous apprends le rapport financier de PSA pour 2015.

Ce n’est pourtant pas une surprise car cette rémunération sur objectifs a été actée par les actionnaires eux-même à l’arrivée de Tavares, il y a bientôt 2 ans. Pourtant les représentants de l’Etat, actionnaire de PSA Peugeot Citroën à hauteur de 15%, ont décidé de ne pas voter cette rémunération. Un Etat schizophrène tiraillé entre son rôle d’actionnaire et celui de gouvernement à tendance sociale.

En tant qu’actionnaire, l’Etat est très content que les objectifs fixés aient été atteints avec 3 ans d’avance et que la capitalisation boursière soit passée d’un peu moins de 4 milliards d’euros en janvier 2014 à 12,3 milliards d’euros à date (avec une augmentation de capital de 3 milliards en 2014). Mais dans le même temps l’Etat a appelé à la mesure concernant la rémunération des patrons d’entreprises dans lesquelles il est actionnaire. D’ici quelques mois, PSA Peugeot Citroën devrait annoncer le retour du dividende pour les actionnaires. L’Etat dira-t-il alors « non » ou empochera-t-il ses gains en disant merci ?

Des avis divergents

Evidemment les syndicats montent au créneau contre cette rémunération comme par exemple le secrétaire de la CFDT, Laurent Berger, qui estime que ce genre de rémunération n’est pas légitime et que « [cela] fait beaucoup de mal à la cohésion sociale ». « Évidemment PSA se redresse, tant mieux, évidemment en partie grâce à ses dirigeants, mais c’est aussi grandement grâce aux efforts des salariés et à la richesse créée par les salariés » ajoute-t-il.

Carlos Tavares peut en revanche compter sur un soutien de poids, mais également encombrant, celui de Pierre Gattaz, le « patron des patrons ». Le patron du MEDEF estime lui que c’est tout à fait normal de récompenser la réussite. Mais ici on est dans le symbolique. En effet, si on prend les 2,5 millions d’euros de bonus en plus de Carlos Tavares et qu’on les distribue aux 79 324 salariés français de PSA (chiffres de décembre 2015), chacun touchera un bonus d’un peu plus de 31,5 euros brut, 13,60 euros si on le distribue aux 184 107 salariés que compte le groupe au total. Pas sûr que la CFDT réclame cette redistribution. Si on réintègre le bonus dans le résultat net du groupe PSA (+1,2 milliard d’€ NDLA) ce dernier augmenterait alors de 0,2%.

0,49% de hausse pour C. Ghosn mais plus de 7 millions d’€ au total

Comme chaque année à la même époque, on feint de redécouvrir les salaires des grands patrons, et ici, ceux des constructeurs nationaux. Le salaire de Carlos Ghosn n’y fait pas exception avec pour 2015 un salaire total de 7,25 millions d’euros pour le seul groupe Renault (auxquels s’ajouteront sans doute 8 autres millions pour la part Nissan). Pour Carlos Ghosn la hausse n’est « que » de 0,49% ce qui est moins que la hausse moyenne accordée aux salariés du groupe, mais représente tout de même un peu plus de 35 000 euros bruts de hausse sur un an.

Malgré l’opposition (symbolique) de l’Etat actionnaire, les rémunérations de ces deux patrons ont été approuvées par les conseils d’administration respectifs.

Source : Les Echos, Automotive News, AFP, illustration : PSA

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Le bonus de C. Tavares fait grincer des dents, celui de C. Ghosn aussi"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pedro99
Invité

Ils en glissent tous une petite… les deux carlos ont le droit aussi de s’y mettre… Je ne vois pas le probleme vue que les resultats s’ameliorent de partout. Ok les employés se serrent la ceinture mais bon… ils sont du mauvais cote de la barriere… c’est la vie.

Americanlegend
Invité

Et encore, ils vont tous toucher 2000€ de participation, ce n’est pas non plus unilatéral…

Pedro99
Invité

… En France…
Car l’ouvrier de porto real au bresil… ca sera dans le fion. Et s’il est pas content c’est la porte.

Carlos Ghost
Invité

2000 euros ? Ah les s… !

seb
Invité

+1
C’est bizarre, quand j’ai vu ça à la TV hier soir et dans l’article ici, aucun ne rappel que les salariés ont aussi eu le droit à leur augmentation de 2000€ cette année.
Et si on enlève la part d’action du groupe (qui peuvent rechuter du jour au lendemain) dans ces millions, ça augmente beaucoup mois, mais ça aussi, peu le dise.

Parmi ceux qui râlent, combien ne réclament pas d’augmentation quand ils atteignent leurs objectifs avec moitié moins de temps que prévus?

GoGreg
Invité

Pas une augmentation de salaire mais une prime pour les salariés… ce qui n’est pas du tout le même résultat !

greg
Invité

Etant donné que ce n’est pas non plus une augmentation de salaire pour Tavares, j’en connais un qui aurait mieux fait de se taire 🙂

fistulinside
Invité

C’est quand même affligeant de lire des commentaires indiquant qu’il puisse être normal qu’un mec comme Tavares (qui entre nous résume son travail à picorer de buffet en buffet pour organiser son propre assistanat sur le dos des contribuables, comme tous ses semblables d’ailleurs) se retrouve à plus de 5 millions €/an quand dans la même entreprise d’autres puissent être payés 200 fois moins…

fistulinside
Invité

C’est sans compter que ceux qui sont à 200 fois moins (et je suis très très au dessus de la réalité) sont ceux qui galèrent quotidiennement et à qui on demande des comptes en permanence… et rédigent des commentaires sur le Blog Auto pour lécher les bottes et vanter les louanges de ceux qui les aliènent à coup de prime minimum…

Pedro99
Invité

Fallait faire centrale… Vous feriez pareil a sa place c’est autorisé par la loi et la loi est faite par les puissants… c’est comme ca. Il nous met une bien belle quenelle mais elle est validée car très elegante et bien assumée. elle rentre toute seule pas de polemique a par un petit « ouais mais c est abusé quand meme non…? »

zafira500
Invité

« …quand dans la même entreprise d’autres puissent être payés 200 fois moins… »
Et travaillent plus. C’est vrai que c’est franchement affligeant ces augmentations de salaire indécent des grands patrons (tout comme les commentaires qui trouvent ça normal d’ailleurs). Et dire que ce sont ces mêmes grands patrons qui demandent une flexibilisation du marché du travail « au nom de la compétitivité » (qu’ils disent). Et pendant ce temps là, eux, continueront à s’auto-augmenter.
@tous
Les 2000 euros perçus par les salariés de PSA sont une prime (intéressement aux bénéfices), l’augmentation de Tavares est une augmentation de salaire, nuance.

greg
Invité

« un mec comme Tavares (qui entre nous résume son travail à picorer de buffet en buffet pour organiser son propre assistanat sur le dos des contribuables, comme tous ses semblables d’ailleurs)  »
Le gars qui n’a aucune idée de la masse de travail et de la pression que subit au quotidien un chef d’entreprise…Mon dieu que c’est affligeant de bêtise ce genre de remarque.

KifKif
Invité

Peut être parce que les autres n’ont pas fait monter la valorisation de 8 Milliards d’Euros ?
Prime sur objectif, c’est plutôt sain, il explose les objectifs, tout le monde est content, alors pourquoi pas lui aussi ?

georges
Invité

C’est vrai que la somme est un peu vulgaire.
Mais c’est dans son contrat connu de tous, donc y a pas a râler.
Surtout que ceux qui râlent ne connaissent pas l’affaire ou mentent.

georges
Invité

A la place de Tavares je n’en prendrais qu’une partie, l’autre je la donnerais pour une ong.

KifKif
Invité

N’attends pas d’être à sa place, fais-le

jeannot
Invité

J’imagine que ce bonus était prévu dans son contrat. En quoi les salariés sont-ils lésés dans cette affaire ? Ils ont eu aussi ce qui était prévu dans leur contrat et même en plus un bonus de 2 000 € en moyenne (ce qui fait 158 M au total beaucoup plus que le bonus du PDG…). Cet argent sera pris sur la distribution aux actionnaires, c’est eux les lésés.
Quel curieux pays où c’est l’Etat qui devrait fixer l’échelle des rémunérations entre citoyens alors que dans une économie de marché, cette échelle est déterminé librement par contrat entre les individus…

wpDiscuz