Accueil Abarth Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

54
0
PARTAGER

Cette semaine, les furieux de la FF 1600 s’expliquent à Silverstone, les mercenaires de la MRF 2000 sont à Yas Marina et les poches trouées de l’EuroFormula Open, à Barcelone !

Walter Hayes Trophy

Une semaine après le Formula Ford Festival de Brands Hatch, la FF1600 est à Silverstone. On retrouve la plupart des animateurs. S’y ajoutent Scott Andrews (champion de F1600 2015), Jayde Kruger (champion de FF 2014), Peter Dempsey (ancien de l’Indy Lights), Adam McKay (protégé de Dario Franchitti) et surtout le Français Timothé Buret (révélation de la Pro Mazda.) En toute subjectivité, on soutien donc Buret.

WHT 1

Pour la finale, Stephen Daly part devant Graham Carroll. Au feu vert, Dempsey bondit et passe 4e, juste derrière Josh Fisher. Daly et Carroll se touche, ce qui crée une bousculade dans le peloton. Daly, Fisher et Boyd restent sur le carreau. Drapeau rouge.
Pour la reprise, Michael Moyers se retrouve 1er, devant James Raven (vainqueur du Formula Ford Festival 2014) et Carroll. Ce dernier reprend d’emblée la 2e place. Puis Dempsey revient sur Raven. Moyers craque en vue de l’arrivée : Carroll, Dempsey, Oliver White et Andrews le doublent. Dempsey met le néo-leader sous pression, mais Carroll tient.

Ancien champion d’Ecosse de FF, Carroll (ci-dessous, en 2007) gagne le trophée. Dempsey et White l’accompagnent sur le podium. L’Irlandais est déclassé a posteriori, car il n’avait pas de HANS. White passe 2e et Andrews, 3e.

WHT 2

MRF 2000

La MRF 2000 est la première série hivernale à reprendre. Elle débute à Abu Dhabi. Protégé d’Honda, Nobuharu Matsushita (d’ordinaire en GP2) s’offre une pige. Jake Dennis (3e de la F3 2015) joue également les intérimaires. Pietro Fittipaldi et Tatiana Calderòn. Harrison Newey (vice-champion de F4 BRDC 2015), Nerses Isaakyan (aperçu en FR 2.0 ALPS) et Nikita Troitsky (SMP F4) sont attendus. Max Fewtrell est le seul grand débutant. Tarun Reddy (F4 MSA) est le seul redoublant qui court d’ordinaire en monoplace. Quant à Sebastian Balthasar, Alice Powell (championne 2014 d’AFR) et Laura Tillett, la MRF 2000 est pour eux l’unique opportunité sérieuse de l’année. Signalons que Jessica Hawkins (vue en F4 MSA) était persuadée d’avoir un baquet, mais elle est restée chez elle.

MRF 2000 1

Pilote de GP2, Matsushita n’a aucun problème pour maitriser la MRF 2000. Il signe logiquement la pole.

MRF 2000 2

Le vendredi matin, Fittipaldi, 3e sur la grille, dépose Dennis au feu vert. Matsushita n’en demandait pas tant. Le Japonais peut rouler le coude à la portière. A mi-course, Tillett part à la faute. Le safety-car sort, le temps qu’on évacue sa monoplace.
A la reprise, rien ne bouge et le Japonais reprend sa balade.

Matsushita est donc le premier vainqueur de la MRF 2000 2015-2016. Fittipaldi et Dennis complètent le podium.

MRF 2000 3

Avec la grille inversée, Reddy est en pole devant Calderòn et Troitsky. Au feu vert, Dennis se débarrasse du Russe, puis il s’en prend à la Colombienne. Invisible en F3, Calderòn résiste à Dennis et c’est l’Anglais qui finit par craquer. Reddy a un coup de mou en vue de l’arrivée. Calderòn revient sur l’Indien, tente un dépassement dans l’ultime virage et c’est le clash. Troitsky, 3e passe devant les Dallara/Renault meurtries. Calderòn repart. Fittipaldi a le temps de passer avant que Reddy ne retrouve ses esprits.

Troitsky est donc déclaré vainqueur, devant Calderòn et Fittipaldi.

MRF 2000 4

Le samedi, Matsushita reprend ses habitudes. D’emblée, Dennis doit sortir les jumelles pour le suivre. Fittipaldi, 3e, s’effondre en vue de l’arrivée. Calderòn et Reddy profitent de l’opportunité.

Matsushita, Dennis et Calderòn montent donc sur le podium.

MRF 2000 5

Troitsky est en pole pour la course 4. Au feu vert, Fittipaldi est trop fort pour lui. Puis il laisse Reddy et Calderòn s’expliquer pour le podium (en espérant un carton final, comme dans la course 2 ?) La Colombienne dépasse le pilote Double R et s’impose d’un aileron.

Fittipaldi obtient sa première victoire 2015, Calderòn et Reddy complètent le tiercé.

MRF 2000 6

Avec 80 points, Matsushita quitte Yas Marina en tête. Mais il manquera la suite, à cause du GP2. Fittipaldi, 2e à 68 points, est donc leader virtuel. La surprenante « Tata Cal » est 3e à 61 points.

MRF 2000 7

EuroFormula Open

Clap de fin pour l’EuroFormula Open 2015, à Barcelone. Il y a plusieurs nouveaux. Daniel Juncadella (Emilio de Villota) s’échauffe en vue de Macao. Sam MacLeod arrive chez West-Tec, qui l’accompagnera dans l’ancien comptoir Portugais. Quant à Ferdinand Zvonimir Maria Balthus Keith Michael Otto Antal Bahnam Leonhard Habsburg-Lothringen (alias « Ferdinand Hasburg »), il découvre la F3 avec Drivex.

EuroF3 Open 1

Au championnat, tout reste ouvert. Konstantin Tereshchenko (Campos Racing) refait son retard en décrochant la pole.

EuroF3 Open 2

Tereshchenko contient Yu Kanamaru (Emilio de Villota) au feu vert. Vitor Baptista (RP Motorrrsport) s’offre d’emblée les scalps de Juncadella et de Diego Menchaca (Campos.) Il passe alos 3e. Mais le Japonais est trop rapide pour le Brésilien. En vue de l’arrivée, Kanamaru tente de mettre le leader sous pression, en vain.

Tereshchenko, Kanamaru et Baptista forment donc le tiercé de la course 1.

EuroF3 Open 3

Le dimanche, on retrouve Tereshchenko en pole. L’exploit est néanmoins du côté d’Hasburg, longtemps en haut de la feuille des temps.

EuroF3 Open 4

L’après-midi, Hasburg et Kanamaru restent scotchés sur la grille. Menchaca et Juncadella en profitent. Le Mexicain tente même de revenir sur Tereshchenko. Néanmoins, le leader enchaine les tours rapides pour lui dire : « Même en rêves… » Hasburg passe Juncadella, qui se dédouble juste avant le damier.

Tereshchenko parachève un week-end parfait. Menchaca est 2e et Juncadella couronne son retour en monoplace par une médaille de bronze. Ca promet pour Macao…

EuroF3 Open 5

En terminant 6e, Baptista marque suffisamment de points. 1er avec 291 points (après décompte), il succède à Sandy Stuvik (aujourd’hui en GP3.) L’air de rien, il faut remonter à Felipe Nasr (champion de British F3 2011) pour voir un Brésilien champion de F3…
Tereshchenko est donc 2e, à 286 points. Le Russe regarde désormais vers le GP3. 3e à 206 points, Kanamaru est le « moins pire des autres ». Le Brésilien et le Russe ont du se sentir bien seuls, parfois… En attendant, le Japonais a mis un pied en FR 3.5. A suivre ?

EuroF3 Open 6

F4 NACAM

La toute nouvelle variante Mexicaine de la F4 s’offre une manche inaugurale en prologue du Grand Prix du Mexique. Luis Leeds (team Ram) vient de la F4 Australia, qui utilise des voitures identiques. L’Australien effectue une belle démonstration à Mexico. Espérons pour lui que certains recruteurs de la F1 trainaient en tribune…
Fernando Urrutia (RPL) est trahi par sa boite de vitesse. Quant à Pato O’Ward (Martiga EG), parti 14e, il remonte jusqu’au 3e rang, avant de devoir lui aussi renoncer.
Pour info, Alexis Carreno (Martiga EG) et Giancarlo Vecchi (team Vecchi) accompagnent Leeds sur l’estrade.

F4 NACAM

Carrera Cup GB

Moribonde il y a peu, la Carrera Cup GB s’est relancée en attirant des exclus de la monoplace. Josh Webster (venu en GP3) s’est imposé en 2014 et Dan Cammish (champion 2013 de FF), en 2015.
Pour 2016, l’équipe lance un « volant ». Les quatre finalistes sont Ashley Crossey (F3 Cup), Sam Brabham (ex-espoir de la FF, grièvement blessé mi-2014), Charlie Eastwood (brillant animateur de la F4 BRDC, puis de la FR NEC) et Hannah Pym (quota féminin.)

Carrera Cup GB

F4 Italia

En Italie, ACI Sport et Abarth veulent tester quatre jeunes kartmen. Lorenzo Colombo, Aldo Festante, Davide Lombardo et Leonardo Leonardi vont d’abord se faire la main sur une 500 Assetto Corse, avant de prendre le volant d’une F4 Italia.

F4 Italia

F4 BRDC

Comme chaque année, la F4 BRDC a du mal à remplir la grille de sa série hivernale. Parmi les pilotes de 2015, seuls Ameya Vaidyanathan (Hillspeed) et Sisa Ngebulana (HHC) replongent. Du côté des nombreux pilotes ayant testé la monoplace « 2016 », Harrison Scott (Douglas) est le premier à vouloir s’engager.

F4 BRDC

Crédits photos : EuroFormula Open (photos 1 et 11 à 16), Silverstone (photo 2), RaceSimsRUS (photo 3), MRF 2000 (photos 4 à 10), F4 NACAM (photo 17), Carrera Cup GB (photo 18), Abarth (photo 19) et F4 BRDC (photo 20.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz