Accueil BMW Essai BMW X1xDrive25i Auto : Changement de cap

Essai BMW X1xDrive25i Auto : Changement de cap

345
5
PARTAGER

Les SUV ne cessant de gagner des parts de marché, l’engouement des constructeurs pour cette catégorie ne faiblit pas. Les précurseurs, dont fait partie BMW, se voient même obliger de créer de nouvelles niches pour poursuivre leurs expansion. Mais pas question, pour autant, de laisser tomber les modèles déjà en place. Face à ses concurrents les plus récents, le X1 montrait des rides bien prononcées. Il était donc plus que temps de le revoir en profondeur.

Présentation générale

Le précédent X1 n’était pas le genre d’auto à laisser un souvenir impérissable. Entre ses proportions étranges (son long capot venait du fait qu’il utilisait une base de Série 3 Touring et, donc, des moteurs longitudinaux), sa finition moyenne et ses moteurs diesel bruyants et vibrants, difficile pour lui de lutter face à des rivaux objectivement plus réussis. S’il s’est vendu convenablement (plus de 730 000 exemplaires), il n’a pas non plus battu les records de vente que l’on était en droit d’attendre d’une auto arborant ce logo et se plaçant sur le segment à la mode. Avec le besoin de faire des économies d’échelle, voilà sans doute l’une des raisons qui a poussé BMW à revoir intégralement la conception du X1.

Désormais basé sur la plateforme commune aux Série 2 Active Tourer/Gran Tourer et Mini de nouvelle génération, il passe donc à la traction et au moteur transversal. S’il fait toujours l’impasse sur les six cylindres, le X1 connait les premiers tri-cylindres de son histoire. Baptisée 18i et 16d, ses blocs développent respectivement 136 ch et 116 ch, et ne sont disponibles qu’en version à deux roues motrices sDrive. Le plus gros de l’offre est toutefois constitué de quatre cylindres : 20i (192 ch) et 25i (231 ch) en essence, 18d (150 ch), 20d (190 ch) et 25d (231 ch). Si les deux 18d et 20d offrent le choix entre deux et quatre roues motrices, ces dernières sont imposés sur les trois moteurs les plus puissants. En matière de boite de vitesses, aussi, le choix est large : manuelle à six rapports sur les trois cylindres et le 18d, automatique à huit rapports sur les autres blocs. En coeur de gamme, le 18d propose toutefois la boite automatique en option (2 150 €).

Essai BMW X1 xDrive25i Auto (2)

Style extérieur

Impossible de ne pas identifier le X1 comme appartenant à la famille BMW. Du double haricot, toujours plus imposant, faisant office de calandre au feux arrière en L, des projecteurs cerclés de led au Hofmeister kink, tous les gimmicks de la marque bavaroise sont présents. Plus court (-1,5 cm) mais plus large (+2,3 cm) et plus haut (+5,3 cm), il perd son look de break à peine surélevé et devient, visuellement, un SUV à part entière. A l’oeil, il parait bien plus compact que ne l’était son prédécesseur. Voilà qui devrait lui attirer encore plus les faveurs de la clientèle urbaine. Les amateurs d’auto au look dynamique devraient également le regarder d’un oeil intéressé. En tout cas, il rassure sur la capacité de BMW à dessiner des tractions aux lignes « sportives », surtout lorsqu’il est équipé des jantes optionnelles de 18″ et 19″.

Essai BMW X1 xDrive25i Auto.

Style intérieur

L’habitacle reste tout aussi fidèle aux habitudes de la maison. Une petite casquette prend place au dessus des deux compteurs, la console centrale trapézoïdale reçoit les commandes du système audio et de la climatisation, tandis qu’un large bandeau parcourt la planche de bord sur toute sa largeur et se poursuit dans les contre-portes. Comme toujours chez BMW, la perception que l’on aura de cet intérieur variera largement en fonction des efforts financiers qu’aura fourni le propriétaire. A la base, c’est le noir qui domine, simplement réhaussé d’un insert imitant l’aluminium mat. Au gré des finitions et des suppléments, il est possible d’opter pour du véritable aluminium, des boiseries ou encore des baguettes de couleur. Et, à condition de cocher l’option sellerie cuir (de 1 150 € à 1 750 €), il est même possible de choisir un intérieur brun ou beige. Les matériaux utilisés marquent tous une nette progression par rapport à ceux de la précédente génération, au point de désormais atteindre le meilleur niveau de la catégorie. Les assemblages, sans reproche, contribuent à parfaire l’impression de qualité qui émane de ce nouveau X1.

Essai BMW X1 xDrive25i Auto. (2)

Equipement

Chez BMW, il est souvent possible de marier chaque motorisations avec l’ensemble des niveaux d’équipements présents au catalogue. Le X1 xDrive25i Auto. ne fait pas exception, puisqu’il peut recevoir les quatre finitions actuellement au catalogue : Lounge, Sport, xLine et M Sport. Délaissant peu à peu l’une de leurs vieilles traditions, les marques allemandes premium tachent désormais de proposer une dotation décente dès l’entré de gamme. Ainsi, on trouve à bord de la version Lounge -42 700 € tout de même- l’avertisseur de perte de vigilance du conducteur, la climatisation automatique bizone, l’allumage automatique des phares et des essuie-glaces, l’iDrive, les jantes alliage 17″, le Bluetooth, le radar de recul et le système anti-collision à basse vitesse. Gageons toute de même que les définitions xLine (sellerie cuir/tissu, GPS, projecteurs 100% led…) et M Sport (kit carrosserie, GPS, projecteurs 100% led, sellerie tissu/Alcantara…) remporteront davantage de succès chez nous.

Principaux équipements et options
BMW X1 xDrive25i AutoLoungeSportxLineM Sport
Jantes alliage 17″S0 €0 €0 €
Six airbagsSSSS
Détecteur de perte de vigilance du conducteur Attention AssistSSSS
Avertisseur de risque de collisionSSSS
Système anti-collision à basse vitesseSSSS
Allumage automatique des projecteursSSSS
BluetoothSSSS
Climatisation automatique bi-zoneSSSS
Démarrage sans cléSSSS
Détecteur de pluieSSSS
Limiteur/régulateur de vitesse avec contrôle de la vitesse en descenteSSSS
Radar de reculSSSS
GPS Business1,000 €SSS
Projecteurs full ledProjecteurs full ledProjecteurs full led1,000 €SSS
Jantes alliage 18″910 €SSS
Park Assist430 €430 €S430 €
Sellerie cuir/tissundndSnd
Hayon électrique460 €460 €SS
Rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement260 €260 €SS
Kit aérodynamique MndndndS
Suspension DirectDrive350 €350 €350 €S
Direction DirectDrive260 €260 €260 €S
Pack BMW ConnectedDrive (1)3,150 €2,600 €2,600 €2,600 €
Pack Safety (2)760 €760 €760 €760 €
Pack Advanced Safety (3)1,250 €1,250 €1,250 €1,250 €
Pack SimpliCity (4)1,500 €650 €650 €950 €
Pack ModernFamily (5)1,900 €1,900 €1,900 €1,900 €
Peinture métallisée790 €790 €790 €790 €
Sellerie cuir1,750 €1,550 €1,150 €1,550 €
Siuspension SelectDrive550 €550 €550 €200 €
Caméra de recul410 €410 €410 €410 €
Sièges avant électriques avec mémoire coté conducteur990 €990 €990 €990 €
Accès Confort430 €430 €430 €430 €
Toit ouvrant panoramique1,300 €1,300 €1,300 €1,300 €
Dossier du siège passager avant rabattable200 €200 €200 €200 €
Tablettes aviation200 €200 €200 €200 €
Banquette arrière coulissante310 €310 €310 €310 €
GPS Professionnal avec affichage tête haute2,750 €1,800 €1,800 €1,800 €
Système HiFi Harman Kardon800 €800 €800 €800 €
(1) GPS Professionnal, affichage tête haute et services connectés
(2) Avertisseur de franchissement de ligne, protection active des piétons, feux de route anti-éblouissement, indicateur de limitation de vitesse et écran HD intégré au combiné d’instrumentation
(3) Pack Safety + régulateur de vitesse actif et pilotage automatique dans les embouteillages jusqu’à 60 km/h
(4) Radars de stationnement avant et arrière, Park Assist, caméra de recul, rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, accès Confort et hayon électrique
(5) Banquette arrière coulissante, tablettes aviation, toit ouvrant panoramique, vitrage calorifuge, filet de séparation du coffre et prise 12 supplémentaire

Modularité/habitabilité

C’est sans doute à ce chapitre que l’arrivée de la traction avant montre le plus d’intérêt. Malgré sa longueur moindre, le X1 réserve désormais bien plus d’espace à ses occupants arrière, l’un des points faibles du précédent opus. Ils profitent ainsi de 6,6 cm supplémentaires pour leurs genoux. Le passager central se réjouira, en prime, de la réduction de l’espace alloué au tunnel de transmission. En option (310 €), la banquette peut même désormais coulisser sur 13 cm. Elle est rabattable, sur toutes les versions, selon le schéma 40/20/40. Les bagages ne sont pas oubliés, le coffre voyant se volume progresser de 20%, à 505 l (sous cache-bagages). En configuration deux places, le volume atteint carrément 1 550 l, et pour le transport d’objets longs, le dossier du siège passager peut être rabattable contre 200 €. A se demander ce qu’il reste à la Série 2 Active Tourer.

Crédit photos : Cédric Morançais/le blog auto

LIRE LA SUITE >>>
Châssis, confort et comportement
Moteur et transmission
Parlons argent
Conclusion

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Essai BMW X1xDrive25i Auto : Changement de cap"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Sylver
Invité

Le moteur n\’est il pas transversal justement ? Pour la boite, vous êtes sûr que c\’est une ZF ? Sur les mini et activetourer il s\’agit d\’une Aisin/AW je pense.

Pedro12
Invité

Tres bonne voiture! eu en loc en 18i, suffisament d\’espace en cas de rencontre incongrue qui se termine par une petite session banquette arriere… Ah la Pologne…

0000
Invité

a quoi ca sert puisque en france on ne peut pas depasser les 130 kh/m

wpDiscuz