Accueil Droit routier Sécurité Routière : 22 mesures efficaces…ou pas

Sécurité Routière : 22 mesures efficaces…ou pas

140
34
PARTAGER

Le gouvernement a présenté hier 22 nouvelles mesures pour luter contre les accidents, les blessés et les morts sur la route. 22 mesures disparates qui n’auront pas toutes un effet sur les chiffres de la Sécurité Routière.

Le but de ces mesures est d’atteindre les 2 000 morts sur les routes d’ici 2020 et aussi de réduire le nombre de blessés, hospitalisés et/ou accidents.

Deux-roues

Dans les mesures annoncées pour les deux-roues, le contrôle technique avant toute vente d’occasion va dans le bon sens même si certains estiment qu’il s’agit du premier pas vers le contrôle technique des deux-roues généralisé. En revanche l’obligation de passer une formation de 7 heures pour piloter une moto de plus de 56 chevaux est ni plus ni moins que la réintroduction du permis gros cube. Dans les faits, il faudra passer une formation après 2 ans de permis limité à 35 kW (56 ch). Pourtant le permis est instruit et passé sur des motos dépassant les 56 ch !

Concernant le port des gants homologués pour les conducteurs de deux-roues, là c’est LA mesure qui va sauver des vies. Si si ! Ironie mise à part, seul le casque est actuellement obligatoire. Le port d’un blouson coqué (dorsale à minima) homologué aurait été plus intelligent pour comme le souhaite le CISR « limiter les blessures graves ». Comment les gants vont-ils réduire les blessures de la colonne vertébrale et/ou les décès ?

Radars et infractions

Les Anglais sont souvent considérés comme les « inventeurs » du radar fixe à tout crin. Mais très vite ils se sont aperçu qu’augmenter le nombre de radars au-delà d’un certain nombre n’améliorait les chiffres qu’à la marge mais coûtait toujours aussi cher (plusieurs dizaines de milliers d’euros par radar NDLA). Ils ont donc décidé de ne pas renouveler les radars tombant en panne mais de laisser les boîtes vides. Pour éviter que les gens s’habituent à une boîte vide, le radar lui-même est déplacé de boîte en boîte régulièrement.

La France décide de faire dans le similaire. 10 000 « radars leurres » seront installées. Concrètement c’est une zone avec panneau avertisseur mais il peut ou pas y avoir un radar (mobile a priori). 500 radars viendront aussi grossir les rangs des radars actuels (environ 4 200) d’ici 3 ans. L’incertitude devrait « faire lever » le pied aux conducteurs ne sachant pas si le radar est là ou pas (et surtout son emplacement exact), de même que l’augmentation des contrôles par des radars mobiles-mobiles ou des radars déplaçables. Ici on ne s’attaque pas à la cause principale des accidents mais au facteur aggravant.

Pour les causes, il faut regarder du côté de l’élargissement de la possibilité d’imposer un éthylotest anti-démarrage ou du côté des tests salivaires de nouvelle génération pour détecter les stupéfiants. Ils éviteront une prise de sang consommatrice de temps et de ressources humaines. Cela devrait augmenter le nombre de contrôles. Côté alcoolémie, les APJ et APJA devraient voir leur possibilité de contrôle augmenter.

La délation encouragée

Actuellement, si un propriétaire de véhicule ne souhaite pas dire qui conduisait son véhicule lors d’une infraction, il peut garder le silence. Il sera alors redevable de l’amende (voir d’une amende décidée par un juge) mais aucun point ne sera enlevé (mais la pression est forte pour l’encourager à donner l’identité du conducteur). Il en va de même avec les véhicules d’entreprise qui sont utilisés par différents conducteurs.

Désormais le propriétaire d’un véhicule sera redevable de 650 euros d’amende s’il ne révèle pas le conducteur ayant commis l’infraction. Les auteurs de « petites infractions » seront alors plus enclins à se dénoncer minimisant le montant de l’amende (mais coûtant des points). Les entreprises de leur côté seront aussi plus tentées de donner le nom du conducteur, à moins que celui-ci ne paie l’amende comme actuellement. Certains ne verront là qu’un moyen de pression supplémentaire et une augmentation des amendes.

Lecture des plaques automatique et drones

Deux mesures annoncent des tests sur de nouveaux dispositifs. L’Etat va tester les contrôles par drones. Plus discrets, moins coûteux qu’un hélicoptère, plus maniable, cela pourrait permettre de faire des contrôles dans certains endroits où il est difficile de poser un radar mobile ou des jumelles.

La lecture automatique des plaques elle, déjà exploitée dans différents pays depuis très longtemps, sera testée pour traquer les défauts d’assurance ou les véhicules volés. Il faudra pour cela croiser la lecture avec différents fichiers, assurance et déclaration de vols.

Vous pouvez retrouver le communiqué du CISR ici avec l’ensemble des 22 mesures et leurs détails.

Source : CISR

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Sécurité Routière : 22 mesures efficaces…ou pas"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rs459
Invité

Mais c’est absolument génial, plutôt que faire des dépassements francs, ils vont tous rouler collés les uns aux autres et freiner au moindre panneau.

Membre

tu n’invente rien, là, ça existe déjà, ça s’appelles un … train lol

alfa155
Invité

Mouais, le coup de la délation ça ne changera rien avec les radars prenant par derrière.
Après pour les radars leurres à voir comment cela sera fait, mais sans éducation j’ai peur que les gens continent à passer les radars agglutinés les uns derrière les autres sur la voie de gauche à moins 20 km/h. :/

Carlos Ghost
Invité

Moi je suis au régulateur et sur les 4 voies je les double sans problème.

Olivier
Invité

Ces mesures de bon sens vont generer de nombreux commentaires d’as du volant furieux. Pourtant ce n’est que du bon sens. Commençons par supprimer les panneaux qui annoncent les radars.

git
Invité

Olivier, et les drones c du bon sens?

polo
Invité

Pour le non respect des distances de sécurité ou les « pilotes » qui monopolisent la(les) voie(s) de gauche ça me semble plutôt être du bon sens.

lym
Invité

Sauf qu’actuellement, c’est plutôt des bouchons roulants doublant en mode camion au limiteur qui la monopolisent… Alors que reste à droite ne changerait pas grand chose pour eux.

Mais emmerder le monde ne doit pas être accidentogène…

DiZeL
Invité

« Sauf qu’actuellement, c’est plutôt des bouchons roulants doublant en mode camion au limiteur qui la monopolisent… » Ca j’adore toujours, le principe de MA route à MOI. Comment ? vous osez respecter les limites de vitesse et ME ralentir ?

Je ne sais pas qui de celui qui dépasse à 135 sur la voie de gauche ou celui qui lui suce la plaque pour le faire bouger emmerde le plus l’autre, mais il y en a clairement un plus dangereux que l’autre.

rs459
Invité
Ou des autophobes aigris qui ne comprennent toujours pas que des études ont montrés que les radars ne fonctionnaient pas (comme en grande-bretagne). Il a ceux qui n’ont pas toujours pas compris que précédant la période où les radars ont été installés, il a fallu communiquer via les médias pendant des mois, sur la mortalité routière pour faire passer la pilule des radars _ pompes à fric _ ,et donc sensibiliser les gens aux dangers de la route, la réussite de la répression routière suite à l’installation des radars est un mensonge. D’autant plus que les études montrent que les… Lire la suite >>
Carlos Ghost
Invité

« D’autant plus que les études montrent que les radars ne sont pas installés là où la route est dangereuse… »

je confirme, en souvenir de la dernière prune que je me suis prise pour avoir oublié de mettre mon limiteur de vitesse : il était sur une portion neuve, très dégagée, qui faisait suite à un tracé sinueux sur 10kms !

greg
Invité

Y a pire. Je me souviens d’un cas où le radar avait été installé dans une zone dangereuse.
Résultat, les automobilistes ont levé le pieds, le nombre de morts a diminué (zone en pente, virage dangereux, faible visibilité).
Sauf que…. Le radar du coup n’était plus assez rentable.
Il a donc été décidé…de le démonter, depuis les morts sont repartis à la hausse.

gigi4lm
Invité

C’est quoi une route dangereuse?
Un conducteur dangereux, je vois mais une route n’est dangereuse pas vraiment. Elle ne l’ai que par l’usage qui en ai fait par les hommes.
En raisonnant à l’extrême, le pire des virages pris à 5km/h n’est pas dangereux ce qui ne sera pas le cas d’une ligne droite avalée à 300km/h.

Neokoplex
Invité

C’est simple, une route dangereuse, c’est une route qui n’est pas adapté à la vitesse préconisée ou habituelle. Par exemple, une route en mauvaise état, ou une national (90kmh) qui devient sinueuse d’un coup et dont le passage à 90kmh est plutot limite.

Maintenant, si tu roules en permanence à 5kmh, je comprends que tu ne saches pas ce qu’est une route dangereuse 😉

greg
Invité

Merci, au moins un qui semble avoir activé son cerveau, les autres réactions m’ont terrifié.

rs459
Invité
Route dangeureuse : je dirais une axe routier connu pour avoir été le théâtre d’un nombre d’accident supérieur d’accident à la normale. Là où l’on peut constater un nombre d’accident impliquant la mort d’au moins une personne. Et puisqu’on y est, ne pas raisonner en nombre de mort, car c’est logiquement, mathématiquement, scientifiquement un raisonnement faux. Si 2014 se solde par 99 morts + 1 père de famille seul, celà nous donne la base 100%. Si 2015 se solde par 99 morts, + un bus 53 passagers au fond d’un ravin, ça nous donne 52% d’augmentation, pourtant il y a… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

+1

lym
Invité

De bon sens… Pour des gens qui sans règles visant à protéger les conducteurs du dimanche avant tout contre eux-mêmes, ne seraient certainement plus autorisés à rouler dans un système de sanction logique!

Le bon sens, c’est bien mal partagé et défendre la chasse a un facteur essentiellement aggravant en bon français c’est du crétinisme.

Originaire des Alpes? Vallée des con-sanguins?
:o)

On notera en cerise sur le gateau pourri la truc à la mode: Les drones! Pour revoir les règles de circulation aériennes, je souhaite bon courage à Manuel (mais pas intellectuel!) Valls… Le Sarko-Bis (bientôt cocu lui aussi?).

John doeuf
Invité

Pour pomper du fric à tout va ils ont des idées mais pour lutter contre le chômage c’est silence radio….

Membre

tient, j’ai déjà entendu cette remarque hors sujet quelque part ? Ah oui, chez l’umpfn, c’est vrai

the end
Invité
Respectons toutes les lois et d’ici un an on vire 50% de flics, gendarmes, juges, avocats, médecins, pompiers et j’en passe, radars inutiles, garages et fabricants automobiles dans la cata mais 5 millions de chômeurs en plus, qui eux vont boire, si il reste encore quelques alcool à boire? On finira par se foutre sur la gueule, de toute façon la planète est surpeuplée et dans 50 ans qui roulera encore? Ils feront des radars pour piétons, celui qui s’est tué en raison d’un manque attention il rentre dans quelle catégorie on nous fait croire que les 3000 morts sont… Lire la suite >>
wpDiscuz