Accueil Saab La Saab 9-3 passe sous pavillon turc

La Saab 9-3 passe sous pavillon turc

99
2
PARTAGER

NEVS a trouvé un nouveau moyen de financement : céder une licence de production de la Saab 9-3 (ou plutôt de la Cadillac BLS) au gouvernement turc. La « voiture nationale » turque aura donc des racines suédoises.Le gouvernement turc cherchait depuis quelques mois déjà un partenaire pour son projet de « voiture nationale ». Depuis la disparition d’Anadol au début des années 90, la Turquie n’a en effet plus de constructeur automobiles; tout en étant devenu l’un des plus importants producteurs de voitures particulières et d’utilitaires légers, avec les usines de Toyota, Renault, Ford, Hyundai, Fiat, PSA.

Le ministre des Sciences, Technologies et Industries, Fikri Isik, a ainsi confirmé que le gouvernement avait signé un accord avec NEVS lui donnant les droits sur la Saab 9-3. L’accord a en réalité été signé au printemps dernier, et les ingénieurs turcs ont déjà commencé à travailler sur l’élaboration de leur propre modèle. A en croire l’image publiée par l’agence Anadolu, NEVS a vendu à la Turquie les outillages de feu la Cadillac BLS, proche cousine de la Saab 9-3…

Cet accord vise sans doute également la version électrique en cours de développement. Sachant que la Turquie cherche elle aussi à développer les nouvelles énergies dans le secteur automobile.

Ce qui est certain, c’est que la voiture ne s’appellera pas Saab, puisque NEVS n’est pas détenteur du nom, et n’a lui même plus le droit de nommer ainsi ses voitures…

Source : TRT / Anadolu Agency

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La Saab 9-3 passe sous pavillon turc"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
esteban
Invité
skrotpræmie
Invité

Le ministre des Sciences, Technologies et Industries, Fikri Isik, a ainsi confirmé que le gouvernement avait signé un accord avec NEVS lui donnant les droits sur la Saab 9-3. L’accord a en réalité été signé au printemps dernier t

wpDiscuz