Accueil Crossovers Essai Mazda CX-3 Diesel 105 ch

Essai Mazda CX-3 Diesel 105 ch

360
17
PARTAGER

Mazda arrive en retard sur le segment des SUV compacts, où le Captur, le Juke et de nombreux acteurs de ce marché se battent depuis un moment déjà. Le constructeur d’Hiroshima dégaine le CX-3, qui espère bien se faire une petite place dans l’arène, avec ses propres armes, et notamment sa plastique aguicheuse.


Style extérieur

C’est classique, mais ce que l’on voit en premier du nouveau CX-3, c’est son design. Le premier regard suffit parfois pour provoquer un coup de coeur, et nous avons pu constater qu’au-delà de sa fraîcheur qui fait tourner les têtes, certains curieux ont pris le temps de l’observer de plus près. Le petit dernier de Mazda affiche un regard agressif, avec une calandre surdimensionnée aux lamelles de chrome et des feux très acérés qui dynamisent son regard. Son profil profil musclé associé à une faible surface vitrée lui donne même des airs de sportive, complété par un arrière fuyant. Les arches de roues marquées par des protections en plastique noir et sa hauteur de caisse suffisent toutefois à rappeler qu’il peut se salir.

Mazda_CX-3-8

Style intérieur et équipement

A l’intérieur, on retrouve peu ou prou la planche de bord de la Mazda2, qui se fait surtout remarquer par la simplicité de son dessin. Un bloc de compteur derrière le volant, puis un long panneau que l’on peut faire habiller de matériau plus ou moins noble, surplombé d’un large écran de type tablette, très tendance en ce moment. En apparence, on croit se trouver ainsi dans une voiture assez simple, mais les équipements s’avèrent complets, avec même des touches technologiques à l’image de l’affichage tête haute, inexistant chez ses principaux concurrents.

Détecteur de franchissement de ligne, sièges chauffants, connectivité complète etc, on se croirait dans une compacte, voire dans une berline familiale. Pour loger la famille justement, si on sera bien à l’aise à l’avant, en revanche l’habitabilité arrière le met en dessous de la moyenne du segment. Et la soute est à l’avenant avec de quoi loger des bagages de 3 personnes, mais guère plus.

Motorisation et châssis

La position de conduite s’avère facile à trouver, mais la vision sur l’arrière se révèle particulièrement difficile compte tenu des custodes minuscules et de la vitre dans la même veine. En termes de confort, le CX-3 se montre au niveau des ténors du marché, voire supérieure si l’on excepte les Captur et 2008 qui font figure de référence. Le crossover japonais taquine le haut du panier sans complexe en ce qui concerne l’agrément de conduite sur route. En premier lieu grâce à son bloc diesel 4 cylindres de 105 chevaux, coupleux à souhait et qui offre des reprises énergiques dès les bas régimes… sans s’essouffler trop vite, même si on aimerait plus d’allonge. Son châssis partagé avec celui de la petite Mazda2 se montre réactif et rigoureux, mieux même que certaines berlines compactes. La direction manque un peu de consistance, mais ne gâche en tout cas pas le plaisir au volant. Le maintien des sièges avant et le roulis contenu permettent ainsi de ne pas trop subir les mouvements de caisse quand il s’agit de monter ou descendre un col de Haute-Savoie, comme nous avons pu le faire durant notre essai.

Mazda_CX-3-0

Sur la route

Malgré ses airs de suv de ville, le CX-3 offre des prestations off road sur les chemins surprenantes. Le chemin d’accès de dix bons kilomètres de chemins caillouteux qui menait jusqu’à notre lieu de repos à 2000 mètres, fut avalé sans coup férir. Il ne s’agissait pas de franchissement mais la motricité se révéla exemplaire, et ce malgré des pneus non dédiés à l’exercice. Dans ces conditions, on préférerait tout de même deux premiers rapports plus courts pour se faciliter la vie, mais c’est le compromis nécessaire pour se montrer efficace tout d’abord sur la route qui reste sa priorité. En outre, la consommation du bloc se montre raisonnable quelque soit la façon dont on le mène, puisqu’elle reste à un seul chiffre en toutes circonstances. Dans la vraie vie de tous les jours, on relève une moyenne entre 6 et 7 litres la plupart du temps, malgré les chiffres bien plus flatteurs de la fiche technique.

Conclusion

Au moment de signer le bon de commande, le CX-3 se vend sensiblement plus cher que les Captur ou 2008 autrement plus populaires. Toutefois, le Mazda offre plus d’équipements, dont certains sont inexistants chez ses concurrents. Sans la transmission intégrale, notre modèle presque full options avec le moteur diesel s’affiche un peu au-dessus des 26 000 euros. L’entrée de gamme à 20 650 euros en essence s’avère presque 5000 euros plus cher face aux Français, mais le Japonais offre non seulement 120 ch, mais aussi le GPS entre autres. En étant plus onéreux certes, mais largement mieux doté, le Mazda CX-3 avec son design sexy pourrait bien surprendre.

Crédit photos : Pierrick Rakotoniaina/le blog auto et Mazda

+Style
Motorisation
Equipements
Boîte auto uniquement en 4×2 en Diesel
Pas de version moins chère raisonnablement équipée

 

Mazda CX-3 Diesel 105 ch Selection
Moteur
Type et implantation4 cylindres Diesel Turbo
Skyactiv-D
Cylindrée (cm3)1499
Puissance (kW/ch) à tr/mn77/105 à 4000
Couple (Nm) à tr/mn270 à 1600
Transmission
Roues motricesAvant
Boîte de vitessesMécanique à 5 rapports
Châssis
Suspension avantNC
Suspension arrièreNC
Freins4 freins à disque dont 4 ventilés
Jantes et pneus215/50R18
Performances
Vitesse maximale (km/h)177
0 à 100 km/h (s)10,1
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)4,4
Cycle extra-urbain (l/100 km)3,8
Cycle mixte (l/100 km)4
CO2 (g/km)105
Dimensions
Longueur (mm)4275
Largeur (mm)1765
Hauteur (mm)1535
Empattement (mm)2570
Volume de coffre (l)287-> 1197
Réservoir (l)48
Masse à vide (kg)1200

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Essai Mazda CX-3 Diesel 105 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
T
Invité

Certes plus chère mais mazda fait mieux que renault niveau finition, et niveau gueule c’est quand même autre chose que le captur ou 2008 et l’essai du gros moteur essence ?

SGL
Invité
Effectivement il faut quand même nuancer ! Comme le dit @beniot9888 26000 euros ce n’est pas donner ! Comme le dit @starter, elle est petite à l’intérieur et grande à l’extérieur Les Captur et 2008 sont-ils pour autant des laiderons !? Franchement je ne le crois pas ! Même si le CX-3 a une bonne gueule. De plus pour le côté pratique le Volume de coffre est 377 L pour le Captur 350L pour le 2008 et seulement 287 L pour le CX-3 pour 4.28m de long ! Contre 4.12 et 4.16m pour les françaises. Alors dirons-nous que le Mazda… Lire la suite >>
Nullos
Invité
Pourquoi tu parles de « qualité-prix »? La finition du CX3 est exemplaire et en tous cas à des années lumière de ce que proposent presque tous les autres concurrents (Captur, Juke et 2008 en tête, je ne connais absolument pas le Moka) Bref, sur le point de vue de la qualité, le cx3 est nettement mieux et donc le rapport qualité prix est au moins égal si pas supérieur à ceux que j’ai cités. Pour ce qui est de l’équipement, on est là aussi nettement mieux puisque beaucoup d’équippements disponibles sur le cx3 n’existent tout simplement pas chez les autres (angle… Lire la suite >>
SGL
Invité
Il se peut que la finition du CX-3 soit exemplaire (quoique ce n’est pas là où Mazda excelle) et que l’auto est effectivement une réussite mais comme il est sensiblement plus cher que la concurrence généraliste, ex : un Captur plus puissant de 110 ch coût moins de 2 000 € ! La finition n’est certainement pas à des années-lumière d’une 2008, sinon le CX-3 est nettement moins fini que le CX-5 (que je connais !) Alors forcément le rapport qualité-prix en subit dé facto les conséquences. Cela dit, on n’a rien sans rien et le terme « mauvais »… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

Malheureusement, je ne suis pas tombé sous le charme du physique. Par contre, quand j’ai vu 26000 euros, je suis tombé sur le cul ! C’est tout de même cher, non ?

Dosiere
Invité

Beniot9888: l’ensemble des essais web soulignent le fait que le tarif est dû à l’équipement très complet et qu’à équipement égal le CX3 fait mieux que la concurrence.

Fred21
Invité

Beaucoup de raisons (réseau, publicité, popularité, choix instantané, etc ..) font que Mazda est une marque à faible diffusion en France, le tout malgré les qualités reconnues de la marque (efficience, qualité, etc..). Il n’y a pas lieu de brader et même plutôt à pousser vers le haut. L’acheteur d’une Mazda doit surtout vouloir une Mazda où peut être hésiter avec Honda.
Pour le reste, ce n’est pas mon genre de voiture mais j’aime ce style. Je remarque également le poids contenu.

SGL
Invité

Les « produits » Mazda sont généralement très bons mais il faut aussi reconnaitre qu’ils sont plutôt moyens sur le rapport encombrement-habitabilité, pas très grave dans le premium mais rédhibitoire dans le segment généraliste.
Le CX-3 est bon mais il fait payer cher ses qualités, le CX-5 est proportionnellement encore « plus » meilleur, beaucoup de SUV premium souffriraient de la comparaison.
La Mazda 6 est totalement magnifique bien qu’inconnue en France.
Pas étonnant que Mazda fonctionne mieux en Allemagne qu’en France, nous sommes moins riches et plus sensibles aux voitures plus pragmatiques et malheureusement Mazda n’a pas encore une image de premium.

starter
Invité

Compact ? C’est le gabarit d’une golf/308. Le positionnement produit est repris par les journalistes sans jamais nuancer.
J’aime beaucoup cette voiture, mais elle est petite à l’intérieur et grande à l’extérieur :-/ un peu comme la mazda 3.

Thibaut Emme
Admin

golf et 308 qui font parties du segment des…compacts (ou segment C) tout comme ce CX-3 😉

SGL
Invité

Avec ses 4.28m, franchement oui sans aucun doute !
Mais avec ses 287 L de coffre c’est plutôt un bon chiffre que pour le segment B.
Je pense que le CX-3 est plus un anti Countryman qu’un anti Captur ou 2008 plus populaires et pragmatiques.

François
Invité

Pour info, la marque Mazda est devant Peugeot en Allemagne il me semble. Plus populaire en France, oui! Ailleurs, ce CX-3 cartonne déjà (en Australie notamment).

akouel
Invité

En effet c’est cher pour le marché français, je trouve. Meme s’il n’est pas la priorité de mazda, il me semblait que la gamme affichait des tarifs plus accessibles? Enfin bref une belle gueule pour ce crossover, meme si j’ai toujours autant de mal avec cette categorie d’auto ^^

François
Invité

Le plus beau. Je l’aime.

SGL
Invité

Oui peut-être, mais elle fait payer cher ses « plus » !

wpDiscuz