Accueil Audi Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

80
0
PARTAGER

Le héros du week-end est Chinois. Avec une Formule Renault bonne pour le musée, Zheng Guan Huan (KRC) roule aussi vite que les voitures de dernière génération !

Asia Formula Renault

C’est une nouvelle ère pour l’AFR. Après une quinzaine d’années de service, les vieux châssis partent enfin à la retraite. Ils sont remplacés par des Tatuus dernier modèle (identiques à ceux de la FR 2.0 Eurocup, de la FR ALPS ou de la FR NEC.) Certaines équipes n’ont pu faire le grand saut et ils ne sont que 12 à Zhuhai… Dont plusieurs à bord de l’ancien modèle (alias « classe B ».)
Après de probants débuts en CFGP et en Polo Cup China, le Chinois Zheng Guan Huan (KRC) doit confirmer en AFR (en « B ».) KCMG débute avec un duo ayant fière allure : Dan Wells (brillant animateur de la FMCS et de la F3) et Garnet Patterson (meilleur « National » de la F3 Australia 2014.) Asia Racing Team a également un beau line-up : Darma Hutomo (pour Humpuss Junior), Pu Jun Jin (qui fera également du LM P2 en ELMS) et le redoublant Ni Weilang. Par contre, l’Anglais James Runacres va rouler avec une « B ». Enfin, il ne faut pas oublier Maxx Ebenal (PS Racing), un expert local de la FR 2.0.

Hutomo obtient la pole.

AFR 3

La course 1 connait un démarrage laborieux. Sébastien Mailleux (PS Racing) part en tête-à-queue durant le tour de formation. D’où un deuxième tour de formation. Wells cale et il devra partir des stands. Troisième tour de formation. Runacres et Umar Bin Abdul Rahman (S&D) calent au feu vert, mais le peloton démarre quand même, parce qu’on ne va pas y passer la journée. Ebenal tente un dépassement kamikaze sur Hutomo et ça passe. Patterson est 3e.

Après le 1er tour, curieusement, plus rien ne bouge. Ebenal s’impose donc devant Hutomo et Patterson. Zheng remporte le « B ».

AFR 2

Le dimanche, Ebenal est en pole. Patterson, 5e sur la grille, démarre comme un boulet de canon et se retrouve en tête. Il y a alors une vraie lutte entre Patterson, Ebenal, Wells et Hutomo. En tentant une manœuvre, Hutomo embarque Wells dans le gravier. Le safety-car intervient.
Au restart, Ebenal se débarrasse de Patterson. En lutte pour la victoire en « B », Zheng se débarrasse de Markus Engel (PS Racing) et il se retrouve 3e ! Pu passe lui au le gentleman-driver. Mais en voulant revenir sur Zheng, il part à la faute.

Ebenal gagne devant Patterson et Zheng. Mais l’Australien est déclassé pour départ volé. Zheng se retrouve 2e et Engel, 3e ! Le Chinois est la nouvelle coqueluche des médias. Et le plus incroyable, c’est qu’il dira avoir levé le pied en fin de course, pour préserver ses pneus !

AFR 1

Audi R8 LMS Cup

Zhuhai marque également le début de la quatrième saison d’Audi R8 LMs Cup. Marchy Lee et Alex Yoong sont les derniers survivants de la première saison. Parmi les nouveaux, on note Aditya Patel (ancien champion de Polo Cup India, également vu en JK Racing Asia), Qin Tianqi (issu de l’AFR) et Thong Wei Fung (vu en EuroFormula Open.) « Shaun » Thong semble être la nouvelle tête de pont asiatique d’Audi. La firme aux anneaux l’alignera en TT Cup et il sera aux 24 heures du Nürburgring avec Yoong, Lee et Cheng Cong Fu.

Audi R8 LMS 1

Passée pas loin du titre 2014, Rahel Frey décroche la première pole 2015.

Audi R8 LMS 2

Yoong surprend tout le monde au drapeau vert. Patel et Qin se faufilent dans le peloton. Frey, 2e, doit repousser les assauts de l’Indien. Tandis que Lee, 4e, doit contrôler le Chinois. Le Malaisien Tommy Wong se sort tout seul et entraine un safety-car.
Au restart, Yoong reprend sa course en solitaire. Patel klaxonne derrière Frey, mais elle ne le laisse pas passer !

Ainsi, Yoong s’offre la course 1, devant Frey et Patel.

Audi R8 LMS 3

Jusque là, l’Audi R8 LMS Cup a toujours connu des départs lancés. Pour la course 2, elle s’offre son premier départ arrêté. Juste avant, lors de la course 2 d’AFR, une voiture a perdu de l’huile et les commissaires ont épongé avec de la sciure de bois.

Au feu vert, Yoong est le plus prompt à réagir. Patel double enfin Frey. Thomas Fjordbach, parti au milieu de grille, veut tenter un freinage à « trotar ». Il embarque Lee dans le gravier, mais ressort 3e.
Hélas, les R8 LMS n’aime pas la sciure, qui bouche les écopes. Les températures moteurs montent dangereusement et l’organisateur sort le drapeau rouge. Comme l’épreuve n’a duré que 4 tours, il n’y a ni podium, ni points.

Audi R8 LMS 4

Caterham Taiwan

Depuis l’an dernier, Caterham dispose d’un importateur officiel à Taiwan. Alan Parkes, son responsable, pilote lui-même des Caterham en rallye et en drift. Il voulait lancer une édition locale de la Caterham Cup. Une première hors d’Europe.
Un an après, son rêve se réalise avec une première manche à Penbay. 15 furieux se sont retrouvés. Pour info, David Winstanley a ouvert le palmarès.

Caterham

SMP F4

La discipline russo-finlandaise s’offre un ultime test, à Jerez. Une quinzaine de pilotes sont présents… Mais il n’y a qu’une demi-douzaine de monoplaces.

Mika Salo, de passage, s’offre un tour de manège.

SMP F4 1

Le dimanche, les pilotes sont divisés en deux groupes. Chacun à droit à une qualification et une course. Niko Kari et Nikita Troitskiy sont les vainqueurs respectifs de leurs groupes.

SMP F4 2

Australian F3

A une semaine du début du championnat australien de F3, à Sandown, quelques noms émergent. Le champion 2014, Simon Hodge est parti en Carrera Cup Australia. Son dauphin, Ben Gersekowski, s’est reconverti dans l’endurance. De quoi ouvrir la porte à de nouveaux venus. Gilmour va confier une Dallara 311 (celle de Gersekowski) au revenant Jon Collins et une 307 au débutant Luke Spalding. Le privé Ricky Capo a récupéré une Dallara 311 ex-Sergio Perez. Enfin, Nick Filipetto pilotera une vieille 304 d’AGI Sport.

Aus F3

ADAC F4

Michael Waldherr n’a jusqu’ici pas eu beaucoup de chance. 3e de la BMW Talent Cup 2012, il redoubla et termina… 2e. Motopark lui offrit un baquet en ADAC Formel Masters. Faute de budget, il se transforma en titre honorifique de pilote d’essai de l’équipe. A l’automne, on le vit en Asia Cup Series. Il y a remporta le Super 6, la mini-coupe hivernale.
Il semblerait qu’il va enfin voir le bout du tunnel en 2015. Motopark l’a rappelé pour piloter en ADAC F4. Il fera équipe avec Joel Eriksson (l’un des meilleurs débutant de l’ADAC Formel Masters 2014) et le novice Jannes Fittje. C’est le 26e engagé (!) et on attend encore d’autres signatures…

Adac F4

Pro Mazda

Pour Jack Aitken, la Winterfest de Pro Mazda n’était qu’un échauffement avant l’Eurocup de FR 2.0. Arrivé au pied-levé, l’espoir Anglais devait improviser. Ca ne l’a pas empêché de repartir avec la coupe, deux manches plus tard. Veni, vidi, vici !
Pour le remplacer, Pelfrey fait appel à non pas un, mais deux pilotes. Santiago Urrutia et Patricio O’Ward. 4e de l’Euro F3 Open 2013 (avec 2 victoires), Urrutia a tenté une montée en GP3. L’Uruguayen fut décevant, ne marquant aucun point. A 15 ans, O’Ward va attaquer sa 3e saison. En effet, il a effectué une demi-campagne en FR 1.6 NEC, en 2013, puis une saison quasi-complète en F4 France.

Pro Mazda

GT4 European Series

Depuis la mi-2013, le seul vrai programme de Naomi Schiff, c’était la Clio Cup China. Après son titre, en 2014, elle n’avait plus rien à y prouver. La Belgo-Sud-Africaine a trouvé un débouché en GT4 European Series. Elle courra sur une KTM X-Bow GT4 de Reiter Engineering. Souhaitons lui de dominer autant la série qu’elle l’a fait en Clio Cup China.

KTM

BTCC

Motorbase est un habitué du BTCC. Ces dernières saisons, il a construit une poignée de Focus semi-officielle. Mat Jackson les a plusieurs fois amené sur le podium. Ford, qui le surveille de loin, a décidé de lui offrir un nouveau moteur Ecoboost pour 2015. Hélas, en fin de saison, l’équipe a perdu son sponsor-titre, Airwaves. Apparemment, elle n’a pas trouvé de solutions et elle va au moins manquer la première moitié de saison. Une mauvaise nouvelle pour Jackson et le débutant Alex Martin.

BTCC
Autre absent, Marc Hynes et sa MG6 privée. L’ancien-champion de F3 se dit occupé par la relance de Manor F1 (où il s’occupe de la gestion des pilotes.) Il a tenté de louer sa voiture à un autre pilote, mais ce dernier n’a pu réunir de budget. La MG6 noire et rouge restera donc au garage.

BTCC 2

Porsche Supercup

Cameron Twynham devait être la nouvelle sensation galloise. Il a débuté par une pige en Interstep Series (ex-Formule BMW UK) avec Fotec. En 2013, il se lança en EuroFormula Open, avec West-Tec (en catégorie Copa), sans vraiment impressionner. Une seconde saison (en « A », mais toujours avec West-Tec) et quelques apparitions en FR 3.5 (avec Comtec) n’y firent rien. Du coup, à 19 ans, il est déjà un « ex-futur » et faute de monoplace, le voilà en Porsche Supercup.

Porsche Supercup

Crédits photos : FRD (photos 1 à 4), Audi R8 LMS Cup (photos 5 à 8), Caterham Taiwan (photo 10), SMP F4 (photos 11 et 12), Australian F3 (photo 13), Asia Cup Series (photo 14), Pro Mazda (photo 15), KTM (photo 16), BTCC (photos 17 et 18) et Cameron Twynham (photo 19)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz