Accueil Actualités Entreprise Pirelli bientôt sous contrôle chinois

Pirelli bientôt sous contrôle chinois

95
14
PARTAGER

C’est une sorte de coup de tonnerre sur le secteur automobile : Pirelli pourrait bien être le premier équipementier de premier plan à passer sous contrôle chinois, suite à un accord entre son principal actionnaire Camfin et China National Tire & Rubber (CNRC).

Les négociations entre Camfin et China National Tire & Rubber (filiale de China National Chemicals) vont don mener à un changement radical pour Pirelli. L’entreprise italienne devrait passer sous contrôle chinois, et voir sa cotation disparaître de la bourse de Milan.

Dans un premier temps, Camfin cèdera 26,2% du capital de Pirelli qu’il détient à une nouvelle société italienne, baptisée Bidco. Cette société est détenue par les deux holdings Newco et Holdco, elles-mêmes détenues par CNRC. De son côté, Camfin réinvestira dans Newco, dont il pourra détenir jusqu’à 49,9%.

Dans un second temps, CNRC fera une offre publique d’achat des titres Pirelli, valorisés à 15€, soit une valorisation totale du manufacturier à un peu plus de 7 milliards d’euros. L’objectif est de récolter plus de 90% du capital, permettant ainsi de retirer le cours de l’action Pirelli de la bourse de Milan. Ce qui n’est pas encore assuré, puisqu’en raison des rumeurs courant dernièrement à propos de l’accord ont entraîné une hausse, amenant le cours au dessus du prix d’offre.

L’accord  ouvre à Pirelli les portes de l’immense marché chinois, mais offre aussi à CNRC l’accès aux technologies de l’italien, en particulier dans le haut de gamme et les voitures de sport. Il est prévu que le siège reste en Italie. CNRC nommera le Président du conseil d’administration, mais le Directeur Général, Marco Tronchetti Provera, restera en poste. Ce dernier est en effet l’un des principaux actionnaires de Camfin.

Source : Camfin

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Pirelli bientôt sous contrôle chinois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Les calendriers seront moins tournés sur la beauté occidentale et c’est tant mieux! Non plus sérieusement. Certains y verront la fin e l’industrie italienne. Moi je vois que le pays devient de nouveau attractif pour les capitaux étrangers!

SGL
Invité

Aussi la baisse de l’euro facilite les choses, malheureusement !

seb92
Invité

Moi j’y vois le déclin de l’europe.
Sortir de l’euro vite.

Thibaut Emme
Admin
Vu le nombre de grands groupes européens « tombés » dans les mains étrangères avant l’euro, la monnaie n’a rien à voir, ou si peu. Il y a surtout des pays à forte croissance, et d’autres englués dans un marasme économique que même sans euro nous aurions (pour preuve, les pays qui n’ont pas adopté l’euro y sont à des degrés divers). Par contre on peut faire une petite remarque amusante…quand un groupe européen, disons italien…rachète un groupe disons américain (oh tiens Fiat qui rachète Chrysler…) bizarrement c’est top génial (mais pas grace à l’euro tiens ?). Dans l’autre sens c’est le… Lire la suite >>
SAM
Invité

L’une des forces de l’industrie allemande c’est d’être une valeur refuge pour les capitaux étrangers. Alors de Daimler en passant par VW-AG si les actionnaires majoritaires sont allemands, les pays du Golf ont lourdement investi au dynamisme de cette économie… En France comme en Italie on a moins l’habitude… Nos grandes dynasties ne sont plus à la hauteur des défis qui attendent l’Europe… Préférant planquer leur argent dans des paradis fiscaux… Les autres croient en nos entreprises!

wizz
Membre
ouais sortir de l’euro, et donc se retrouver avec la Banque de France ayant un pouvoir financier bien moindre que la Banque Centrale de l’Europe et tant qu’à faire, dévaluer le franc français pour rendre les industriels français compétitifs à l’export bref, donner un méga signal à destinations des requins internationaux pour faire un razzia sur ce qu’il restera de la France. Aujourd’hui, les Chinois ont mis sur la table 7 milliards d’euros et qui valent peu ou prou 7 milliards de dollars. C’est une forte somme en effet. Mais 1-2 ans en arrière, les 7 milliards demandés par les… Lire la suite >>
SAM
Invité

@ThibautEmme. Des entreprises comme Michelin ou Pirelli se sont émancipés de leurs marchés nationaux depuis le début du 20ème siècle. Le fait que la situation économique en Italie n’est pas géniale n’a rien à voir avec le vente de Pirelli… Disons que les actionnaires « italiens » à la tête de cette entreprise préfèrent planquer leurs sous… et vendre!

seb92
Invité

Thibault emme, si tu penses que la monnaie n’a rien à voir la dedans on par de trop loin pour discuter.
La monnaie est l’un des leviers princioaux de l’économie.
En espagne par exemple, au lieu de dévaluer la monnaie on a créer plus de 5 millions de choneurs et baissé les salaires.
En france, bah c’est en cours.

Seb92
Invité

Thibault emme, tu prend un air niais pour nous quelques exemples de conquète européenne mais pour une conquête combien de défaite? L’europe te paraît conquérante ou en déclin? Tu lis pas les bons bouquin 😉

François
Invité

Mais que fait Sergio ?

wizz
Membre

Bruce
au rapport…

Invité

ça sera le retour des pneus qui explose en f1…

XX
Invité

Le numero 1 mondial des pesticides génériques, ( ceux low cost, qui ne se dégradent jamais ) China National Chemical Corporation va de racheter Pirelli…..

L’argent de l’état Chinois est investi à l’étranger puisque il n’y a rien à faire en écologie en Chine ou tout va bien dans le meilleur des monde.

pat d pau
Invité

C’est vrai que voir le niveau de pollution à Paris au niveau de PEKIN…

C’etait cool ce ptit voile blanc a paris vendredi dernier.

wpDiscuz