Accueil Dacia Renault : 1000 CDI à l’embauche

Renault : 1000 CDI à l’embauche

137
22
PARTAGER

On parle souvent des constructeurs lorsqu’ils suppriment des postes, mais plus rarement lorsqu’ils en créent. Deux ans après son « accord de compétitivité », Renault annonce l’embauche de 1000 CDI en 2015.

Certes, cela ne compensera pas les 7500 postes supprimés (non renouvellements de poste, des départs volontaires, etc.) mais c’est la bouffée d’oxygène prévue par l’accord signé il y a bientôt 2 ans (mars 2013). Selon le communiqué du losange, les « effets enregistrés depuis la signature de l’accord de compétitivité, ainsi [qu’]un niveau d’activité prometteur » permettent de déclencher cette vague d’embauche de CDI.

Le PDG du Groupe, Carlos Ghosn, déclare : « Ces embauches vont nous permettre de bénéficier de toutes les compétences spécifiques nécessaires pour répondre aux enjeux de demain, en particulier dans le domaine des innovations technologiques. Ces recrutements sont une bonne nouvelle pour Renault en France. Ils montrent que nos efforts en matière de compétitivité portent leurs fruits ».

Les embauches seront pour moitié effectuées dans les différentes usines Renault en France, et pour l’autre moitié il s’agira d’ingénieurs, de cadres, etc. Ouverts à la fois aux jeunes diplômés comme aux « profils expérimentés », les descriptions de ces postes seront accessibles via le site Renault (ici). Outre ces 1000 CDI, 1000 contrats d’apprentissage seront aussi signés cette année.

Avec les résultats financiers très positifs qui ont été annoncés également ce matin (merci C. Tavares ?), cette annonce d’embauches en CDI est saluée par la bourse avec un flatteur +8% à 75 euros environ en séance à l’heure où nous écrivons ces lignes, l’action retrouvant les niveaux d’avant l’été 2014.

Source et illustration : Renault

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Renault : 1000 CDI à l’embauche"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pcur
Invité

Un seul mot : bravo Renault qui a été très bien géré depuis la crise de 2008. Malheureusement pour Peugeot, la situation est très différente…

JC
Invité

@ pcur
l’article parle aussi de « 7500 postes supprimés  »
Je n’appelle pas ça « bien géré la crise »
d’autant plus que Renault sans Nissan serait bien embêté

gigi4lm
Invité

@ Thibaut : d’accord sur le fond mais sur les 7500, 1000 sont sortis par une porte et 1000 autres sont entrés par une autre avec certainement des conditions d’embauches bien différentes. Ça n’existe pas le reclassement chez Renault ?

gigi4lm
Invité

Ton raisonnement tient la route. Je n’avais pas vu le problème sous cet angle.

Richard Sinner
Invité

Mais ce qui cloche,c’est que tous les medias français,à la botte de moi président,parlent à peine des emplois suprimés.

beniot9888
Invité

Surtout le Figaro, quelle bande de lèche c**…

beniot9888
Invité

C’était ironique, bien sur 🙂

Louis
Invité

Comme dit l’autre : ça fait plaisir.

XX
Invité

….Avec les résultats financiers très positifs qui ont été annoncés également ce matin (merci C. Tavares ?),

Bien vu ,MERCI au Mouton d’étre parti……Bravo Renault.

wpDiscuz