Accueil Bio-carburants PSA : l’Hybrid Air toujours d’actualité malgré le peu d’entrain de partenaires potentiels

PSA : l’Hybrid Air toujours d’actualité malgré le peu d’entrain de partenaires potentiels

154
8
PARTAGER

Le développement de l’Hybrid Air est toujours d’actualité pour PSA Peugeot Citroën, et plus encore la recherche de partenaires. C’est en effet ce que vient d’indiquer le directeur de la R&D du groupe, Gilles Le Borgne, dans un entretien accord à Autoactu.

Le déploiement de cette technologie, présentée en janvier 2013, nécessite un investissement de l’ordre de 500 millions d’euros, somme non négligeable. Le tout pour un objectif de «  plusieurs centaines de milliers de voitures par an ». Difficile, donc, de faire cavalier seul pour un projet d’une telle ampleur.

« Les travaux se poursuivent et nous continuons de travailler pour identifier les conditions de partage. Bosch continue d’examiner avec notre aide des partenariats potentiels », a par ailleurs ajouté le responsable.

Il n’en demeure pas moins que les propositions concrètes sont loin d’affluer, situation qui a d’ores et déjà conduit à reporter le calendrier initial de déploiement. La situation ne semble pas – officiellement – alerter pour autant Gilles Le Borgne, lequel tente de rassurer en arguant que l’intégration du projet dans une roadmap industrielle n’est pas des plus aisée. Autre facteur à prendre en compte selon lui : la définition du véhicule propre se limite souvent à prendre en compte les véhicules électriques et les plug-in hybrides, et ce notamment en Chine, ce qui tend à exclure l’Hybrid Air des programmes d’aides octroyées.

Mais Gilles Le Borgne se veut résolument optimiste, laissant même entendre que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, et que le groupe maîtrise parfaitement la situation. « Chaque technologie quand elle doit passer le stade de développement a toujours le risque qu’elle soit décalée ou abandonnée parce qu’elle ne réunit pas l’ensemble des paramètres. Sur l’Hybrid Air la messe n’est pas dite. Nous continuons à y croire » a-t-il ainsi déclaré, chassant d’un revers d’une main toutes les doutes quant à une prochaine industrialisation du projet.

Raison d’un tel optimisme ? La rentabilité est là si l’on en croit le responsable de la R&D. Il rappelle en effet que «  « la totalité des analyses qui ont pu être faites » par ses « confrères n’ont pas mis en défaut les bénéfices de cette technologie. L’ensemble des essais ont montré que cette technologie a bien les avantages que l’on revendiquait. »

Certes … mais il n’en demeure pas moins que l’équipe de développement du projet a été réduite. Est maintenue à l’heure actuelle « une task force active orientée sur le recherche de partenaires et de solutions techniques de baisse des coûts ».

Source : Autoactu

Crédit Photo : PSA

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "PSA : l’Hybrid Air toujours d’actualité malgré le peu d’entrain de partenaires potentiels"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Quesque c’est que 500 millions d’euros pour créer une nouvelle génération de moteurs qui permettra de consommer entre 20 à 40 % de carburants de moins en ville, au niveau de l’intérêt commun ?
7.60 € par Français pour relancer plus rapidement notre industrie, baisser notre dépendance au pétrole,
Améliorer la qualité de l’air dans nos villes, pour la santé publique etc.
Certes je suis utopique.

SGL
Invité

De plus l’auto 100% thermique deviendra incongru au-delà 2020*, et il faudra bien trouver une alternative moins couteuse (et plus propre) que les batteries pour les hybrides sur le segment A et B.

*les sportives utiliseront des KERS

alfa155
Invité

Une belle coquille vide.
Dommage, ils avaient la la possibilité de faire l’uppercut sur une technologie innovante à la manière de toyota sur l’hybride.

Nini
Invité

C’est l’effet Tavarès, qui préfère investir dans le marketing plutôt que dans le technique. Merci Carlos…

SGL
Invité

J’espère que l’explication vient du fait que PSA est encore en convalescence et qu’ils ne peuvent pas prendre de risque sur la période 2015-2017.

toph92
Invité

Peugeot pour faire des annonces, ils sont champions. Pour concrétiser, plus difficile. C’est sur que quand on attends les aides publiques alors que la voiture n’existe pas, il vont attendre longtemps !
Heureusement que Toyota a osé en 1997 !

beniot9888
Invité

Toyota fait du Hybrid-air ?

SGL
Invité

(Pour les annonces)
De l’argent Monsieur besoins d’argent pour manger (pour la R&D et l’industrialisation)
Ce qui manque le plus à PSA !

wpDiscuz