Accueil Volkswagen Essai VW Touareg V6 TDI

Essai VW Touareg V6 TDI

248
35
PARTAGER

Le Touareg continue son petit bonhomme de chemin sur ce segment si particulier, celui des SUV de luxe. Sur ce marché, Volkswagen doit partager le succès principalement avec une concurrence allemande et d’autres grands noms, notamment Land Rover. Le constructeur offre un restylage à son SUV star, renouvelé une fois en 2010 depuis son apparition il y a 12 ans.

En 2002, Volkswagen met un pas dans le monde du luxe avec la Phaeton et aussi le SUV Touareg. Au départ, certains observateurs doutaient de la légitimité de la marque sur ce type de segment spécialisé. Si aujourd’hui la grande berline semble bien loin de ses objectifs, le 4X4 poursuit une belle carrière et n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Avant de se voir probablement complètement renouvelé d’ici trois ou quatre ans, le Touareg actuel s’offre un dernier restylage.

Style extérieur

Evidemment, au premier regard, les non-initiés ne repéreront peut-être même pas ce qui a pu changer sur le modèle 2015. La face avant toutefois évolue subtilement, notamment le bouclier qui voit ses ouvertures en forme de V, et non plus de A, pour semble-t-il un dynamisme visuel plus affirmé. Le regard se distingue désormais par une signature lumineuse à LEDs différente, modernisant sensiblement son regard. Le profil reste le même, alors qu’à l’arrière les feux sont désormais exclusivement à LEDs. Tout cela intègre encore plus le Touareg dans le mouvement stylistique en vogue aujourd’hui chez Volkswagen.

VW_Touareg_-1

Style intérieur

A l’intérieur, statu quo sur le dessin de la planche de bord. Si on ne nous l’avait pas soufflé, on n’aurait même pas remarqué les nouveaux boutons en alu. En revanche, si le style ne bouge pas, VW intègre de nouveau matériaux encore plus valorisants pour les placages, mais aussi pour la sellerie avec de nouveaux coloris pour les cuirs. Certes, l’impression existante de haute qualité progresse encore un peu. Néanmoins les concurrents ont complètement refondu leurs intérieurs sur leurs nouveaux modèles sortis avant le restylage du Touareg, et paraissent donc un peu plus modernes. Au chapitre des équipements, le plein de technologie envahit ce Touareg, avec un système multimédia notamment couplé à Google Maps pour la navigation, et complètement connecté. Pour la conduite, on apprécie le régulateur intelligent assurant une conduite autonome en se calant sur l’allure de la circulation.

Touareg_2015_interior

Motorisation

Sous notre capot, une moteur V6 diesel de 262 ch. A l’heure du downsizing à tout crin, cela fait toujours plaisir de se retrouver de temps en temps au volant d’une voiture avec ce type de motorisation. Il progresse en terme de puissance, et surtout se retrouve à jour de norme, puisque Euro 6. Malgré la nature du carburant dans le réservoir, on apprécie le feulement du bloc assez agréable, sans trop s’inviter dans l’habitacle. Il flatte tout juste légèrement l’oreille au moment des accélérations franches. Il distribue son couple sans brutalité, tout en souplesse, au bénéfice du confort en toutes circonstances. Evidemment, les performances sont à l’avenant de sa puissance, et transforment ainsi chaque dépassement et relance en formalités, malgré le poids dépassant les deux tonnes. La boite de vitesses automatique à 8 rapports lisse efficacement tous les passages, mais le mode séquentiel apparait anecdotique.

VW_Touareg_-4

Châssis, confort et comportement

La transmission intégrale gère la motricité et la distribution du couple de manière transparente, que ce soit pour l’aider dans les virages sur la route, ou sur les chemins, où d’ailleurs elle se sort assez facilement sur les axes moyennement rocheux de notre parcours choisi. Pour les plus téméraires, une déclinaison 4Xmotion, mieux taillée pour le franchissement, existe au catalogue. Ainsi bien installé dans ce véritable salon roulant, on ne se sent même pas tenté de la bousculer, ce que pourtant nous fîmes. Dans ces cas extrêmes, son poids se fait ressentir assez rapidement par des mouvements de caisse assez marqués sur les freinages appuyés, et un roulis un peu prononcé même en mode sport. Dès lors, les pneus crissent assez facilement sans pour autant vraiment glisser, l’électronique limitant les écarts.

VW_Touareg_-3

Conclusion

Ainsi doté, le Touareg mis à jour continuera de satisfaire ses aficionados, pour la plupart des professionnels pensant véhiculer une image moins provocante qu’avec un SUV au blason plus prestigieux. Seulement, en terme de tarifs, malgré une meilleure dotation en équipements, l’addition grimpe de 3000 euros (dès 53 570€ en Diesel 204 ch, 72 750€ pour notre modèle 262 ch), mais avec un malus dans le même temps en baisse. Le SUV allemand du coup se rapproche encore un peu plus des modèles moins bon marché. De là à se demander pourquoi acheter un blason VW quand on peut en avoir un mieux coté, nous laissons les clients se faire leur propre idée sur la question.

Crédit photos : Pierrick Rakotoniaina / le blog auto sauf 3: Volkswagen

+Confort
Moteur
Equipements
Restylage « invisible »
Tarifs en hausse

 

Volkswagen Touareg V6 TDI
Moteur
Type et implantation6 cylindres en V 24 soupapes
Injection directe turbocompressé
Diesel
Cylindrée2967 cm3
Puissance262 ch à 3800 tr/mn
Couple580 Nm à 1750 tr/mn
Transmission
Roues motricesQuatre roues motrices
Boîte de vitessesAutomatique à 8 rapports
Châssis
Suspension avantDouble triangulation
Suspension arrièreMultibras
Freins4 disques
Jantes et pneusP255/55R18
Performances
Vitesse maximale225 km/h
0 à 100 km/h7,3 s
Consommation
Cycle urbain7,9 l/100 km
Cycle extra-urbain6,3 l/100 km
Cycle mixte6,9 l/100 km
CO2180 g/km
Dimensions
Longueur4795 mm
Largeur1940 mm
Hauteur1732 mm
Empattement2893 mm
Volume de coffre909 → 1812 litres
Réservoir100 litres
Masse à vide2137 kg

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Essai VW Touareg V6 TDI"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
GREG
Invité

« A l’intérieur, statu quo sur le dessin de la planche de bord. Si on ne nous l’avait pas soufflé, on n’aurait même pas remarqué les nouveaux boutons en alu. »
Fort possible.
Dommage qu’il n’y ait aucune photo de l’intérieur…

Quorbach
Invité

Même réflexion… La nuit a été longue au Blog Auto ? 😉

Houari
Invité

Aucune photos de l’intérieur du modèle testé ?!
« Aficinados » , Normalement c’est « aficionados » !! c’est comme Nous tous ! mais pour l’automobile pas pour le Touareg uniquement ! ; )

Admin

Désolé, pas de photo de l’essai de l’intérieur. J’ai ajouté une image de presse VW à la place.

leelabradaauto
Invité
Les possesseurs ne trouvent que des atouts à ces engins. Les autres ( et j’en suis) formulent des critiques: ça tient bcp de place sur la chaussée d’autant que les conducteurs(trices) n’aiment pas serrer à droite. Quand on les croisent : les optiques de phares vous éblouissent 2 fois plus que les lampes iode 100w toujours interdites, mais eux ont homologué système qui en fout plein la vue … des usagers croisés. Quand vous souhaitez entamer le dépassement d’un de ces engins qui se traine à 40 et qu’il réaccélère (très fréquent), le dépassement va durer …si vous ne renoncez… Lire la suite >>
SGL
Invité

Bel engin mais 53 570€ en diesel 204 ch, pour un constructeur généraliste…
Ça choque quand même non !?

Uberalles
Invité

juste les rageux et les aigris. CEs même qui critiquent que certains depensent 900€ dans un Iphone alors qu’un Nokia à 100€ fait l’affaire.

SGL
Invité

Totalement !
Et pas la peine d’être « rageur et aigris » pour avoir du bon sens !

juuhuu
Invité

@SGL, car TOI, tu choisis le bon sens et la rationnalité dans tous tes choix, tant mieux ! Mais en automobile et dans pas mal de sujets, il n’y a pas QUE le bon sens, et tant mieux, sinon paye ton ennui !
Heureusement, qu’il y a d’autres critères non rationnels dans les choix d’une vie ou d’un objet que l’on souhaite….

SGL
Invité

Oui @juuhu, avoir du bon sens, n’empêche pas une pointe d’irrationnelle et d’émotion.
Je pars du principe quand l’on est disposé à mettre plus de 53k dans un VW autant le mettre dans une Audi Q3/Q5 ou une Macan (pour rester dans la maison mère).
Et si cela doit rester 100% rationnelle pratiquement tout les SUV du marché remportent le match que ce gros Tiguan au look suranné (90’).
Mais chacun fait ce qu’il veut ! Les sectes fonctionnent aussi sur le mode de la vénération.

juuhuu
Invité

Ton arbitraire est vraiment n’importe quoi…

Un Q3/Q5, chacun voit midi à sa porte, si tu as un blaireau qui kiffe son Tiguan mazouté en lachant un billet de 50, c’est sa life ! Y a pas mal de raisons autres qu’objectives mécaniques/styles/efficacité qui peuvent faire préférer le Tiguan (même si cela n’est pas en soi légitime…)

juuhuu
Invité

Article un peu court comme toujours sur les essais et nada en tout terrain, moyen pour un SUV…

Bref, next

greg
Invité

D’autant que le Touareg est l’un des rares à avoir de varies capacities offroad 😉

juuhuu
Invité
Ouais mais j’abandonne sur le LBA les essais sont tous moisis. Franchement sur des SUV pourris style capture et 2008, on va nous chier une pendule qu’ils ont des sytèmes électroniques en 2RM pour faire style il peut aller partout et là, on ne pipe mots sur un tantinet de capacité offroad sur un vrai 4RM… Et je passe outre sur l’absence de photos intérieurs, du moteurs (un peu la base pour un essai)… On balance que ça fait plaisir qu’il n’y ait pas de downsizing sans préciser la cylindrée (ah si, dans le tableau en bas…). Quid des performances… Lire la suite >>
Morderire
Invité

juuhuu 30 janvier 2015 à 17:52 | Permalien

1 Qu’attends-tu, mon gars, pour monter un blog auto dont personne ne doute qu’il sera supérieur à celui-ci (que tu lis quand même) ?

2 Tu oublies qu’ici, tu ne paies rien donc tu n’a rien à critiquer, ou alors, avec politesse. Tu n’es pas content ? Mais alors, va ailleurs, il y a un paquet d’autres blogs consacrés à notre passion, ne reste pas ici à souffrir comme un damné !

Admin

Juuhuu, vous avez parfaitement le droit à la critique mais s’il vous plaît exprimez-là de manière polie. Sinon votre commentaire risque de sauter non pas à cause du contenu mais du langage employé, ce qui serait idiot.

SGL
Invité
Ce qui me choque le plus @juuhuu c’est les « SUV pourris style capture et 2008 ». Captur/2008/Cactus/Duster etc. sont des petits SUV parfaitement dans l’air du temps ; beaux/pratiques/fonctionnels/abordables/faibles coût de fonctionnent etc. Franchement un VW à 53 570€ (prix de base !) et V6 diesel : cela ne devient pas ridicule !? Ce n’est pas le comble du snobisme même si l’engin est intrinsèquement bon à la base. Mais avec près de ses 2.2 t. en ordre de marche (comme un F150 de base !) et ses 225 km/h et ses 8 l/100 km est-elle adaptée à notre… Lire la suite >>
juuhuu
Invité
@Morederire 1) Argument bien bidon que tu peux te coller derrière l’oreille, tu peux exprimer ton désaccord avec différents articles sur différents sujets (le monde, le fig etc.), c’est bien l’objet même des commentaires et des discussions, sinon, il ne faut pas les proposer (comme c’est le cas sur certains sites d’infos..) 2) Je ne vois pas le rapport avec la gratuité encore une fois, c’est un choix business que de proposer un site, ou un blog gratuit, financé par la pub. Après, ça n’interdit pas les critiques, surtout sur ce genre d’essais… Je ne vois pas le rapport !!!… Lire la suite >>
Luca di M
Invité

C’est bien de faire des essais de voitures du groupe vw car il n’y en a pas tant que ça.

beniot9888
Invité

Ahhh… Je me demandais quand on allait y avoir droit à celle là 🙂

greg
Invité

Zut, Beniot m’a devancé 😀

wpDiscuz