Accueil Berlines Essai Ford Mondeo SW 1.5 EcoBoost 160 ch – l’Arlésienne

Essai Ford Mondeo SW 1.5 EcoBoost 160 ch – l’Arlésienne

181
0
PARTAGER

Dévoilée puis commercialisée en Amérique du Nord début 2012 sous la forme d’une berline tricorps, présente sous le nom de Mondeo, en version 4/5 portes et break sur le stand Ford du Mondial de l’automobile 2012, prévue pour être vendue dès l’automne 2013 en Europe, la Mondeo n’investit finalement que maintenant les routes du Vieux Continent. Pour savoir si cette attente valait la peine, nous nous sommes empressés de mettre à l’épreuve la version SW, inconnue outre-Atlantique.

Présentation générale

La Mondeo est apparue pour la première fois en 1993, pour remplacer la Sierra, âgée de 11 ans. Comme son nom le laisse entendre, elle a depuis son origine vocation à embrasser une carrière mondiale. A cet effet, elle fut commercialisée en Asie mais aussi en Amérique du Nord sous les noms de Ford Contour et Mercury Mystique.

1993-Mondeo

L’expérience fut peu concluante et dès le lancement du second opus, en 2000, la Mondeo devint un produit presque uniquement réservé à l’Europe. Changement d’orientation à nouveau avec cette quatrième génération. En effet le programme One Ford, qui doit maximiser les échanges de modèles entre les différentes filiales de la marque, est passé par là. Notre Mondeo est donc la soeur quasi-jumelle de la Fusion que les Nord-Américains connaissent plus de deux ans déjà. Si cette nouvelle auto arrive si tardivement chez nous, c’est que depuis sa présentation, Ford a fermé l’usine de Genk (Belgique) où les Mondeo étaient produites depuis toujours. Il a donc fallu rapatrier la production à 1 700 km de là, sur le site de Valence (Espagne). Heureusement, durant l’organisation de ce déménagement, les ingénieurs ne se sont pas tournés les pouces. Ils ont intégré à la Mondeo des technologies qui ne lui étaient pas initialement destinées. Notons également que, contrairement à la Fusion, la Mondeo européenne propose des variantes deux volumes et break.

Style extérieur

Depuis quelques temps, Ford affuble toutes ses nouveautés d’une large calandre chromée qui ressemble étrangement à celle d’Aston Martin qui fut un temps dans le giron du groupe. Même si la marque à l’ovale bleu réfute naturellement ce « lien de parenté », il faut reconnaître que, couplée aux très fines optiques avant, cette calandre participe grandement au caractère esthétique de la Mondeo. Car en ce qui concerne le profil et la partie arrière, ce quatrième opus ressemble fortement à son prédécesseur. On remarque simplement, c’est dans l’air du temps, une prolifération de plis de carrosserie destinés à dynamiser le dessin de l’auto. Résultat plutôt convaincant car la Mondeo SW ne parait pas exagérément lourde sur le plan esthétique malgré un gabarit imposant (4,87 m de long et 1m85 de large).

Ford_Mondeo-2

Style intérieur

L’habitacle ne fait pas non plus preuve d’originalité mais les propriétaires d’une autre Ford seront ravis de voir que la console centrale parsemée de nombreux et minuscules boutons n’a pas été reconduite. A la place, Ford lui a préféré son système Sync II qui permet de piloter la climatisation, la radio, le GPS, le Bluetooth et, sur les versions qui en sont équipées, la suspension pilotée. Tout cela par l’intermédiaire de son écran tactile (peu réactif et rapidement couvert de traces de doigt) ou de sa commande vocale. Ford a toutefois sans doute poussé le bouchon un peu loin en y intégrant certaines commandes aussi basiques que l’ouverture des bouches d’aération de la planche de bord ! Bref, tout cela participe à donner à l’habitacle une allure moderne mais n’est pas forcément plus pratique.

Pour faire face à une concurrence très relevée, et notamment à la nouvelle VW Passat qui arrive, elle aussi, ces jours-ci en concession, la Mondeo a particulièrement soigné ses matériaux et sa finition. Et si les inserts de planche de bord font un peu cheap, les tissus, cuir et suédine retenus pour habiller les sièges sont, au contraire, très valorisants.

Ford_Mondeo-3

Equipement

Lors du lancement, la Mondeo est disponible en un unique niveau de finition, baptisé Titanium. La dotation de série s’avère ainsi très complète, tant sur le plan sécuritaire (freinage automatique Active City Stop, aide au démarrage en côte, sept airbags, feux de route automatiques, aide au maintien en ligne LKA…) que sur celui de l’agrément (climatisation automatique bi-zone, hayon électrique, jantes alliage 17″…) et de la technologie (GPS à écran tactile et commande vocale, ouverture/démarrage sans clé Key Free System, reconnaissance des panneaux de signalisation TSR…).

Le tarif de la version qui nous intéresse aujourd’hui est, pour sa part, raisonnable (31 500 €). Comme à son habitude, Ford reste plutôt mesuré sur la liste des options. Nous ne saurions toutefois trop conseiller les projecteurs avant full LED (1 250 €) et le Pack Sécurité Intégral (régulateur de vitesse adaptatif Blis, système de détection de baisse de vigilance du conducteur, airbags intégrés aux ceintures arrière et rétroviseur extérieur côté conducteur photosensible). La suspension adaptative CCD s’avère, elle aussi, très recommendable, mais elle n’est proposée qu’au travers des packs Ultimate (de 3 500 € à 4 500 €)) et n’est pas compatible avec le Pack Sécurité Intégrale Début 2015 arriveront des version plus abordables, et donc moins bien fournies, nommées Ambiente et Trend. Puis viendra le tour de la luxueuse Vignale.

Principaux équipements et options
Ford Mondeo SW 1,5 EcoBoost 160 chTitanium
Freinage automatique à basse vitesse Active City StopS
Aide au démarrage en côteS
7 airbagsS
Essuie-glaces et phares à déclenchement automatiqueS
Climatisation automatique bi-zoneS
Feux de route automatiqueS
Hayon électriqueS
Jantes alliage 17″S
Ouverture/démarrage mains libres Key Free SystemS
Aide au maintien en file LKAS
MyKeyS
Pare-brise chauffantS
Régulateur/limiteur de vitesseS
Rétroviseur intérieur électrochromiqueS
Rétroviseurs extérieur rabattables électriquementS
Sièges avant SportS
Ford Sync II avec GPS, Bluetooth, commandes vocales, écran tactile et 2 prises USBS
Contrôle de pression des pneusS
Reconnaissance des panneaux de signalisation TSRS
Caméra de recul300 €
Jantes alliage 18″300 €
Jantes alliage 19″600 €
Park Assist250 €
Peinture métallisée700 €
Peinture métallisée spéciale Blanc Platinum1,250 €
Phares Ford Dynamic led1,250 €
Régulateur de vitesse adaptatif500 €
Sellerie cuir avec sièges avant chauffants électriques à mémoire2,000 €
Sellerie cuir perforé avec sièges avant électriques à mémoire, massants et climatisés2,500 €
Sellerie cuir/Suédine avec sièges avant électriques chauffants à mémoire1,500 €
Suspension à amortisseur compensateur de charge500 €
Suspension sport150 €
Toit ouvrant panoramique1,000 €
Vitres arrière surteintées150 €
GPS Sony300 €
GPS Sony + Premium Sound System650 €
Pack Ultimate Mixte Cuir/Suédine (1)3,500 €
Pack Ultimate Cuir (1)4,000 €
Pack Ultimate Cuir avec sièges massants et climatisés (1)4,500 €
Pack Hiver (2)350 €
Pack Sécurité Intégral (3)700 €
Pack Titanium X Sellerie Mixte Cuir/Suédine (4)2,300 €
Pack Titanium X Sellerie Cuir (4)2,800 €
(1) Sellerie spécifique, suspension adaptative CCD, régulateur de vitesse adaptatif, Blis, Sièges avant électriques à mémoire et volant à réglage électrique
(2) Sièges avant et volant chauffants
(3) Blis, Driver Alert, airbags intégrés aux ceintures arrière et rétroviseur extérieur photosensible coté conducteur
(4) Sellerie spécifique, phares Ford Dynamic led et sièges avant électriques à mémoire

Modularité/habitabilité

Les breaks Ford se sont souvent distingués par leur volume de chargement digne d’un cargo, et la nouvelle Mondeo ne fait pas exception à la règle. De 525 litres sous cache-bagages, le coffre peut engouffrer jusqu’à 1 630 litres une fois la banquette rabattue. C’est mieux que les Opel Insignia Sports Tourer (540/1 530) et Peugeot 508 SW, mais les Skoda Octavia Combi (610/1 740) et VW Passat SW (650/1 780) conservent une longueur d’avance. On regrette également que Ford n’ait pas cru bon de proposer, même en option, un dossier de siège passager avant rabattable, si pratique pour transporter des objets longs. En matière de modularité, il faudra donc se contenter d’une classique banquette 1/3-2/3.

Crédit photos : Cédric Morançais/le blog auto

LIRE LA SUITE >>>
Châssis, confort et comportement
Moteur et transmission
Parlons argent
Conclusion

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz