Accueil Champ Car Indycar 2015 : Nouvelle-Orléans, enfin !

Indycar 2015 : Nouvelle-Orléans, enfin !

93
6
PARTAGER

Ce week-end, la saison 2014 d’Indycar va se clôturer à Fontana. En toute logique, les organisateurs songent déjà à 2015. Le plateau et le calendrier prennent forme très, très lentement. La première grosse annonce, c’est le maintien du Texas et l’arrivée de la Nouvelle-Orléans.

NOLA

Accueillir l’Indycar, cela fait longtemps que Larry Chouest (propriétaire du NOLA, près de la Nouvelle-Orléans) en rêve. En 2012, le circuit était en construction (les mauvaises langues soulignaient que les bulldozers étaient plutôt statiques.) Les promoteurs de l’Indycar sont invités une première fois. Leur réponse était grosso modo : « Terminez le circuit et ensuite, on discutera. »
Début 2014, la piste était enfin inaugurée. Elle s’offrit les Winterfest d’US F2000 et de Pro Mazda. Chouest pouvait alors contacter l’Indycar. Michael Andretti prit un rôle de sous-traitant ; charge à lui de boucler le budget.

Et donc, le 12 avril prochain, l’Indycar aura son tout premier « Grand Prix of Louisiana ». Andretti nous promet une grande fête avec des animations à la Nouvelle Orléans. Il va également construire des infrastructures dignes de ce nom au NOLA. Sauf erreur, ce sera la première fois que l’Indycar ira dans cet état. 2015, ce sera également les 20 ans du dernier Grand Prix de Mardi Gras, seule grande épreuve couru dans le coin.
Plus prosaïquement, l’étape du NOLA tombera a priori une semaine avant Long Beach et deux semaines après St Petersburg. Sachant que Barber Park pourrait avoir lieu juste après Long Beach, ça fera 4 épreuves en 5 week-ends. Un sacré début de saison.

Indycar 1

Les autres

Le calendrier 2014, est une farce, avec de nombreux double-meetings et un « Grand Prix of Indianapolis », pour compenser Baltimore et Sao Paulo. Surtout, une saison qui s’achève fin août, ce n’est pas sérieux. On sent qu’il y a une vraie réticence des promoteur à organiser des épreuves à l’automne. Alors qu’il y a des embouteillages au printemps et juste après Indianapolis. Ont-ils peur que le titre soit déjà attribué et qu’il n’y ait aucun enjeu ? En prime, l’Indycar doit jongler avec les TV. Pas question d’avoir une course en même temps qu’une épreuve de Nascar… Ou durant un match de foot US ou un tournoi de golf !
Avec le NOLA, le Texas est la seule épreuve confirmée pour 2015. L’Indycar s’y rendra le 12 juin, pour la 19e année de suite. Un véritable exploit compte tenu des nombreuses tempêtes traversées par l’Indycar…

Parmi les « sûre à 99% », il y a St Petersburg, Long Beach, Barber Park, le « routier » d’Indianapolis, Indianapolis (on voit mal l’Indycar snober les « Indy 500 ») et Belle-Isle. Dans le « à peu près sûre », il y a Milwaukee, Mid-Ohio, Pocono et Sonoma.
Reste les « peu probables ». Fontana se plaint que chaque année, la date est décalée (de quoi embrouiller les fans.) Il veut donc une date fixe ou rien ! Or, fin août, il y aura déjà Sonoma… L’épreuve de Toronto tomberait en plein jeux panaméricains. A la place, l’étape canadienne serait décalée au Canadian Tires Motorsport Park… Plus connu sous son ancien nom de Mosport. Au temps de l’USAC, Mosport a plusieurs fois reçu l’Indycar dans les années 60-70 (sans oublier la F1, ci-dessous.) Le Champ Car devait y revenir en 2008. Puis l’épreuve a été annulée suite à la fusion Champ Car-Indycar. Ce serait une belle revanche. Road America, évoquée chaque année, aurait cette fois un malencontreux problème de date. C’est ballot. Ca n’a absolument rien à voir avec le fait que Road America fit parti du dernier carré de fidèles du Champ Car. Enfin, pour le fun, on évoque de nouveau une « Winterfest » avec des étapes à Dubaï et à Sao Paulo.

Voilà à quoi ressemblerait le calendrier 2015 :
– Winterfest 1, Dubai, 7 février ?
– Winterfest 2, Sao Paulo, 21 février ?
– St Petersburg, 29 mars ?
– NOLA, 12 avril
– Long Beach, 19 avril ?
– Barber Park, 26 avril ?
– Grand Prix d’Indianapolis, 9 mai ?
– 500 miles d’Indianapolis, 24 mai ?
– Belle-Isle, 31 mai ? (double-meeting ?)
– Texas, 6 juin
– Mosport, 13 juin ?
– Iowa, 20 juin ?
– Houston, 27 juin ? (double-meeting ?)
– Pocono, 12 juillet ?
– Mid-Ohio, 2 août ?
– Milwaukee, 23 août ?
– Sonoma, 30 août ?

Mosport

Crédits photos : GM (photo 1), US F2000 (photo 2) et Ford (photo 3.)

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Indycar 2015 : Nouvelle-Orléans, enfin !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Marco
Invité
Vu votre photo et celles vu ça et la sur le net, le circuit du NOLA n’a vraiment pas l’air terrible, et sans aucun relief. Mosport ? le circuit est deja tres tres limite pour les protos du TUSC (je me souviens que BMW avait renoncé à y rouler du temps de son programme US avec la LMR) au niveau de la dangerosité, je vois mal les Indycar y rouler. A moins d’y mettre 3 chicanes, on va droit vers la catastrophe. petite question, pourquoi ne pas aller au Miller Motorsports Park, à Salt lake city ? pourquoi n’y a… Lire la suite >>
Marco
Invité

Merci pour la réponse.

J’ai découvert le CART devenu par la suite Champ Car en 1993 et Mansell, mais j’ai vraiment commencé à suivre les courses sur Eurosport à l’époque des exploits de Zanardi. Les circuits étaient alors incroyablement variés, de Nazareth à Portland ou il pleuvait presque tout le temps, de l’aéroport de Cleveland -un tracé incroyable!! – à Laguna Seca, sans oublier en fin de saison à Surfer’s Paradise avec ses chicanes d’anthologies… Bref ça me faisait rêver.

Le calendrier est moins sexy de nos jours…

Jerome
Invité

Quelques commentaires sur votre Calendrier:

Du 9 mai au 27 juin, on aurait 7 courses en 8 semaines, et seulement 4 courses en semaines de début juillet à fin aout.

Et 3 semaines de break, entre Mid Ohio et Milwaukee, un peu disproportionné surtout si l’IndyCar met un coup de vis supplémentaire au essais privés pendant la saison.

Jerome
Invité

Je voulais dire « 4 courses en 8 semaines » pour plus de clarté.

wpDiscuz