Accueil Champ Car Indycar 2014 : Texas

Indycar 2014 : Texas

51
0
PARTAGER

Ed Carpenter est un indépendant. Il n’a qu’une seule voiture, qu’il partage avec Mike Conway (qui s’est imposé à Long Beach.) L’Anglais refuse de piloter sur ovales et il cède son volant à son patron. Il y a peu de manche sur ovales, mais lorsque Carpenter est au volant, il fait des étincelles : après la pole d’Indianapolis, il s’impose dans le Texas !

F1600

Avant de s’envoler pour le Texas, faisons un détour par le Virginia International Raceway. La F1600 y effectue son 3e arrêt. Chez Chastain, on voit apparaitre Brandon Newey, vice-champion 2012. Il est actuellement 16e du championnat de Pro Mazda (derrière Michele Bumgarner !) Il n’a aucun lien de parenté avec Adrian Newey. Par contre, son père, Steve, est copropriétaire de Bryan Herta Autosport (dont Chastain a racheté la structure en F1600.)

Newey fête son retour par une pole.

F1600 2

Newey s’élance parfaitement, devant Ayla Agren (Pelfrey.) Sam Chastain (Chastain), James Goughary (Ski), Jack Mitchell Jr (Exclusive), Garth Rickards (Pelfrey) et plusieurs autres sont en lutte pour le bronze, dans un mouchoirs de poche. Agren ne s’est pas résignée. Elle revient petit à petit sur Newey. C’est une arrivée au sprint et le pigiste s’impose d’un cheveu. Derrière, c’est un « big one ». Mitchell Jr reste sur le carreau. Chastain et Goughary  font du hors-piste et reviennent en queue de peloton. Du coup, c’est Rickards, l’un des rares survivants du carton qui hérite de la dernière marche.

En résumé, Newey offre à Chastain sa première victoire en F1600. Agren doit se contenter de l’argent (ce qui est tout de même son meilleur résultat en automobile) et Rickards est 3e.

F1600 1

Le dimanche, Newey est de nouveau en tête. Mais c’est une ambiance de départ en vacances avec les 6 premiers roue dans roue ! Derrière le pigiste, on trouve Nikita Lastochkin (Pelfrey), Steve Bamford (Rice Race), Agren, Rickards et Augie Lerch (Pelfrey.) Dans le dernier tour, Bamford tente une échappée. Il passe Lastochkin et bat Newey au sprint.

Le vétéran gagne donc devant Newey et Lastochkin. Notez que le fameux groupe de 6 est uniquement composé de Mygale.

F1600 3

Indycar

Toujours pas de « Road to Indy ». Qui plus est, c’est le calme plat en US F2000, en Pro Mazda et en Indy Lights. Mis à part le retour de Brandon Newey en F1600 (voir plus haut), l’actualité, c’est la participation de Michele Bumgarner à la parade des Philippins de New York. La MX-5 est fournie par Mazda Philippines.

Michele Bumgarner

Retour dans le Texas. Le leader du championnat Will Power (Penske) a plusieurs fois gagné sur ovales. Malgré tout, il manque de constance et est davantage considéré comme un expert des « routiers ». Ca ne l’empêche pas de décrocher la pole au Texas. Il est aussi le premier à obtenir 2 poles cette saison.

Indycar 1

On court le samedi soir au Texas. Pas de problème pour Power, qui mène devant Tony Kanaan (Ganassi) et Josef Newgarden (Sarah Fisher.) Marco Andretti (Andretti), lui, a des soucis mécaniques. Arrêté sur la piste, il inaugure la liste des abandons et les drapeaux jaunes, après seulement 3 tours.
Au restart, rien ne bouge. Power, d’ordinaire mal à l’aise sur ovales, contrôle ses poursuivants. Il s’arrête plus tard qu’eux et repart devant. Simon Pagenaud (Sam Schmidt) se glisse au 3e rang. Peu avant la mi-course, Sébastien Bourdais (KV) et Justin Wilson (Dale Coyne) se percutent. Nouveaux drapeaux jaunes.
Ca repart et Power est toujours en tête ! En prime, son rival Ryan Hunter-Reay (Andretti) rentre aux stands pour abandonner. Les arrêts ont chamboulé le top 3 : ce sont désormais Ed Carpenter (Carpenter) et Scott Dixon (Ganassi) qui poursuivent l’indéboulonnable australien. Carpenter, très en verve, réalise l’impensable : doubler Power ! L’Australien s’offre un ultime arrêt et il rentre trop rapidement dans l’allée. D’où un drive-through (son 4e en 5 courses)… Mais il a tellement d’avance qu’il repart 2e, derrière Carpenter ! A seulement 6 tours du but, Takuma Sato (Foyt) explose son Honda. Drapeaux jaunes.
Carpenter et Power sont les seuls dans le même tour. Le restart est chaud, mais le patron-pilote tient le coup et s’offre son premier succès 2014 !

Power monte avec lui sur l’estrade, accompagné par Juan-Pablo Montoya (Penske.) C’est le premier podium du Colombien depuis son retour. On le disait songeant à revenir en Nascar, ce podium va-t-il le remotiver ? Pagenaud est 4e.

Indycar 2

Avec ce 3e podium consécutif, Power fait le break. Il possède maintenant 370 points. On attendait beaucoup d’Helio Castroneves (Penske), mais le vainqueur 2013 n’est que 8e. Il reste 2e du classement, avec 331 points. Hunter-Reay, déjà malmené à Detroit, perd du terrain, avec 310 points.
Pagenaud est 4e, mais à 279 points. Bourdais sort du top 10 : le voilà 12e, à 180 points.

Prochaine manche dans 3 semaines, avec le double-meeting de Houston.

12PowerWinsTexasPole09.JPG

Crédits photos : GM (photos 1 et 6 à 8), F1600 (photos 2 à 4) et Michele Bumgarner (photo 5)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz