Accueil Abarth Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

38
0
PARTAGER

Ces semaines, les « autres disciplines » étaient très typées « Asie », cette fois, c’est un vrai tour du monde ! Au menu, de la Formula Abarth, de la Porsche Carrera Cup, de la F3 Australienne et des nouvelles du championnat de Formule Ford.Formula Abarth

L’organisateur déclare pudiquement qu’Alessio Rovera (CRAM) « a de l’avance ». En fait, en cas de week-end parfait, il pourrait être titré dés le samedi !

Néanmoins Simone Iaquinta (GSK) ne baisse pas les bras. Il se donne pour mission de maintenir un semblant de suspens. Ainsi, il remporte l’une des deux poles de Misano. Notez que le plateau s’est regarni depuis Imola, avec 10 engagés.

Dans la course 1, Iaquinta fait fructifier sa pole et déroule jusqu’au damier. Michele Beretta (Euronova) et Dario Orsini (NBC) doivent se contenter des 2e et 3e rangs.
Pour Rovera, c’est une course à oublier : le pilote est accablé par des pépins techniques. En prime, Iaquinta et Beretta sont ses deux principaux rivaux au championnat. Bref, c’est le pire scénario possible.

Dans la course 2, Iaquinta, sans doute trop fébrile, percute Beretta, qui doit changer le nez de sa Tatuus. Alex Perullo (Technorace) s’accroche au 2e rang. Dans l’ultime virage, l’intermittent du spectacle se fait déborder de partout. Giorgio Roda, Serguei Trofimov (SMP) et Orsini le doublent.
Beretta est déclassé suite à son contact. Roda, qui triple en Formule Abarth, décroche son premier succès dans la discipline. Trofimov et Orsini montent sur le podium. Rovera est 5e.

Dans la course 3, la chance sourit enfin à Rovera. Iaquinta joue les bad boy : il vole le départ, puis envoi Orsini jardiner. Le Manuel Valls de Misano lui présente le drapeau noir. Rovera, alors 2e, hérite des commandes. Derrière, Beretta et Roda se frictionnent. Le safety-car intervient.
Au restart, Orsini remonte un peloton clairsemé. Il essaye de pousser à bout Rovera, mais ce dernier tient bon. En s’imposant, il décroche le titre. Un bel exploit pour ce débutant. Trofimov est 3e.

Porsche Carrera Cup Asia

Ca va, les chevilles ? Dans la vidéo de présentation de l’épreuve, la Carrera Cup Asia se présente comme la course principale du Grand Prix de Singapour !

L’actualité, c’est la présence de Craig Baird (à ne pas confondre avec Craig Bird.) Baird est un mercenaire néo-zélandais, habitué du V8 Supercars et des différents championnat de Carrera Cup. Il s’est imposé l’an dernier à Singapour et il arrive tout auréolé de sa victoire aux 12 heures de Merdeka.

Néanmoins, aux essais, c’est son compatriote Earl Bamber qui décroche la pole. Baird est 2e.

Comme à Shanghai, il n’y a qu’une seule course. Au départ, Martin Ragginger et Alexandre Imperatori se bousculent. L’Autrichien se retrouve dans le peloton. Une touchette également entre Rodolfo Avila et Ho-Pin Tung. Derrière, Keita Sawa et Zhang Da Sheng se frottent et plusieurs concurrents de fond de grille ne peuvent les éviter. Du coup, le safety-car intervient.
Au restart, Tung harponne Imperatori. Le Suisse repart, mais il tombe en panne d’essence. Devant, Bamber maitrise Baird jusqu’au bout. Sawa est pénalisé et Zhang exclu pour « pilotage en-deçà des standards ». Ragginger hérite ainsi de la 3e place. En tant qu’invité, Baird ne marque pas de points et Benjamin Rouget se retrouve virtuellement 3e.

Au classement, Bamber se donne un peu plus d’air, avant la finale de Shanghai. Il est 1er avec 178 points. Ragginger est 2e à 162 points. Avila, qui a encore une mince chance de titre, est 3e à 141 points.

F3 Australia

Phillip Island est l’avant-dernière manche du championnat.
Leader du classement de la Formula Masters China, Aidan Wright s’offre une pige avec Harvest Motorsport. C’est la première fois que l’Australien roule en F3 et sa première en automobile, sur son ile natale ! Notez que sa voiture est une Mygale.
Sensation du début de saison, Jack LeBrocq est de retour. Cette fois, il pilote pour R-Tek, dans une Dallara ex-James Winslow (champion 2012.)
Enfin, Gilmour vient de racheter l’une des Dallara 311 de Fortec. Néanmoins, elle n’entrera en piste qu’en 2014.

Après son triplé à Queensland, Tim Macrow (BRM) peut être titré ici. Impérial le vendredi, il pulvérise le record de la piste et décroche donc la pole.

Au feu vert, Macrow se fait déborder par John Magro (BRM.) Ce dernier réussit à contenir le leader du classement. Nick Foster (BRM) essaye de les suivre, mais il part à la faute. LeBrocq hérite du 3e rang, qu’il conserve malgré le forcing de Ben Gersekowski (Gilmour.)

Dans la course 2, Macrow se venge et cette fois, c’est lui qui contient Magro. Wright perd le contrôle et à son retour en piste, il percute Gersekowski. Pour les deux hommes, le week-end est terminé. Derrière Macrow et Magro, Foster est 3e. Mais de nouveau, il commet une erreur, qui profite à LeBrocq.

Dans la course 3, Magro reprend l’avantage. Macrow est de nouveau 2e. Quant à Foster, ce coup-ci, il tient le coup jusqu’au bout. Jordan Oon est 4e, assurant un quadruplé pour BRM.

Au classement, Marcow possède 200 points. Avec 166 points, Magro est toujours dans la course au titre. Il a empêché son équipier d’être sacré prématurément, mais à moins d’un cataclysme à Sandown, Macrow sera champion. Foster est 3e, à 104 points, devant Oon. On s’achemine donc vers un quadruplé des pilotes BRM.

Formule Ford

Contrairement à ses petits camarades, Harrison Scott (Falcon) n’a pas tout de suite filé à Silverstone, au soir de Rockingham. Le très probable vice-champion de Formule Ford 2013 est resté pour rencontrer Johnny Herbert. L’ex-pilote de F1 a été vainqueur du Formula Ford Festival, en 1985. L’occasion donc de comparer leurs FF respectives.

L’un des gros soucis de la FF actuelle, c’est la stabilité du plateau. Seuls 3 pilotes ont disputé l’ensemble des épreuves : Dan Cammish (JTR), Scott et Jayde Kruger (Jamun.) A Silverstone, le néo-champion est obligé de poser le pied à terre. Même lui n’a pas les moyens de boucler son budget ! Max Marshall, vu en FF en 2011 (déjà avec JTR) conduira la voiture de Cammish.

La bonne nouvelle, c’est qu’on verra enfin un autre pilote sur la plus haute marche du podium. Scott, Kruger, mais aussi Sam Brabham (JTR) et Juan Rosso (Jamun) sont favoris. Kruger aurait préféré le battre à la régulière, mais à défaut de cela, il apprécierait quand même de s’imposer…

Crédits photos : Formula Abarth (photos 1 à 5), Porsche Carrera Cup Asia (photos 6 à 9), Australian F3 (photos 10 à 15) et Formula Ford (photos 16 et 17)

A lire également :
Résultats des autres disciplines

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz