Accueil Landwind Francfort 2013 Live : ChangAn CS75

Francfort 2013 Live : ChangAn CS75

87
6
PARTAGER

Voici une drôle d’avant-première. Le ChangAn CS75  fait ses débuts mondiaux à Francfort. Néanmoins, le constructeur ne compte nullement le vendre en Europe ! Du reste, ChangAn est le seul chinois présent. Il est d’ailleurs planqué parmi les équipementiers.Pour rappel, ChangAn est l’un des principaux assembleurs chinois. Il travaille avec Suzuki, Ford, Mazda et depuis peu, Citroën (pour la gamme DS.) Il est par ailleurs actionnaire de JMC (souvenez-vous, le Landwind…) Son métier historique est la fabrication de minivans. Depuis 2006, il dispose de sa propre marque, qu’il développe à un rythme de tortue.
Il y a 2 ans, ChangAn vient déjà à Francfort pour y dévoiler un modèle inédit : la berline Eado. Depuis, il souhaite se doter d’une gamme de SUV. Après le CS35 de 2012, voici le CS75. Le constructeur exporte peu et il n’a aucun projet concernant l’Europe. S’il dévoile son véhicule à Francfort, c’est apparemment pour lui donner une image « internationale ».

Le CS75 s’attaque au marché de plus en plus encombré des gros SUV. La clientèle est plutôt conservatrice, d’où ce style « déjà vu ». Il disposera a priori d’un 2,0l atmo 158ch et d’un 1,8l turbo 177ch, le tout avec une boite manuelle ou automatique, toutes deux à 6 rapports. Prix : environ 110 000 yuans (13 600€.)

Changan CS75Changan CS75 (2)Changan CS75 (3)Changan CS75 (4)Changan CS75 (5)Changan CS75 (6)Changan CS75 (7)

A lire également :
Francfort 2013 : ChangAn CS75

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Francfort 2013 Live : ChangAn CS75"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
stan_Qc
Invité

une copie du Kia Sorento peut-être…

panama
Invité

« Du reste, ChangAn est le seul chinois présent. Il est d’ailleurs planqué parmi les équipementiers »

On est bien loin des propos conquérants d’il y a quelques années… Un tigre de papier, assurément.

Il n’y a que les motos chinoises qui ont réussi leur percée commerciale en Europe

Thomas
Invité

C’est pas Chang’an qui devait présenter une voiture inédite sur base de la Citroën C6 ??? Ou alors je confonds avec Dongfeng ???

pat d pau
Invité

Les chinois se prennent pour AUDI au lieu de se prendre pour Dacia. Dommage il perde du temps pour bouffer le marché mondiale.

Markorolex
Invité

La face avant s’inspire légèrement du Range Rover Evoque non? (sic)

wpDiscuz