Accueil F1 F1 2013: Retour en chiffres sur le Grand Prix d’Allemagne

F1 2013: Retour en chiffres sur le Grand Prix d’Allemagne

38
6
PARTAGER

Cela n’était pas arrivé depuis 2006, du temps où Michael Schumacher portait une combinaison rouge. Hier un pilote allemand s’est imposé dans son Grand Prix national. L’évènement est d’autant plus marquant pour Sebastian Vettel puisque malgré ses trente victoires et sa domination depuis trois saisons, il n’avait encore jamais gagné à domicile.

Ce trentième succès le place à une unité de Nigel Mansell et à deux de Fernando Alonso, son plus sérieux rival au championnat. Vettel a remporté hier son quatrième succès de la saison devant les deux pilotes Lotus. Anecdote intéressante, le triple champion du monde ne s’était pas imposé sur un Grand Prix européen depuis Monza 2011.

Kimi Raïkkonën, deuxième, a renoué avec le podium après trois courses de disette. Il améliore encore son record avec une vingt-sixième arrivée consécutive dans les points. Sur la troisième marche on retrouve Romain Grosjean qui n’avait plus marqué de point depuis son précédent podium à Bahreïn. C’est la cinquième fois de sa carrière que le Français termine dans le trio de tête, dont quatre troisièmes places, à chaque fois derrière Raïkkonën.

Avec ce podium 100 % motorisé par Renault, le constructeur au losange signe son quatorzième triplé en qualité de motoriste.

En qualifications, Mercedes a décroché sa sixième pole position de la saison, la troisième pour Hamilton. Seul Vettel a réussi à battre les flèches d’argent dans cet exercice depuis le début de la saison. Pour le Britannique il s’agissait de la 29e pole de sa carrière, soit autant que Juan-Manuel Fangio. Il reste le deuxième pilote en activité après Vettel comptant le plus de départs depuis la position de tête.

On retiendra enfin le 20e meilleur tour en course signé par Fernando Alonso. Cela ne lui était plus arrivé depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne 2011.

Crédit photo: Red Bull Racing

A lire également:

F1 Nürburgring 2013: Vettel enfin maître chez lui

20 ans déjà : Jean Todt chez Ferrari

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "F1 2013: Retour en chiffres sur le Grand Prix d’Allemagne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SLS
Invité

Un allemand a gagné en Allemagne, c’est sympa pour les allemands,
un triplé Renault au pays de Mercedes, ça c’est moins bien….

Sam Suphi
Invité
Un triplé Renault bien en allemagne ? Pas possible !!! Pauvre petit mercedes humilié par un moteur de prolo sur son propre territoire, la honte ! Ces mêmes moteurs qui vont bientôt équiper leurs chars d’assaut les plus accessibles, Ouarf ! Ouarf ! Ouarf ! Ah pardon, c’est un crime de lèse-majesté que d’aller les battre en leur territoire… fallait le dire. Faut appeler la wehrmacht avec ses chars pour remettre les choses à leur place : les bons allemands qui gagnent et les c.nn.rds de français nullos derrière. Comment osez-vous encore poster de tels commentaires ? Vous ne vous… Lire la suite >>
Pat
Invité

Relax Sam, je pense que le message de SLS était au 2nd degré !

SLS
Invité

oui oui relax… Relisez mon commentaire, il est précisé « pour les allemands ».
Je suis plutôt tres satisfait du podium d’ailleurs, à titre personnel

SLS
Invité

Très bon GP d’ailleurs, avec de l’incertitude jusqu’à la fin sans abus du changement de pneus ou détérioration trop importante. Dommage que le circuit soit pas très propice au dépassement.

dom
Invité

Grand Prix automobile d’Allemagne 1996…….Podium

Hill-Alesi-Villeneuve——Renault-Renault-Renault

wpDiscuz