Accueil Audi DTM, Super GT et GRAND-AM s’accordent pour 2017

DTM, Super GT et GRAND-AM s’accordent pour 2017

47
0
PARTAGER

Nouvel épisode dans le feuilleton de la romance DTM-Super GT, un couple aux idées larges puisqu’il accueille désormais le GRAND-AM : les responsables étaient réunis au Norisring le week-end dernier et ont annoncé un réglement identique aux trois séries à horizon 2017. Si l’intention est méritoire, la date annoncée, lointaine, montre que les choses ne sont pas forcément si simples qu’elles en ont l’air.

Rappelons que les premières rencontres entre les officiels du championnat allemand et de ceux de la série japonaise remontent à la fin 2009. Les motivations des uns et des autres étaient claires : les points communs entre les deux séries sont nombreux (implication importante des constructeurs nationaux, technologie avancée, niveau de compétition élevé, popularité…) et les constructeurs impliqués voyaient une opportunité d’amortir d’importants investissements en partageant les coûts et en croisant les engagements. La définition d’un accord ne fut pourtant pas simple : l’ITR a candidement commencé par proposer que les Japonais adoptent plus ou moins en l’état le règlement technique allemand et achètent les châssis et les pièces Made in Germany. La proposition a été reçue assez froidement au Japon, où les écuries et les sous-traitants y ont vu l’arrêt de mort de l’industrie du sport auto local. Les négociations ont par la suite été serrées, et les objectifs revus à la baisse. Aucun engagement japonais en DTM n’est encore à l’horizon, pas plus que d’autos allemandes en GT500 au Japon. Toutefois les partenaires se sont effectivement entendus sur un châssis commun, le même que celui des voitures du DTM, qui sera fabriqué au Japon pour la série japonaise. Ce châssis sera adopté par Nissan, Lexus et Honda en GT500 à partir de la saison 2014.

On s’attendait également à ce que les deux séries adoptent une motorisation commune. Les Japonais ont déjà choisi, ce sera un 4 cylindres 2l turbo avec KERS dès l’année prochaine. Le DTM, que la rumeur voyait adopter la même définition moteur à l’horizon 2015, semble avoir choisi d’attendre 2017, et donc de reprendre pour 3 ans une motorisation différente… La vraie nouveauté de cet accord, c’est l’officialisation des intentions américaines. Le GRAND-AM, c’est-à-dire la famille NASCAR, embrasse le réglement et prévoie des courses lors des week-ends de la nouvelle série United Sports Car Racing. Reste qu’à ce jour aucun constructeur américain n’a exprimé publiquement son intérêt pour la formule. D’ici 2017, date prévue pour l’adoption par toutes les parties du règlement commun, un comité de direction se réunira régulièrement, ainsi qu’un groupe de travail technique.

La première étape de ce grand plan sera la présentation le mois prochain des GT500 2014 à l’occasion des 1000 km de Suzuka, alors que la prochaine réunion du comité de direction aura lieu en janvier prochain lors des 24 heures de Daytona.

Source  et crédit photo : DTM

Lire également:
Souvenirs, souvenirs: DTM<

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz