Accueil Berlines Pontiac G6 : 550 000 unités dans le collimateur de la NHTSA

Pontiac G6 : 550 000 unités dans le collimateur de la NHTSA

44
1
PARTAGER

Décidément on ne chôme toujours pas dans les divisions d’enquête de la NHTSA… Cette fois, l’organisme américain de sécurité étudie assez sérieusement le cas de la défunte Pontiac G6. En cas de rappel ce sont quelques 550 000 unités qui devraient passer par les cases vérification et réparation.

 

Si le dysfonctionnement rencontré ne remet pas en cause la stricte utilisation de l’auto par son conducteur, il se révélerait en revanche plus fâcheux pour les autres automobilistes. Ainsi, suite à plusieurs plaines enregistrées auprès de ses services, les enquêteurs de la NHTSA mette en lumière un problème au niveau des feux stop qui fonctionneraient de manière aléatoire ou ne fonctionneraient pas du tout.

Souci de contacteur ou autre, la NHTSA mène l’enquête devant estimer la dangerosité potentielle du défaut. Si rappel doit survenir, il porterait sur quelques 550 000 unités de la Pontiac G6 dans ses millésimes 2005 et 2006. On peut rappeler que l’an dernier GM avait déjà du rappeler la berline (comme sa cousine Chevrolet Malibu) pour, cette fois, un défaut localisé au niveau de la boîte auto.

A lire également. Pontiac G6, version 2009.5 et Histoire de Pontiac : 2008 à 2009, Pontiac G8.

Source : Detroit News.

Crédit illustration : Pontiac.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Pontiac G6 : 550 000 unités dans le collimateur de la NHTSA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pedro
Invité

Les feux stop US cumules avec les clignotants sont interdits en Europe en raison de la confusion que cela peut impliquer. une seule ampoule fait feux stop, feu arriere et cligno.
Seule la suisse les autorise.
Un casse tete pour les gens important des voitures americaines equipees de cette maniere. Des heures de bricolage sur la Crown Victoria d’un ami 🙂

wpDiscuz