Accueil Actualités Entreprise Le PDG de Better Place débarqué

Le PDG de Better Place débarqué

56
8
PARTAGER

A peine plus de trois mois après sa nomination au poste de PDG de Better Place, Evan Thornley a été remercié par l’entreprise.

Durant le court laps de temps où l’Australien aura été aux manettes de Better Place, l’entreprise a été capable de lever les fonds suffisants à son bon fonctionnement pour les prochains mois. Evan Thornley a par ailleurs préparé un plan de restructuration qui devrait garantir le succès de Better Place sur le long terme.

Ce plan serait d’ailleurs à l’origine de l’éviction de l’homme d’affaires australien suite une profonde divergence entre le conseil d’Administration et le PDG sur l’extension du service offert par Better Place à l’international.

Better Place est actuellement disponible en Israël et au Danemark. Dans son plan de restructuration, Thornley prévoyait des coupes drastiques dans le budget de l’entreprise (mise en place du chômage partiel,…), de s’allier avec d’autres constructeurs automobiles que Renault et surtout augmenter le nombre de pays où Better Place est disponible.

Toutefois, les plans d’Evan Thornley ont rapidement été contrariés avec l’annonce fin décembre du report de l’introduction du service sine die en Australie. Un retard qui aura été certainement fatal pour le PDG.

Désormais, les membres du Conseil d’Administration auront la charge d’assurer le futur de l’entreprise, de faire de Better Place une société commerciale (proposer une infrastructure autour des véhicules électriques pour les particuliers et les entreprises) et non plus une société de développement (système d’échange rapide de batterie,…).

Plus que jamais, les jeunes sociétés implantées dans l’industrie automobile font face à de nombreuses difficultés (Fisker, Coda, Better Place) pour lever les fonds nécessaires à la survie de leur éco-systèmes et les changements incessants de présidence sont un facteur d’instabilité certain. Seul Tesla semble en mesure aujourd’hui de s’assurer un avenir serein.

Source: Better Place

A lire également:
Le lancement de Better Place repoussé en Australie
Le fondateur de Better Place débarqué: le véhicule électrique en danger?

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le PDG de Better Place débarqué"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ezy
Invité

Le commençement de la fin….

Xav
Invité

Tesla survit grâce aux fonds gouvernementaux,
L’état a injecté en masse et pas qu’une fois !

tator
Invité

aucun rapport

François
Invité

Tesla a reçu des fonds gouvernementaux mais a surtout le soutien de Toyota, Daimler et panasonic, pas de petites entreprises à deux balles.
Il faut aussi ajouter une expertise que n’ont pas les Fisker, Coda et autres, Tesla en est à sa deuxième génération de VE, les autres en sont à peine à la première et encore, ça rame le plus souvent.

tator
Invité

C’était courru d’avance. C’était tellement drôle d’entendre que l’essort des véhicules électriques passe par les stations d’échanges de batteries. Que d’inepties lues sur les blogs, que d’inepties relayées par la presse…
Le cas d’école du business case voué à l’échec.

andbou29
Membre

La stratégie de Tesla est claire : devenir le premier constructeur mondial de voitures électriques et il est en passe de le devenir : son carnet de réservation est plein.
De plus il installe aux états unis des superchargeurs et doit en installer partout en Europe à partir de 2014.Au départ bien sur Tesla a eu besoin de subventions mais va commencer à faire des bénéfices dès cette année : alors parions d’un avenir prometteur pour cette toute nouvelle marque.

pedro
Invité

Combine classique…
A combien les indemnites de depart? Decrocher un jack pot en 3 mois de cafe en reunion pipeau devant de jolis power point, pas mal….

wpDiscuz