Accueil Ecologie Vers une taxe « écologique » sur le diesel ?

Vers une taxe « écologique » sur le diesel ?

79
35
PARTAGER

Delphine Bato, Ministre de l’Environnement, a lancé ce mardi 18 décembre le comité sur la fiscalité écologique. Ce comité doit évaluer les mesures fiscales pour l’écologie. L’une des premières décisions devrait être une hausse des taxes sur le diesel pour rééquilibrer les prix à la pompe. Mais n’assiste-t-on pas là à un double, voire triple langage ?

Le gouvernement a récemment modifié le bonus/malus écologique qui ne se base que sur les émissions de CO2. Ainsi, de part leur nature intrinsèque, les motorisations diesel sont favorisées par ce système. Dès lors, il n’y a qu’un pas pour en déduire qu’il est écologiquement plus responsable de prendre du diesel. Or les annonces d’aujourd’hui vont dans le sens totalement opposé. En effet le président du comité, Christian de Perthuis, estime que les taxes sur le diesel seront forcément réévaluées du fait du risque sanitaire et écologique que représenterait le diesel.

Actuellement la TICPE sur le diesel est de 42,84 euros par hectolitre (soit 42,84 centimes d’euros par litre), celle sur le super-sans-plomb est de 60,69 centimes d’euros par litre. Le rééquilibrage passerait par une hausse de la TICPE diesel et une baisse de celle du sans-plomb pour que les deux se rejoignent à mi-chemin. « On le fera, la question c’est à quel rythme et comment, comment on va faire passer la pilule » annonce Christian de Perthuis. « L’alignement du diesel sur l’essence est effectivement une mesure qui prise brutalement pose un certain nombre de difficulté à un certain nombre de professionnels ».

L’un des pistes les plus probable est donc une hausse progressive de 3 centimes d’euros par an, sur 3 ans sur chaque litre de diesel, parallèlement à une baisse de 3 centimes pour le sans-plomb. Ces hausses ne concerneraient que les particuliers et épargneraient certains professionnels tels que les chauffeurs de poids-lourds, ou les patrons pêcheurs que personne ne veut voir dans la rue. Les ventes du carburant diesel représentant 80% des volumes, cette hausse de  9 centimes environ rapportera plus à l’Etat que ce que la baisse de 9 centimes sur le super carburant ne coutera. Au total entre 3,5 et 4 milliards d’euros par an seront dégagés d’une telle opération et plus de 8 milliards d’euros par an si au final l’Etat préfère n’augmenter que la TICPE diesel au niveau de celle des super carburants.

Nous avons donc là un multiple langage puisque d’un coté l’Etat offre un – coûteux – bonus « écologique » à des motorisation diesel (les citadines diesel bénéficient à plein de ce bonus) tout en remontant les taxes (et les prix à la pompe) du diesel sous le même prétexte écologique. En outre, l’engagement de baisser les prix à la pompe, qui a donné lieu à la baisse symbolique de 3 centimes par litre pour 3 mois, devient alors caduque puisqu’il s’agira au minimum d’une hausse de 9 centimes d’euros par litre. Sans parler des constructeurs nationaux qui seraient immanquablement impactés peu après avoir discuté d’un plan de soutien/relance fin juillet.

Lire également : Renault et E. Leclerc main dans la main pour l’électrique
Pollution atmosphérique – l’influence de l’automobile en question

Source : Ministère

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Vers une taxe « écologique » sur le diesel ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
DiZeL
Membre

J’adore. Ca fait des années qu’on entend ici que le diesel, ce carburant pour tracteur, est outrageusement avantagé, et maintenant qu’un gouvernement essaye de rééquilibrer les choses on nous sort un article qui ne fait que pointer les contradictions…

On est en démocratie. Faire bouger les choses demande énormément de temps et d’énergie. Pourquoi toujours descendre ceux qui s’y risque quand même ?

seb92
Invité

Thibault emme, exelent article qui montre la contradiction des mesures. J’ajouterais q ces mesures n’ont d’ecolo q le nom. Ces contradictions le montrent bien, objectif seulement prendre plus de blè au contribuable.

yann
Invité
C’est pas forcément un plaisir que de rouler en mazout… quoique ces derniers aient vraiment bien progressé en agrément ces 15 dernières années: On est vraiment très loin d’un vieux diesel du milieu des années 80… Bien plus loin que la plupart des motorisations essence qui leur sont souvent très semblables, en agrément (mis à part le starter qu’on risque plus d’oublier) et perf. Mais bon, des décennies de taxes on les inverse pas en 3 ans, durée très inférieure au renouvellement. Là c’est juste bête et méchant… voire contreproductif car cela va affecter le pouvoir d’achat donc la capacité… Lire la suite >>
leelabradaauto
Invité
D’abord, il est logique de compenser un déficit par une recette. Depuis que tout va de mieux en mieux pour l’automobile, les gens ne roulent plus par plaisir comme encore il y a une vingtaine d’années. à présent, même dans la plus jolie, la meilleure des bagnoles, faire un déplacement: c’est une corvée: Les pouvoirs publics ont fait le nécéssaire pour ça . l’ oms a mis à l’index le trop gd nbre des diesels avant le 1er mandat de J Chirac. qu’a-t-on fait en France? on a donné dérogation à un constructeur pour rentabiliser ses études sur une petite… Lire la suite >>
Marinella
Invité
« les gens ne roulent plus par plaisir comme encore il y a une vingtaine d’années. » wouhou, le vieux, on se réveil « il y a 20 ans » c’était 1992 soit après la guerre du Golfe, soit déjà le début de la fin pour les prix du pétrole et le « début » de « AAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaah mon dieu les prix du baril / c’est la fin du pétrole ». De toute façon, si les gens roulaient « pour le plaisir » ils ne rouleraient pas en Diesel. Comme on entend souvent « moi ma voiture c’est point A / point B »… alors la notion de plaisir… les Français sont… Lire la suite >>
max
Invité

ENFIN VIVE HOLLANDE c’était le moment!

DIESEL = CANCER

Jo
Invité
ENFIN !!!!! Mais je crains qu’il soit trop tard et même si cette mesure est NECESSAIRE d’un point de vue sanitaire, l’immense majorité des Français ne va à la fois pas la comprendre et encore moins l’accepter ! Les grands médias en parlaient ce soir aux infos de 20h et ils présentent presque cette mesure comme une « injustice », pincez-moi je rêve !! Ben oui vous comprenez, 80% des ventes, 80%!!!!, sont des mazouts donc taxer plus ce carburant va être interpreté par les Français comme « ouais encore une excuse écologique pour nous taxer toujours plus », alors que pour une fois… Lire la suite >>
Fred
Invité

Donc l’Europe encourage a acheter du diesel, et quand le parc automobile est constituer a très grosse majorité de ca carburant, la on réhausse le prix, c’est tout bonnement honteuix, on et dirigé par des gens qui font ce qui veulent de nous, on se fait enc**** comme pas possible.

Qu’on supprime ce carburant si il est tellement dangereuix, mais ce jeu hypocrite du « si tu payes plus tu peu continuer a encrasser les poumons et polluer l’environnement »…..

C’est grave quand même, le pognon et toujours le pognon….

wpDiscuz