Accueil Electriques Mitsubishi Minicab MiEV Truck

Mitsubishi Minicab MiEV Truck

46
4
PARTAGER

On ne dira jamais assez l’importance fondamentale du keitora (kei truck) dans l’infrastructure agricole et industrielle du Japon moderne ainsi que dans une bonne partie de l’Asie. Chaque constructeur de kei en a un à son catalogue, dont Mitsubishi qui vient d’y greffer son système de propulsion électrique MiEV après l’avoir fait sur la version fourgon du même Minicab à la fin 2011.

Le Minicab MiEV Truck, en vente à partir de la mi-janvier, est basé sur la version « dégonflée » du système électrique de Mitsubishi qui fournit 10,5 KWh et 110 km d’autonomie. Cette autonomie modeste n’est pas tellement un problème sur un véhicule qui sert sur des petites distances plutôt que des longs trajets, et permet un tarif particulièrement agressif. Avec les aides gouvernementales réservées aux véhicules électriques, l’étiquette descend jusqu’à un prix d’appel de 1 398 000 yens (12 300 euros).

Le Minicab MiEV Truck développe 41 chevaux et un couple de 196 N.m. Il peut être rechargé en 4,5 heures sur une prise 200V/15A, et emporte une charge utile maximale de 350 kg. Mitsubishi a placé un objectif de vente assez modeste de 300 voitures par mois, qui à ce tarif paraît jouable d’autant que ce véhicule s’adresse surtout à des usages professionnels. Ci-dessous le spot publicitaire pour la version fourgon du Minicab MiEV, qui inscrit sa voiture électrique dans une scène de demande en mariage éco-responsable sur fond de Japon provincial. On trouvera peut-être bientôt de la même façon des kei trucks électriques conduits par des vieux paysans en chapeau de paille au milieu des rizières, c’est en tout cas ce que semble vouloir le constructeur…

Source : Mitsubishi

http://www.youtube.com/watch?v=ISmpB1pKw0c

Lire également:
Mitsubishi Minicab MiEV

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Mitsubishi Minicab MiEV Truck"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Denki hatsu na jidôsha nan desu nakanaka tsukau toki totemo benri desu. Korekara sono yo na kuruma wo tsukurimasho.

Tanguy
Invité

C’est ce que je me suis dit aussi en le voyant.

Thierry
Invité

Plutot debutant en japonais ce Araboana. Sinon, un japonais avait essayer il y a 4 ans de vendre au japon les petits vehicules utilitaires electriques MEGA. Malheuresement il y a eu un manque d investisement de la part du constructeur francais pour homologuer ces vehicules.

wpDiscuz