16 réponses
Page 1 de 2 Suivant →
  1. 4aplat
    4aplat à |

    Schumacher lui meme a déclarer etre plus lent que Vettel et donc ne l’a pas empeché de passer …
    Ceci dit, Di Montezemolo l’as mauvaise parce que le championnat est perdu . Depuis le temps que Ferrari est en F1, il devrais savoir que l’on ne gagne pas a tous les coups !!!

    Répondre
  2. Trap
    Trap à |

    Je pense le plus grand mal de Montezemolo et je n’ai rien à redire sur la victoire de Vettel ni même l’attitude de Schumacher.
    Mais si un jour il était possible que les génies type Fred arrêtent de mettre dans le même sac 60 millions de personnes… Ou alors, comme conclusion à une ^pensée construite, avec quelque chose qui ressemble à de la réflexion, idées, neurones qui se connectent, travail du cerveau tout ça…
    Mais outre écrire des stupidités sans sens ni fondement, ne pas même être capable d’en faire une phrase complète ayant un sens c’est vraiment le comble de la bêtise….

    Répondre
    1. Bruce
      Bruce à |

      Depuis que montezemolo est patron de Ferrari !!

      Ferrari ne c est jamais aussi bien portée ;-)

      Je respecte cette homme :-)

      Il inspire confiance et sérénités ..Ferrari est devenue une légende vivante et je préfère 1000 fois Luca que ce vieux débris de ecclastone !!!

      Et schumi était un grand Pilotte mais avec aucun honneur !! Dire que il était un dieu vivant en Italie …pathétique :-(

  3. Koenigsegg
    Koenigsegg à |

    Montezemolo un rageux et en plus il dit à peu près comme ça  » il n’a pas voulu favorisé une équipe où il est resté 11ans » mais c’est quoi ces paroles? Vraiment faudrait « supprimer » Ferrari de la F1

    Répondre
  4. nicool
    nicool à |

    Que croyait Montezemolo avec Schumacher.
    Schumi n’a rien à faire de Ferrari, il est allemand et conduisait pour Mercedes. Normal qu’il « aide » son compatriote Vettel plutot que l’ecurie italienne.

    Ferrari c’est du passé pour Schumi, c’était bien quand il y avait Jean Todt mais depuis que l’écurie est à 100% italienne, Schumi a préféré partir chez Mercedes. Ca ne m’étonne vraiment pas.
    Dans le futur Schumi continuera à travailler pour Mercedes. Logique, Ferrari ne lui rapporte plus rien, n’a rien à lui offrir.

    Répondre
    1. lipop
      lipop à |

      pas de propos injurieux.c’est bien. d’accord avec toi et suis ferrariste de longue date ,et ferrari doit beaucoup à shumi. le patron lucas di machin est un aristocrate constipé.

  5. Joe
    Joe à |

    Bof, c’est du Montezemolo tout craché.. A chaque fois qu’il l’ouvre c’est pour pleurer ou menacer.

    Répondre
  6. Fabien
    Fabien à |

    Vu la différence de rythme et vu le nombre de carton que Schumi a fait cette année, je comprends qu’il ait pas voulu défendre durement et risquer de sortir Vettel le tout en se retrouvant dans une polémique monstrueuse. Ça, ça aurait été vraiment triste pour un dernier grand-prix. Quant à Montezemolo, Il fait vraiment pas de la pub à Ferrari…

    Répondre
  7. ocmey
    ocmey à |

    Mais il faut comprendre les autres écuries, Vettel pouvait dépasser sans éffort (ou simulés) les Toro Rosso et Schumacher, ça doit en énerver plus d’un.

    Répondre
  8. Bibiscott
    Bibiscott à |

    Faut vous faire une raison les gars, Ferrari a besoin de la F1, et la F1 ne peut se passer de Ferrari. Mais celui des deux qui survivrait sans l’autre, je crains que ce ne soit Ferrari…

    Répondre
  9. xxx
    xxx à |

    A propos d’Eccledtone, il raison se toute façon, tout ce qui est négatif a son propos est forcément vrai. Le reste oui c’est de la mauvaise fois, sauf que bon pour Schumacher, c’est surement pas parce qu’il était plus lent qu’il a laissé passer, combien de fois il a frôlé le crash pour empêcher des gens de passer alors qu’il étai plus lent, la mauvaise fois est partout.

    Répondre
  10. zak
    zak à |

    Vivement une F-1 sans Ecclestone et Montezemolo ! Il est pathétique Luca et ce depuis des années. Je comprends mieux pourquoi Enzo Ferrari l’a dégagé en 1977 après trois saisons en qualité de directeur sportif (74-75-76). Dommage qu’il soit revenu à la Scudéria grâce à ses amis de Fiat après la disparation d’Enzo.

    Toujours les mêmes rengaines, franchement il devrait faire de la politique, il a le profil !

    Répondre
    1. le ct
      le ct à |

      euh il me semble que c’est lui qui engagea Jean Todt avec la suite qu’on connait….
      et le championnat 1984, c’était lui aussi (il me semble), bref ça n’excuse pas sa mauvaise fois envers Schumacher (le vieux, j’men fou), la marque Ferrari ne serait pas là où elle est sans les années glorieuse de la Scuderia…..

    2. Blurp
      Blurp à |

      @ zak : Montezemolo a présidé le patronat italien (l’équivalent du medef en france) pendant 4 ans de 2004 à 2008, de plus il fréquente beaucoup les politiciens italiens.

Poster un commentaire