Accueil BMW Quelques espoirs féminins

Quelques espoirs féminins

119
4
PARTAGER

Depuis quelques années, on voit de nouveau des concurrentes féminines sur les circuits. Régulièrement, au Blog Auto, on vous présente des femmes pilotes. Voici une série de jeunes filles qui ont fait parler d’elle en 2012 et dont on devrait reparler en 2013…

Julia Ballario, Argentine, 20 ans, 5e du TC2000

Chaque année, l’Indycar cherche sa future Danica Patrick. En 2010, c’était Pippa Mann (Indy Lights), puis il y a eu Shannon McIntosh (US F2000) en 2011 et en 2012, Ashley Freiberg (Star Mazda.) Cette année, Ballario est donc candidate. Juncos lui a offert un test lors de la maxi-journée d’essais collectifs à Indianapolis.

Va-t-elle briller? Son palmarès ne plaide pas vraiment pour elle: 5 saisons sans victoires de FR2.0 et une saison sans podium en TC2000.

Noor Daoud, Palestinienne, vainqueur de la Formula Israel

Les Speed sisters sont un club de pilote Palestinienne. Elles ont été immortalisées dans le documentaire éponyme.

Née aux Etats-Unis, Daoud est d’abord nageuse. Elle se reconverti dans le drift. Fin 2011, Israël organise sa toute première compétition automobile. Les pilotes ont droit à un stage au circuit du Luc. Puis c’est la course, à Eilat, à bord des FR2.0 du Luc. Daoud remporte la course.

Ensuite, elle retourne au Luc pour un deuxième stage de FR2.0 et effectue des photos de charme.

Annalese Ferrari, Anglaise, 24 ans

La carrière de Ferrari débute dans les pages people du Daily mail! Retour quelques mois plus tôt: cette mannequin/cascadeuse/aspirante pilote reçoit une invitation sur Facebook d’un pilote quadragénaire. L’homme est l’un des Stig du Top Gear Live et Ferrari fond. Elle devient sa copine, il l’amène à Goodwood, au salon de Francfort et dans les coulisses du Top Gear Live. C’est alors qu’elle découvre qu’il est marié et père de 3 enfants!

Le Daily Mail se passionne pour cette histoire de « maitresse du Stig », fin 2011. Ferrari décide de profiter de sa notoriété. Elle signe ainsi avec l’agence de presse MTA.

Elle effectue un test en Clio Cup et un autre en Mini Challenge, tout en rêvant de FIA-GT1 (dont la promotion est assurée par MTA.)
A ce jour, mis à part des courses pour amateurs, Ferrari n’a jamais vraiment couru.

Sara Markucic, Slovène, 12 ans, karting

La Slovène est la protégée de Franc Jerancic (sous-traitant du kart Lotus) et de Kimi Raikkonen.

D’où sa combinaison noire et or. Jusqu’ici, elle court dans les compétitions régionales italiennes, en Easy Kart, puis en Rotax Junior. Elle y est une habituée des podiums. Fera-t-elle aussi bien dans les catégories supérieures?

Tia Norfleet, Américaine, 24 ans

Le 4 août, Norfleet prend le départ d’une course de Late Model au Motor Mile Speedway. Elle termine 23e sur 25.

Ce que l’on retient, c’est qu’elle est la première femme black au départ d’une course soutenue par la Nascar. La série cherche à se dépêtrer d’une image de compétition pour machos racistes et Norfleet de jouer les porte-étendards de son « ouverture ».

Depuis, elle fait surtout des photos et des interviews. Difficile donc de savoir si elle est juste un phénomène communautariste ou si elle possède un vrai talent.

Malgorzata Rdest, Polonaise, 19 ans, 10e de la finale de la BMW Talent Cup

La BMW Talent Cup (ex-Formule BMW Europe) est une compétition particulière. L’accent est davantage mis sur l’apprentissage que sur la performance. Les épreuves sont avant tout des séances d’essais grandeur nature. Entre deux courses, les pilotes ont droit à des séances de simulateur et des rencontres avec des pilotes BMW.

La seule « vraie » course est la finale, à Oschersleben. L’Allemande Isabella Lauer ne fait pas le déplacement et Rdest est la seule femme parmi les 12 pilotes.

Son idole? Robert Kubica, bien sur!

Laura Tillett, Anglaise, 20 ans, 26e du championnat de Formule Renault BARC

Nous avions déjà évoqué Tillett. En effet, elle est la pilote de développement du kart de Caterham.

Cette année, après 6 années en karting et plusieurs tests, elle passe enfin à l’automobile. En l’occurrence, de la FR2.0 BARC avec Fortec. Son meilleur résultat est une 16e place à Croft.

Emilee Tominovich, Américaine, 20 ans, 9e de la Playboy Mazda MX-5 Cup (et 2e parmi les débutants)

Comme Katherine Legge (Indycar), Ashley Freiberg (Star Mazda) ou Shannon McIntosh (US F2000), Tominovich fait parti de la « filière » TrueCar, censée aider les femmes pilotes sur le sol US.

A l’origine, Tominovich veut être footballeuse. En 2009, une blessure l’éloigne des terrains. Elle profite des journées circuit pour se défouler et attrape le virus.

En 2010, elle court en SCCA avec sa voiture de tous les jours, une Pontiac Solstice. Les résultats sont là et True Car lui subventionne un volant en MX-5 Cup. Elle a également droit à des stages avec les autres pilotes TrueCar.

Son objectif: courir les 24 heures de Daytona.

Beitske Visser, Hollandaise, 17 ans, 8e de l’ADAC Formel Masters (2 victoires)

En 2012, Visser passe du kart à l’automobile, via la Formel Masters. Elle est recruté par Motopark, qui possède l’imprimatur Lotus Outre-rhin. A Zandvoort, elle s’impose et les médias se jettent sur elle (pensez, une Néerlandaise qui gagne à domicile…) Mais elle garde la tête sur les épaules et décroche une deuxième victoire, sur le Lausitzring.

En 2013, elle « montera » en F3 ATS, toujours avec Motopark.

Crédit photos: Formel Masters (photos 1 et 10), Julia Ballario (photo 2), Noor Daoud (photo 3), Annelese Ferrari (photo 4), Lotus Karting (photo 5), Tia Norfleet (photo 6), BMW (photo 7), FR BARC (photo 8) et Emilee Tominovich (photo 9)

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Quelques espoirs féminins"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Admin

Tu oublies la jeune Alice Powell, la protégée de Manor. Bon, elle n’a pas fait une saison de GP3 particulièrement remarquable, mais tout de même…

http://en.wikipedia.org/wiki/Alice_Powell

Elisa
Invité

Salut tout le monde !
Je m’appelle Elisa et je n’ai que 12ans…
Vous vous dites surement que je ne suis qu’une petite fille et vous demandez ce que je peux bien faire ici…
C’est très simple, mon rêve est de devenir pilote de Formule1…
Je fais déjà du karting depuis 4ans déjà et je me demandais tout simplement si les femmes avaient le droits de courir avec les hommes, je veux dire les même courses…
Merci de me répondre…
Bisous

wpDiscuz