Accueil Actualités Entreprise Ford, la gamme d’utilitaires revue de fond en comble

Ford, la gamme d’utilitaires revue de fond en comble

199
9
PARTAGER

La plan de Ford pour la (re)conquête du marché Européen s’appuie également sur les véhicules utilitaires. Présent de longue date, le constructeur américain profite de la mondialisation de ses modèles pour réviser en totalité sa gamme, qui ne comportera plus deux mais quatre modèles.

La présentation à Genève du Tourneo Custom , rapidement suivi du Transit Custom était l’amorce d’une réorientation complète de la gamme d’utilitaires de Ford. Jusqu’à présent, le Transit tentait de ratisser le plus large possible, entrant en compétition à la fois avec des fourgons relativement compacts (Volkswagen Transporter, Renault Trafic…) ou les plus volumineux (Mercedes Sprinter, Peugeot Boxer, Renault Master…). Il couvrait ainsi des volumes de 5,2 à 14,3 m3. Une ouverture de gamme que la poussée vers le haut des grands fourgons (un Crafter ou un Master embarquant à présent jusqu’à 17m3) rend à présent plus complexe à gérer. Ford a donc choisi de découper en deux sa gamme de grands fourgons, avec d’une part le Transit Custom déjà présenté, et d’autre part LE Transit.

Véritable chef de famille, il entrera en concurrence frontale avec les ténors du segment, Master, Sprinter, Crafter, laissant le segment des fourgons compacts à son petit frère, le Custom (Tourneo pour le transport de personnes, Transit pour les fourgons). Motorisé en Europe par un 2,2 l diesel, il sera disponible en version traction, propulsion ou 4×4, avec une large variété de longueurs et de hauteurs. Mais plus important encore, et c’est aussi cela qui a poussé Ford à faire ce choix, il sera produit et vendu aux Etats-Unis. Assemblé dans l’usine de Kansas City, il remplacera le vénérable E-Series. Pour ce marché nord américain, seule la propulsion sera retenue, et la gamme de motorisations sera revue : une version diesel, mais aussi deux V6 essence, dont le 3.5 Ecoboost… Ses rivaux aux Etats-Unis ? Le prochain Ram fourgon réalisé conjointement avec Fiat (remplacement du Ducato), Mercedes Sprinter, encore lui, ou encore Nissan NV1500/NV2500/NV3500.

Les grands fourgons ne sont pas tout. Le Transit Connect (et donc aussi le Tourneo, sa version familiale) fait lui aussi sa mue. Un style plus moderne qui devrait le repositionner dans le segment des fourgonnettes et ludospaces, et deux variantes d’empattement pour lui. Et toujours une commercialisation en Europe comme aux Etats-Unis. Il continuera à affronter Doblo, Berlingo, Caddy et autres Kangoo. Monté en gamme, le Transit Connect laisse aussi la place en entrée de gamme pour un quatrième membre de la famille, le Transit Courier.

Ou le retour d’une appellation déjà utilisée par Ford depuis 1952. Né comme version fourgon d’un grand break aux Etats-Unis, le nom revient de 1971 à 1985 pour désigner un pick-up compact, produit par Mazda, ancêtre du Ranger. De 1991 à 2002, le Ford Courier fut en Europe un dérivé fourgon de la Fiesta (remplacé par le Transit Connect justement), et depuis 1998 il s’agit du dérivé pick-up de la même Fiesta au Brésil… Montré durant la conférence Ford à Amsterdam, le Transit (et Tourneo) Courier sera basé sur la plateforme de la Fiesta. Il sera pour sa part un concurrent direct des Nemo / Bipper / Fiorino.

Alors que le Transit / Tourneo Custom a débuté sa carrière, le Transit (tout court) et le Transit / Tourneo Connect arriveront sur le marché européen début 2013, puis sur le marché américain fin 2013. Quant au Transit / Tourneo Courier, il sera probablement lancé début 2014.

Ford-TransitFord-Transit-CourierFord-Transit-ConnectFord-Tourneo-Connect

Source : Ford

Lire aussi :
Ford Transit Custom
Ford Tourneo Custom

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Ford, la gamme d’utilitaires revue de fond en comble"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
doubled
Invité

pleine bourd chez Ford

ami204
Invité

On n’y comprends rien.

Steack
Invité

Ouf ça va je ne suis pas le seul

WZ32
Invité

Pareil, c’est pas clair. Pourquoi l’article parle de Transit alors que les véhicules portent des plaques Tourneo ?

gilles
Invité

Transit: le plus gros. Transit Custom: fourgon moyen. Transit Connect: petit fourgon. Courrier: encore plus petit. Ce sont des VU. Les Transit Custom Tourneo, Transit Connect Tourneo et le Courier Tourneo sont leurs versions à sièges « luxueuses ». A noter qu’il existe aussi chez Ford les Transit Custom Kombi qui sont des minibus 9 places à la finition plus basique. Est-ce plus clair dans votre tête?

ami204
Invité

Voui, mais Transit, c’est à la fois la gamme et une partie de sa gamme !!

C’est un peu comme chez Renault avec sa R5 :
– T’as quoi comme R5 (TL, LS, GTL, TS) ?
– Ben, une R5.
– Oui, mais quoi comme R5 ?
– Ben, j’te dis, une R5 !
En fait, y avait le modéle R5 et la finition de base sans appelation, donc une R5 ‘tout court’ ou R5 sans rien après, comment dire, R5 + ‘blanc’, même pas : R5 + !

Quelques fois, dans les services marketingue, y a des cons…

ami204
Invité

Voui, mais Transit, c’est à la fois la gamme et une partie de sa gamme !!

C’est un peu comme chez Renault avec sa R5 :
– T’as quoi comme R5 (TL, LS, GTL, TS) ?
– Ben, une R5.
– Oui, mais quoi comme R5 ?
– Ben, j’te dis, une R5 !
En fait, y avait le modéle R5 et la finition de base sans appelation, donc une R5 ‘tout court’ ou R5 sans rien après, comment dire, R5 + ‘blanc’, même pas : R5 + ‘ !

Quelques fois, dans les services marketingue, y a des cons…

ami204
Invité

On ne peut pas supprimer son propre commentaire juste posté.
Je voulais reprendre la fin de « même pas : R5 + ! » car
 »
ne passent pas.
Je voulais écrire : même pas : R5 +  » !
mais sans les simples guillemets.

ami204
Invité

Bon, je laisse tomber, rien ne passe avec les signes inférieur ou supérieur !

wpDiscuz