Accueil Essais Essai Fiat 500L, Large (1/3)

Essai Fiat 500L, Large (1/3)

116
5
PARTAGER

Avec la 500L, Fiat donne naissance à une véritable famille 500, bien au-delà de simple variation de carrosserie qu’était la 500C. Sous le signe du 5, la 500 devient à présent une véritable voiture familiale, 5 places et 5 portes.

Icône italienne, la 500 hante Fiat depuis de longues années. Il y a 5 ans, elle a finalement fait son grand retour, sous une forme certes modernisée et agrandie, mais qui a réussi à s’attirer la sympathie du public comme son illustre ancêtre. Le succès aidant, Fiat compte tirer profit de l’image de ce modèle en déclinant une véritable famille sur ce thème. 500, 500C, 500L, et bientôt 500XL (7 places), 500X (crossover) ou même 500Z (coupé Zagato). Au risque de voir le nom de 500 faire de l’ombre à la marque Fiat elle-même…

Cette 500L entend donc appliquer au thème du petit monospace le style et l’esprit 500. Un exercice rendu difficile par les proportions de l’engin, 4m15 de long, 1m66 de haut et 1m78 de large. Comme bien souvent, un petit objet sympathique et amusant l’est beaucoup moins lorsqu’il grandi. C’est le cas de cette 500L. Car si les attributs de la 500 sont bien présents, l’effet est ici assez différent, et le charme n’opère pas de façon aussi efficace. En outre, les proportions, tout comme certains détails stylistiques (dessin des protections latérales, vitre de custode…) la raccrochent aussi à la Panda. Saluons toutefois l’effort de Fiat dans un segment plutôt abonné aux modèles plutôt tristounets. D’autant que la gamme de couleurs pousse à la gaieté.

La 500 passe donc à 5 portes pour accueillir confortablement toute la famille. Confortablement pour l’espace, mais pas forcément pour les sièges, fermes et dotés de bien peu de maintien. La banquette arrière est positionnée en hauteur, permettant aux enfants de mieux voir la route. Une banquette qui coulisse ou qui peut incliner son dossier, histoire de moduler le volume de coffre ou l’habitabilité. Et pour un petit tour chez votre marchand de meuble suédois préféré, le siège du passager avant se rabat lui aussi, permettant d’installer un carton de 2m40 de long.

Le style intérieur est ici aussi un mélange de 500 et Panda. De la 500, on retrouve en particulier les couleurs et le bandeau laqué de la planche de bord. De la 500, le thème des carrés à coins arrondis (attention, peut être sous copyright Apple?), jusqu’à l’overdose ou presque. Un pommeau de levier de vitesse carré, ce n’est pas forcément très naturel, d’autant qu’il faut en jouer assez souvent.

L’ensemble est gai et frais, bien loin de la tristesse de certains concurrents. La finition est de bonne facture, la qualité des plastiques est de façon générale de bonne facture, même si certains points sont discutables. Il y a aussi quelques détails bien pensés, comme la tablette à trois niveaux dans le coffre, les nombreux rangements ou l’écran tactile du système audio assez intuitif. Pour ce dernier, dommage de ne pas avoir intégré la navigation au même écran.

2012_Essai-Fiat-500L_382012_Essai-Fiat-500L_392012_Essai-Fiat-500L_402012_Essai-Fiat-500L_412012_Essai-Fiat-500L_422012_Essai-Fiat-500L_432012_Essai-Fiat-500L_462012_Essai-Fiat-500L_452012_Essai-Fiat-500L_472012_Essai-Fiat-500L_482012_Essai-Fiat-500L_492012_Essai-Fiat-500L_44

Lire aussi :
Essai Fiat 500L, Live (2/3)
Essai Fiat 500L, L’addition (3/3)

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Essai Fiat 500L, Large (1/3)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bruce
Invité

J adore cette Fiat 500L
Vraiment une voiture pratique et dans l air du temps 🙂
Un intérieur des plus sympathique 🙂
Un ligne neo rétro >>>> une vrai grande Fiat 500 >>> un must^^

dralom
Invité

on le look pourquoi pas ! ca change de l’austérité austère !

le coffre est un peu juste non ?

Fun
Invité

Ca tourne vraiment au ridicule, tout comme Mini avec sa Countryman!
Ils auraient pu sortir une sympathique Giardiniera.
Non, ils nous pondent ce truc infâme, sorte de mélange d’une caravane Airstream et d’une fosse septique à enterrer…(tout comme cette Mini d’ailleurs)

pat d'pau
Invité

Je l’essaierai bien en voiture de location

Ca change des clients « autins » de chez BMW et Mini..

C’est pas pour les gens qui se la petent donc pas pour les pros allemandes 😉

G.vomi
Invité

Les prejugés on la vie dure sur se blog… Je roule en mini, est comme les autres ministe nous sommes des personnes normales. Par contre, une mini a quand meme plus de gueule que cette chose, mi panda, mi 500…

wpDiscuz