Accueil Berlines Comparatif Honda Civic : L’ancienne et la nouvelle

Comparatif Honda Civic : L’ancienne et la nouvelle

326
13
PARTAGER

Nous avons déjà eu l’opportunité d’essayer la nouvelle Civic dans nos colonnes, mais il est intéressant de comparer les deux générations du point de vue du propriétaire. Comparaison d’autant plus pertinente, que d’après le concessionnaire Honda de Vernon qui nous a prêté la voiture,  80% des clients de la nouvelle Civic sont des propriétaires d’une de  génération précédente. Quant au propriétaire d’une Civic génération 8, il était tout trouvé… en ma personne…

Si l’allure générale, quasi monocorp, n’évolue que peu, les faces avant et arrière se voient complètement changées, pas forcément pour le mieux d’ailleurs. Ainsi l’avant en reprenant celui de l’Insight, devient plus consensuel, bref rentre dans le rang, là où la génération précédente se démarquait complètement des autres véhicules, surtout dans les premiers modèles avec la calandre complètement vitrée. Ce changement n’est pas surprenant car déjà la génération 8 avait, au fil des années, vu sa calandre se transformer en un modèle plus standard.

Le profil est au final, la partie qui change le moins, gardant même l’ouverture des portes arrière « à la Alfa ».  Détail surprenant, la Civic génération 9 conserve les contours des roues de couleur différente, mais alors qu’ils étaient peints depuis le lifting de la génération 8, les voilà à nouveau brut de plastique.

L’arrière est sans doute la partie qui fait le plus débat. Les feux fins ont laissé place à des bourrelets imposants. Détail : sous les feux, une pièce a été collée sans doute pour favoriser l’aérodynamisme. A noter, l’apparition d’un essuies glace, absent sur la génération précédente.

Si les cotes ont légèrement changées : empattement raccourci, longueur légèrement supérieur, la différence d’habitabilité ou de volume de coffre ne se remarque pas à l’œil nu. Le coffre garde la même forme, ainsi que son double plancher. Cependant sur les versions huppées, son volume pourra être légèrement réduit à cause de la présence d’un caisson de graves.

Les sièges arrière gardent leur mécanisme si particulier, permettant de lever l’assise contre le dossier, là, pas de changement.

A l’avant par contre, premier détail qui intrigue : les poignées de porte changent, dans le bon sens, et ont un mécanisme qui fait plus solide. Le tableau de bord est bien évidemment complètement chamboulé, même si la position des compteurs et l’architecture générale est semblable. Les matériaux ont un meilleur aspect et sonnent moins creux, mais cette montée du niveau de finition est moins évidente sur les versions basses, sans GPS. Mais quelle que soit la finition, la coexistence de plastiques de différentes qualité fait que l’impression de qualité globale n’atteint pas celle des meilleurs de la catégorie, même s’il y a un progrès indéniable.

Détails surprenant, la première série de Civic génération 8 avait un plastique brillant autour des compteurs (nid à poussière…), matériau qui a ensuite été changé sur les versions post lifting, On retrouve ici ce plastique brillant mais en moins grande quantité. La sellerie des versions non cuir rappelle aussi celle des versions gen 8 d’avant lifting.

Le bouton de démarrage Start, situé précédemment  à gauche est passé à droite. Sur les versions pourvus, à gauche se trouve désormais le bouton « éco » permettant d’enclencher le Start&Stop. Sur la version haut de gamme de l’essai, le bouton et l’arrêt du moteur s’effectue uniquement par le bouton Start, plus besoin d’insérer la clé. Sur la version précédente, pour démarrer, il fallait insérer la clé, mettre le contact, puis appuyer sur le bouton Start.

Le tableau de bord garde ses 3 cadrans principaux, mais ils sont désormais séparés. L’écran d’affichage central disparait, l’affichage s’effectue désormais uniquement sur l’écran situé à côté de l’indicateur de vitesse, et il passe à la couleur. Du coup, moins d’informations sont visibles simultanément. A l’arrière, la rétro-vision ne semble pas bien meilleure, et le mécanisme de l’essuie-glace (absent sur la gen 8 ) vient grossir la séparation de la lunette arrière.

Le levier de vitesse lui aussi rentre dans le rang. Fini son côté joystick de vieilles consoles, place à un levier standard, entouré de cuir. Son maniement a encore été amélioré. Enfin les essuie-glaces retrouvent aussi un mécanisme plus conventionnel, avec un balayage en parallèle et non plus antagoniste.

Mais place à la conduite. La version testée est le 2.2l CDTi diesel de 150ch en finition haute cuir navi, qui s’affiche à 32000 euros. La mienne est également la 2.2l CDTi diesel, mais de 140ch. Les caractéristiques moteur restent donc très proches.

Premier bon point, le volant avec ses jantes plus grosses tient mieux dans la main et donne plus l’impression de faire corps avec la voiture. L’insonorisation est plus soignée, mais la voiture reste tout de même bruyante par rapport à d’autres marques. Du point de vue puissance, ce n’est pas le jour et la nuit, la puissance est bien plaisante et ce moteur est toujours un régal. Le changement le plus notable se retrouve au niveau des suspensions. Si sur la génération 8, celles-ci sont plutôt dures, elles ont aussi tendance à sautiller sur mauvais revêtement. La nouvelle améliore le confort, tout en préservant les qualités dynamiques, une réelle évolution de ce côté-là, la voiture semble avoir monté en gamme.

Conclusion:

La dernière génération de Civic est plus une évolution qu’une révolution. Si la génération 8 se démarquait totalement des précédentes Civic, la nouvelle au contraire, reprend le style de l’ancienne, tout en rentrant un peu plus dans le rang. Une démarche volontaire de Honda qui souhaite élargir la clientèle de la Civic, et rallier ceux qui avaient été repoussés par un style trop particulier. La nouvelle améliore certains défauts de la génération 8, notamment le confort et la finition, et de ce point de vue, convaincra les propriétaires de la génération 8 à faire le saut, même si le nouveau style semble moins faire l’unanimité auprès d’eux.

Merci à la concession Honda de Vernon pour le prêt du véhicule.

Lire également:

Essai: La Civic en habit 9 (1/2)
Essai Honda Civic 2.2 i-CTDi 140 ch (1/3) : échappée d’un manga

Galerie:

[zenphotopress album=12865 sort=latest number=30]

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Comparatif Honda Civic : L’ancienne et la nouvelle"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabien
Invité

« L’arrière est sans doute la partie qui fait le plus débat. » Ah ouais ? Personnellement, c’est l’avant et l’affreux bourlet plastique entre les phares tombants qui me déplait le plus.

De toute façon il va falloir que je fasse encore des économies avant de faire un saut de 5 générations… (On doit pas pouvoir dire ça avec beaucoup d’autres voitures que la civic !)

Giles
Invité

Suis du même avis; le nouveau style extérieur est bien décevant :-/

Domk
Invité

Je fais parti des non-convaincu. A tout dire, je la trouve moche sous tous les angles, alors que j’appréciais bien l’ancienne.

Flooo!
Invité

Quelle laideur… l’ancienne était pourtant pas mal. Et ouis question marketing je les trouve pas bons, il n’y a pas eu de « gros coup ». C’est pourtant un modèle crucial chez Honda!

muf
Invité

Même avis que tout le monde. On pouvait détester comme adorer l’ancienne Civic avec son bandeau avant si particulier et ses triangles, mais cette cuvée-là fait l’unanimité contre elle. Faudra gueuler contre Honda et attendre la prochaine génération.

wpDiscuz