Accueil Essais Essai Volkswagen Up! : Présentation et généralités (1/4)

Essai Volkswagen Up! : Présentation et généralités (1/4)

104
13
PARTAGER

Volkswagen, ou la voiture du peuple. Sauf que ces dernières années, la marque allemande avait plutôt tendance à s’orienter vers toujours plus de standing. Avec une gamme en plein renouvellement, il manquait justement cette voiture du peuple, cette petite voiture adaptée aux villes et/ou aux petits budgets, capable de rivaliser avec ses concurrentes dans un segment très agité. C’est désormais chose faite avec la Up!, qui compte bien s’imposer comme un futur best-seller.

Les dimensions :
A vocation citadine, la Up! n’est pas bien grande : 3,54m de long, 1,64m de large et 1,48m de haut. Toutefois, avec son petit moteur placé à l’extrême avant du compartiment, l’entrée de gamme de la marque affiche un empattement de 2,42m, parmi les plus longs de la catégorie, au plus grand bénéfice de l’habitabilité. Cette citadine doit permettre à 4 personnes de prendre place à l’intérieur, tout en laissant disponible un coffre de 251l. Lorsque la banquette arrière est rabattue l’espace disponible grimpe à 951l. Pas de quoi effectuer un déménagement, certes, mais cela devrait dépanner dans bien des situations.
Enfin, son poids reste sous la barre de la tonne avec 929kg, ce qui minimise la consommation, les rejets de CO2 et aide le moteur à afficher de meilleures performances.
IMG_0031

Les motorisations :
Dès son lancement, 2 moteurs à essence seront disponibles. C’est un 3 cylindres MPI 12 soupapes de 1.0l qui aura la tâche de délivrer soit 60ch, soit 75ch. Economes, ils avalent respectivement 4.5l/100km et 4.7l/100km de carburant en moyenne, et rejettent 105g/km et 108g/km de CO2. Ces moteurs pourront également être accouplés à la technologie BlueMotion (système Start-Stop, récupération d’énergie au freinage et pneus à faible résistance au roulement), ce qui fera chuter les consommations à 4.2l/100km et 4.3/100km, et fera passer les rejets de CO2 en dessous de la barre symbolique des 100g/km, avec 97g/km et 99g/km. Enfin, il sera possible de marier le bloc moteur à une boîte robotisée à 5 rapports.

Un moteur à gaz naturel de 68 ch suivra dans le courant 2012, sur les mêmes bases technologiques. Sa consommation moyenne de 2,9 kg/100 km (gaz) correspond à des émissions de CO2 de 79g/km. La Up! EcoFuel, c’est son nom, sera lancée sur le marché en version BlueMotion Technology de série. Au Salon de l’Automobile de Francfort, Volkswagen a présenté avec la Eco-Up! une version proche de la production de ce modèle à gaz naturel.
D’autre part, une version électrique de la Up! est prévue pour 2013, dont une étude a également été montrée à Francfort en septembre dernier (Up! Blue-e-Motion).
Essai VW Up (35)

Les finitions :
Finition Take Up!
Dans cette version, la petite Volkswagen est dotée à l’extérieur de jantes 14“, de pare-chocs dans la couleur de la carrosserie et d’un vitrage athermique vert. Comme sur toutes les Up!, la carrosserie est partiellement galvanisée et donc protégée contre la rouille. À l’intérieur, la banquette arrière rabattable, les entourages de couleur au niveau des diffuseurs d’air (en « white »), les tapis de sol et le cache-bagages revêtu de tissu sont de mise. Côté fonctions, la version Take Up! se distingue notamment par l’essuie-glace de lunette arrière, la direction assistée électromécanique, la colonne de direction réglable en hauteur, les clignotants de confort (1 impulsion = 3 clignotements) et les feux diurnes. Le panneau noir brillant au centre de la planche de bord, qui intègre les commandes de chauffage /ventilation et audio est en option.

Finition Move Up!
Les seules différences concernent l’équipement extérieur, intérieur et fonctionnel. Les rétroviseurs extérieurs et les poignées de porte de la Move Up! sont dans la couleur de la carrosserie. Les enjoliveurs intégraux et l’intérieur des phares sont rehaussés d’éléments chromés. À l’intérieur, les buses d’aération et la zone entourant les commandes de climatisation et de système audio sont en noir brillant. Quant à la planche de bord, elle se présente en beige grainé ou en noir laqué, au choix. Le siège conducteur est réglable en hauteur et les poignées de porte sont en chrome. Du côté des équipements fonctionnels, le verrouillage centralisé avec télécommande, les lève-vitres électriques à l’avant et la banquette arrière fractionnable 60/40 font partie des équipements de série, au même titre que le plancher de coffre variable, le miroir de courtoisie dans le pare-soleil côté passager et le compte-tours.

Finition High Up!
La High up! couronne la gamme Up! . Par rapport à la Move Up!, elle se distingue notamment par ses jantes 15“ en alliage léger (modèle « Spoke »). Les phares antibrouillard viennent s’ajouter aux équipements de sécurité. Dans l’habitacle, la planche de bord peut être choisie dans les couleurs « Black Pearl », « pure white », « Red », « Light Blue » ou « Dark Silver ». Le compteur de vitesse est cerclé de chrome, tout comme les buses d’aération et le cadre de la console centrale. Le bouton du levier de frein à main et les commandes d’éclairage et de climatisation sont également en chrome. Des équipements tels que les rétroviseurs extérieurs chauffants et réglables électriquement, le système radio / CD RCD 215 avec fonction MP3, la climatisation et un équipement cuir (volant et levier de frein à main) apportent la touche de standing.

Black Up! et White Up!
Pour célébrer le lancement de sa nouvelle gamme, Volkswagen a créé 2 éditions spéciales basées sur la High Up! : la Black Up! et la White Up!. Par rapport au plus haut niveau de finition, la Black est dotée en plus d’une peinture nacrée « Black Pearl » et de jantes 16“ en alliage léger « Classic » avec cache central noir et des pneus de série. Des touches de chrome sont présentes sur les coques des rétroviseurs extérieurs , les entourages des phares antibrouillard et les baguettes de protection latérale. À l’avant des portières, on reconnaît cette édition spéciale au monogramme « Black ». Les différences sont également notables à l’intérieur. On remarque les selleries spécifiques à carreaux gris-noir et les surpiqures blanches, ainsi que les modifications du volant cuir et du pommeau de levier de vitesses. De plus, la planche de bord se présente dans une livrée « Black Pearl ». L’entourage des tapis de plancher est également dans une couleur contrastante et les seuils de porte, le levier de vitesses et la branche de volant sont ornés du monogramme « Up! ». Le système audio RCD 215 et le pack maps+more avec écran tactile 5“, kit mains libres Bluetooth, système de navigation et diverses autres fonctions viennent compléter les équipements fonctionnels.
Logique oblige, la White Up! adopte les mêmes équipements que la Black Up!, sauf que les jantes, la peinture extérieure, la planche de bord, les coutures décoratives du levier de vitesses et de la poignée de frein à main quittent le côté obscur pour se teindre en blanc.
Seul regret, elles ne bénéficieront pas de la technologie BlueMotion.
IMG_0228

Sécurité :
Quel que soit le niveau de finition choisi, l’équipement sécurité est complet dès l’entrée de gamme. En matière de sécurité active et passive, les airbags frontaux et tête/thorax latéraux avec rappel de bouclage de ceinture pour le conducteur et le passager avant sont au programme, de même que les prétensionneurs de ceintures à l’avant, l’ABS avec ASR, le correcteur électronique de trajectoire ESP, les fixations ISOFIX avec TOP Tether pour fixer les sièges enfants à l’arrière et une fonction de désactivation de l’airbag côté passager. La finition Move Up! reçoit en plus un klaxon 2 tons et le verrouillage centralisé à distance, alors que la High Up! ferme la danse avec des projecteurs antibrouillards en plus.
Essai VW Up (12)

Les options :
Ah ! Le fameux et attendu, souvent volumineux, chapitre lorsque l’on parle d’allemande, d’autant plus si la voiture en question fait partie de la famille Volkswagen. Outre les niveaux de finitions proposés par la marque, il sera possible de personnaliser sa Up! à son goût parmi les 8 peintures extérieures, les 5 types de jantes de 14 à 16 , les 2 couleurs intérieures, les 6 teintes pour la planche de bord et les 8 modèles de sellerie, soit 3840 combinaisons différentes.
A cela s’ajoutent des options ou packs disponibles sur tel ou tel niveau de finition. La Up! peut être personnalisée grâce à des équipements spéciaux disponibles individuellement : large toit ouvrant panoramique, système audio RCD 215, Pack maps+more système acoustique, châssis sport,… Selon les versions, les équipements de la Up! peuvent également être complétés par l’intermédiaire de packs. Le « Comfort Pack » pour la Take Up!, par exemple, comprend les lève-vitres électriques, le verrouillage centralisé avec télécommande, le réglage en hauteur du siège conducteur, un avertisseur sonore deux tons, le signal d’oubli d’extinction des feux et la commande des feux de stationnement. Le « Winter Pack » pour la finition Move Up! intègre le chauffage des sièges à l’avant, les rétroviseurs extérieurs chauffants et réglables électriquement et les phares antibrouillard. Le « Drive Pack Plus », incluant le régulateur de vitesse, le système d’aide au stationnement ParkPilot à l’arrière, l’affichage multifonctions et le freinage d’urgence automatique en ville, a été pensé pour la Move Up! et la High Up!. Avec ses jantes 16“ en alliage léger, son châssis sport et ses vitres arrière teintées à partir des montants médians, le « Sport Pack » est taillé sur mesure pour la High Up!
Essai VW Up (42)

Les tarifs :
Dans sa définition 60ch, la Take Up! ouvre le bal en se proposant à 9.490€, alors qu’il faudra débourser 10.090€ pour la version 75ch. La finition Move Up! réclame 1.230€ de plus dans les 2 cas (10.720€ et 11.320€) et la High Up! demande un rajout de 1.760€ (12.480€ et 13.080€). Les 2 séries spéciales Black Up! et High Up! seront disponibles à 13.650€ avec 60ch et 14.250€ avec 75ch.
Enfin, la technologie Blue Motion se facture 390€ plus chère par rapport à son homologue essence.
Essai VW Up (18)

Dimensions et habitabilité parmi les meilleures de la catégorie, des moteurs loin d’être inintéressants, un niveau d’équipement complet, le tout proposé à tarifs très…Volkswagen.
Le jeu en vaut-il la chandelle ? Leblogauto l’a essayé pour vous dans les (impitoyables) rues de Rome…

A voir: Galerie photo de l’essai :
[zenphotopress album=12243 sort=random number=4]

A lire également :
Essai Volkswagen Up! : Up!, side, down (2/4)
Essai Volkswagen Up! : Shut Up!, ca tourne (3/4)
Essai Volkswagen Up! : Verdict (4/4)

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Essai Volkswagen Up! : Présentation et généralités (1/4)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mamadou Dupont
Invité

Non !!! Un essai Volkswagen dans le Blog Auto !!!!

Trêve de plaisanterie, je pense que toute la gamme y est passée maintenant non ?

.
.
.

(à non, il manque les jumelles de chez Seat et Skoda !)

TT
Invité

tu n’as pas du bien regardé car il y a aussi l’essai de la dernière renault et de la toute nouvelle Nissan.
ah non, ils n’ont pas sorti de nouveaux modèles alors que ce satané VW fait encore parlé de lui. ils sont vraiment fort le marketing VW 😉

cycledelic
Membre

Le noir n’est pas le meilleur choix de couleur à mon avis, il casse le contraste avec la vitre arrière…

r.burns
Membre

C’est vrai
dommage pour ceux qui ne jurent que par le noir…

cycledelic
Membre

Etes-vous sûr que l’ESP est de série? Il me semble que non et fait partie du « Security pack » à 490€.

cycledelic
Membre

Le site VW n’est pas actualisé…
Cela fait donc bien écho à l’information du moniteur auto qui mentionnait que l’ESP deviendrait obligatoire sur tout nouveau véhicule dès 2012 (ainsi que le capteur de pression des pneus).

Regamey
Invité

3 cylindres MPI 16 soupapes, la vache la division 16/3 ça fait des p’tits bouts de soupapes…

Regamey
Invité

Ou alors c’est 16 soupapes par cylindre, trop forts ces allemands…(ou le rédacteur est un spécialiste du deux temps et que du deux temps, m’ouais, peu probable…)

wpDiscuz