Accueil Abarth CTCC: Shanghai

CTCC: Shanghai

33
0
PARTAGER

On attendait le championnat de tourisme Chinois (CTCC) à Pékin. Finalement, il retourne une troisième fois (en huit meetings!) à Tianma, afin de courir en prologue du WTCC.

La Formula Pilota China (version locale de la Formula Abarth) effectue également un crochet à Tianma.

Comme son nom ne l’indique pas, il n’y a aucun Chinois parmi la douzaine de pilotes qui ont disputé l’ensemble du championnat.

Néanmoins, à Tianma, il y a un débutant Chinois, Xi Yang. Jusqu’ici pilote de Polo Cup et de Scirocco R-Cup, il se lance en monoplace à… 36 ans.

Par ailleurs, Sun Zheng, déjà présent à Ordos, dispute un deuxième meeting.

Ensuite, il n’y a pas de miracle. Les deux pilotes payent leur manque d’expérience en monoplace.

Dans la course 1, Sun est 12e, tandis que Xi termine 17e et dernier. Pour info, le vainqueur s’appelle Lorenzo Complese.

Dans la course 2, il y a un peu de tôle froissée. Sun en profite pour terminer 7e (et 3e en catégorie « Asiatique »), tandis que Xi est 10e (sur 12.) Le vainqueur est Matheo Tuscher.

En 1600 Turbo, il n’y a actuellement que deux constructeurs (ChangAn-Suzuki et SAIC-VW.) Les Polo ont tendance à monopoliser les podiums de catégorie.

Cela devrait évoluer en 2012 avec l’arrivée de ChangAn-Ford (venu du 2000) et d’Haima (venu du 1600 atmo.)

A Tianma, il y a déjà un troisième larron: SAIC-Chevrolet (venu du 1600 atmo) avec deux Cruze pour Lu Gan et Huangchu Han. Ce sera un galop d’essai en vue d’une saison complète en 1600 Turbo en 2012.
Les habitués du Blog Auto se souviennent peut-être que Lu a disputé une pige de CTCC en septembre, chez SAIC-VW. Parti en pole, il avait craqué au premier virage, déclenchant une panique générale dans le peloton.

A Guangdong, les Polo ont mis une claque aux 2000, tant aux essais qu’en course.

Aux essais de Tianma, Lu Jiajun rétablit l’ordre normal des choses avec la pole « scratch » au volant de sa DongFeng-Kia-Yueda 2000.

En course, Lu enfonce le clou, s’imposant devant son frère Lu Jiahui. Avec sa Focus, Zenzhuo Wei complète le podium et remporte le titre pilote.

En 1600 Turbo, Cruze ou pas, les Polo restent seules au monde.

Han Han disputant le rallye de Longyou, l’équipe a fait appel à Zhang Zhen Dong (qui est d’ordinaire le cobaye de SAIC-VW.) Zhang a mené de bout en bout, battant Wang Rui et Hua Yang.
Notez que lors de son précédent intérim (déjà à Tianma), il avait terminé 2e.

Faute de place sur le circuit, les 1600 atmo courent à part. Avec son i30, le poleman Ma Qing Hua est encadré par les Haima de Sun Zheng et Chen Xu.

L’ex-pilote de F3 Britannique garde la tête froide et remporte la victoire de catégorie, devant les deux voitures Chinoises.

Ce qu’il faut retenir du CTCC, c’est que les équipes FRD (ChangAn-Ford), DongFeng-Kia-Yueda, 333 (SAIC-VW), Haima et Beijing-Hyundai se sont beaucoup professionnalisée cette année.
Finies, les voitures de série, conduites par des gentlemen-drivers grisonnants et qui restent au garage entre 2 courses!

Côté pilotes, on voit arriver des jeunes, comme Ma Qing Hua, Sun Zheng, Yue Cui ou Hua Yang, venus du CFGP ou de la Polo Cup. Ils ont davantage de science du pilotage et de capacité à développer une voiture que leurs ainés.
Néanmoins, les pilotes Chinois actuels sont encore des vocations tardives. Ils conservent d’immenses lacunes par rapport aux Européens, qui pratiquent le karting dés leur plus jeune âge. Le championnat Chinois de karting (CKC) vient justement de passer à la vitesse supérieure, afin de pouvoir former des talents internationaux…

Côté voitures, 333 a fait un gros effort pour transformer la Polo en voiture de course. Du coup, cette 1600 Turbo est capable de se battre à la régulière face aux 2000, pourtant plus puissantes.
La rançon du succès, c’est que les autres équipes font pâle figure. Sachant que les 5 équipes sus-citées engagent 3, voir 4 voitures, il est rare de voir un « autre » sur le podium. A commencer par Chery, pourtant arrivé avec tambours et trompettes.
Pour 2012, on nous promet davantage de bagarre en 1600 Turbo, avec à terme une disparition des 1600 atmo et des 2000.

Source:
CTCC

A lire également:
CTCC: Guangdong

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz