15 réponses
  1. bzep
    bzep à |

    Moi je suis un gaulois je donne raison à suzuki que vw se retire de cette alliance avec suzuki dont il pensait faire une énième marque de son groupe tentaculaire.

    Répondre
    1. r.burns
      r.burns à |

      Moi aussi je suis gaulois et pourtant je sais lire un article sans le comprendre de travers, en l’occurrence en ramenant ta haine anti VW tu est complètement à côté de la plaque, Suzuki ne demande que ça de bénéficier de la technologie VW !
      sauf qu’ils ne la méritent absolument pas

    2. BlackLion
      BlackLion à |

      @r.burns ce n’est pas à toi de dire si Suzuki ou pas mérite de bénéficier des technologies de VW mais le contrat qu’ils ont signé.

    3. josh
      josh à |

      r.burns : pète un coup ça ira mieux

  2. greg
    greg à |

    Moi qui ne suis qu’à moitié gaulois je donne tord à Suzuki.
    M’enfin je veux pas dire mais le bzep il est un peu ridicule.
    C’est vrai que c’est un peu curieux : la presse économique rapporte que la pierre d’achoppement concerne l’intérêt plus que marqué de Suzuki pour les technologies VW, alors qu’en retour ils n’offrent rien. VW souhaitait accéder aux plateformes Suziki sur le marché indien.
    Je trouve frappant que Suzuki exige(alors qu’effectivement il y a peu ils disaient qu’il n’y avait rien d’intéressant chez VW) une de leur technologies de pointe, sans pourtant proposer quoi que ce soit en retour de leur part.

    Répondre
    1. BlackLion
      BlackLion à |

      Tout dépend du contrat entre les 2 entreprises.
      Chacun dit que l’autre n’a pas respecté sa part du contrat.
      Donc cela se finira devant un tribunal.
      Et on verra qui aura raison. ;)

  3. TITAN
    TITAN à |

    Piesh doit se régaler il aime les relations conflictuelles !
    Ce dossier doit le passionner, et la partie d’échec est maintenant engagée entre Suzuki et Pïesh.
    L’Allemand est fin tacticien; Zusuki aura fort à faire pour défendre ses intérêts et donc, défendre son entreprise face à une éventuelle OPA.

    Répondre
  4. rvb
    rvb à |

    Je trouve ceci comique car VW n’est vraiment pas à la pointe des hybrides…
    Suzuki a sans doute du cash pour racheter les 19,9% de VW.
    Si les 19,9% donnent droit à19,9% des dividentes de Suzuki, VW n’a pas intérêt à vendre tant que Suzuki est en bénéfice.
    Que sera sera…

    Répondre
    1. wizz
      wizz à |

      mais dans le cas contraire (suzuki non bénéficiaire, voire déficitaire), alors l’action suzuki ne vaudra plus rien du tout. Vendre à ce moment là ne rapporte rien, du peanut…

      alors, que sera sera….

      (pas facile de choisir quoi faire, hein…)

    2. rvb
      rvb à |

      @ wizz
      effectivement, meilleures salutations

  5. bzep
    bzep à |

    @r.burn
    Je ne suis pas pro vw ni anti vw, je ne suis donc pas aveuglé ! Suzuki n’aurait pas dû laisser entrer le loup dans la bergerie et a du souci à se faire maintenant car vw ne voit que le rachat de suzuki pour grossir pas pour faire un vrai partenariat. Les vrais partenariats on les trouve chez renault nissan lada mercedes pas chez vw. C’est tout simplement un stratégie différentes mais dans un ou l’autre cas on respecte ou pas le partenaire. Il est vrai que pour l’hybride suzuki aurait pu trouver meilleure alliance bien que je ne doute pas que vw soit incompétent en la matière, mais disons qu’il y a sur la place des constructeurs tel toyota ou honda qui le sont plus (et dans ce cas ne parlons pas de renault !)

    Répondre
  6. :-)
    :-) à |

    Si la seul techno utilisable par Suzuki chez VW, c’est l’hybride (ou il ne brille guère), on comprend le geste du vieux Suzuki !

    Répondre
  7. François
    François à |

    - Je n’ai pas lu le contrat liant VW à Suzuki.
    - Quant bien même je l’aurais lu, je ne suis pas bien certain que j’y aurais compris toutes les subtilités.
    - Je ne suis pas juriste.
    - Conclusion : je félicite tous ceux qui sont capables de dire qui a raison et qui a tord dans cette histoire car moi j’en sais rien. J’ajoute que mes sympathies (où pas) potentielles pour l’un ou l’autre ne changent rien à tout ça.

    Répondre
  8. cycledelic
    cycledelic à |

    VW/Suzuki est à l’automobile ce que Apple/Google est à l’informatique: un coup, je t’aime, un coup, je t’aime pas… bon sauf que Suzuki n’est pas si gros que ça et que la réconciliation semble très difficile, voire impossible!

    Répondre
  9. Suzuk s'y croit !!!
    Suzuk s'y croit !!! à |

    josh est vulgaire … Beurk va faire un tour avec ta boîte à sardine citroen ou pijot …
    Suzuk est bien prétentieux de se mesurer au géant VW …

    Bon VW est fier de sa technique, mais il y a de quoi : ils rafflent tous les prix mécaniques (avec BM) depuis pas mal d’années… Que fait suzuk pendant ce temps des minijets mini voitures style boîtes à chaussures qu’ile revendent même à Nissan … pas très glorieux …
    Pour moi, le conflit est dû à cet illuminé débile qu’est le patron de Suzuk … s’il ne voulait pas s’associer à VW il n’avait qu’à réfléchir avant de signer … maintenant il fait le fier à bras … mais le roi est nu !!!

    Répondre
Poster un commentaire