Accueil Berlines Francfort 2011 Live: ChangAn

Francfort 2011 Live: ChangAn

34
5
PARTAGER

Qui dit salon automobile, dit désormais présence d’au moins un constructeur Chinois. Non seulement, c’est la première fois que ChangAn vient en Allemagne (si l’on excepte la venue de sa filiale Landwind.) Mais à Francfort, il devient le premier Chinois à dévoiler une nouvelle voiture à l’étranger.

La grande nouveauté, c’est la berline Eado (alias C201.) Il s’agirait d’une version rajeunie de la berline V101 (dont il existe déjà une version plus moderne, la CX30.)
Sa ligne est due à un bureau de design de ChangAn implanté en Italie.

Elle dispose d’un 1,6l déjà existant, ainsi que d’un inédit 1,5l turbo « blue core » qui n’émet que 120g de CO2.

Prix: 100 000 yuans (11 400€) avec ABS, ABD et 6 airbags.
ChangAn souligne que sa voiture a décroché 5 étoiles au C-NCAP.

Ford se serait plaint que ChangAn s’est « inspiré » de la Mazda3 (qu’il produit dans le cadre de la joint-venture tricéphale ChangAn-Ford-Mazda.) Une sénatrice US, la démocrate Debbie Stabenow, a utilisé cette rumeur pour lancer le désormais fameux: « Lé Chinoi sé tous dé kopieur! Boycott China! »

Live-IAA-2011_Changan-Eado_01Live-IAA-2011_Changan-Eado_02Live-IAA-2011_Changan-Eado_03Live-IAA-2011_Changan-Eado_04Live-IAA-2011_Changan-Eado_05Live-IAA-2011_Changan-Eado_06Live-IAA-2011_Changan-Eado_07

Pour rappel, ChangAn est le quatrième constructeur Chinois (derrière les FAW, SAIC et DongFeng) en terme de chiffre d’affaires et le troisième (derrière FAW et SAIC) en terme de volume.
Il possède une joint-venture avec Ford et Mazda, une autre avec Suzuki et depuis peu, une troisième avec PSA (qui doit démarrer un jour.) Avec Ford, il est également actionnaire de Jiangling (SUV Landwind et Ford Transit.) Sous ses propres couleurs, il construit essentiellement des minivans.
En 2010, il s’est offert AVIC Auto, dont il n’a gardé que les minivans et la joint-venture avec Suzuki (qui doit être rapprochée de sa propre joint-venture avec le constructeur Japonais.)

Officiellement, ChangAn veut venir en Europe à l’horizon 2013; les Etats-Unis suivraient dans la foulée. Effectivement, pour préparer le terrain, outre le bureau de design qui a signé l’Eado, il a créé un bureau d’ingénierie en Grande-Bretagne et un bureau de R&D aux Etats-Unis. Il s’est également offert un fabricant Chinois de moteurs diesel.
Le souci est que jusqu’ici, il a très peu exporté. Or, les exemples passés (Geely, Landwind, Brilliance, Byd et aujourd’hui, MG) montrent qu’il est compliqué pour un constructeur Chinois de s’attaquer frontalement à l’occident. Quand bien même l’Eado proposerait un bon rapport qualité/prix, ainsi qu’un niveau acceptable de sécurité et d’émissions de CO2, le marché des berlines moyennes est déjà saturé. A l’instar de MG, il est donc bon pour vendre une cinquantaine de voitures par mois. Un véritable gouffre financier eu égard des investissements.
La solution éprouvée, c’est la technique des « petits pas »: exporter vers les pays émergents, s’y implanter solidement, écouter les retours de la clientèle, modifier les produits en conséquence, puis s’attaquer à des pays un peu plus riche, etc. Jusqu’à se retrouver aux portes de l’Europe et des Etats-Unis. Cela prend plusieurs années, mais cela réussit à Chery et Great Wall, qui se sont largement renforcés.

On peut se demander si ce n’est pas qu’un coup de bluff. Contrairement aux autres constructeurs Chinois, ChangAn n’a dévoilé ni importateur(s) officiel(s) en Europe, ni organigramme.
Cela ressemble donc davantage à un plantée de drapeau: montrer aux Chinois une ChangAn à Francfort, prise en photos par des blancs, afin de dire que c’est une « voiture internationale ».

Du reste, ChangAn avait annoncé qu’il dévoilerait également une grande berline (nom de code: C101.) Contrairement à l’Eado, il s’agit d’une voiture totalement inédite. Finalement, elle est restée en coulisse.

Il faudra se contenter du concept-car Sense, déjà vu à Shanghai (mais en gris.)

Live-IAA-2011_Changan-Sense_01Live-IAA-2011_Changan-Sense_02Live-IAA-2011_Changan-Sense_03Live-IAA-2011_Changan-Sense_04Live-IAA-2011_Changan-Sense_05Live-IAA-2011_Changan-Sense_06Live-IAA-2011_Changan-Sense_07

Les Chinois sont friands de SUV. Cela fait plusieurs mois que l’on dit que ChangAn s’apprête à en lancer un.

A Francfort, il a présenté un SUV, qui porte le nom très original de… SUV. Ce n’est (pour l’instant?) qu’un concept-car.

Live-IAA-2011_Changan-SUV_01Live-IAA-2011_Changan-SUV_02Live-IAA-2011_Changan-SUV_03Live-IAA-2011_Changan-SUV_04Live-IAA-2011_Changan-SUV_05Live-IAA-2011_Changan-SUV_06

A lire également:
Salon de Chongqing: ChangAn CX20
ChangAn V101

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Francfort 2011 Live: ChangAn"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Julien Bettinelli
Invité

« Qui dit salon automobile, dit désormais présence d’au moins un constructeur Chinois »

mouais sauf que ça fait bien 3 ans qu’on n’avait vu personne à Paris/Francfort/Genève !

Hercéo137
Membre

Il y avait également un constructeur chinois de « mini hummer » électrique au pavillon vert à Genève.

Julien Bettinelli
Invité

Ah bon, j’ai du les rater alors.

Effectivement, dans les années 2006-2008, visiter les stands chinois avait un côté « rafraichissant ». Et ils venaient avec la grosse artillerie et des stands relativement imposants. Changan a fait l’effort de venir, mais petit stand dans un hall avec que des fournisseurs, voitures fermées à double tour, ça ne sentait pas l’opulence.
Et pour la forme, leur concept car légèrement inspiré de la Mazda Shinari en guest star.

Pilli
Invité

« Cela ressemble donc davantage à un plantée de drapeau: montrer aux Chinois une ChangAn à Francfort, prise en photos par des blancs, afin de dire que c’est une « voiture internationale ». »
Tout à fait d’accord avec cette remarque, quand on voit comment fonctionne la com’ ici en Chine.

wpDiscuz