Accueil Constructeurs Enquête: voitures sans permis d’occasion, attention aux arnaques

Enquête: voitures sans permis d’occasion, attention aux arnaques

652
18
PARTAGER

C’est le côté sombre d’internet: certains profitent des sites de vente et autres forums pour arnaquer les gens. Ainsi, il existe des escrocs spécialisés dans la fausse annonce de voitures sans permis d’occasion.

Vous n’avez pas ou plus de permis? Les possibilités de stationnement sont réduites par chez vous? Alors vous songez sans doute à une voiture sans permis (VSP).

Il semblerait logique que le prix de vente d’une VSP soit proportionnel à son gabarit, son équipement et ses performances. Donc, tout petit prix, non?
En pratique, les modèles neufs les plus modestes (comme l’Aixam en « une ») démarrent à environ 10 000€!

Si vos poches sont percées, vous vous orientez vers les modèles d’occasions et cherchez un peu au hasard sur la toile.
La demande en VSP dépasse largement l’offre (surtout dans les grandes agglomérations, où il en y avait jusqu’ici très peu). Du coup, les modèles d’occasion sont vendues entre 6 000€ et 7 000€.
Alors que vous étiez désespéré, vous tombez sur une opportunité…

Cas N°1

Le vendeur vient de perdre son père. Ce dernier lui a légué une VSP, à la condition exprès qu’il ne la revende pas. Pour contourner l’interdit, le vendeur effectue une donation et il se sépare du véhicule pour 180€.

Seulement voilà, notre homme a été embauché depuis peu par une ambassade de France d’un pays africain. Il ne peut donc vous remettre en personne les clefs du véhicule.
Par contre, il a une amie, en France, qui s’occupera de livrer chez vous la voiture.

Si vous êtes intéressé, il faut envoyer les 180€, par mandat-cash, au vendeur.

La suite, vous la devinez: vous envoyez l’argent et ensuite, le vendeur disparait. Essayez de porter plainte contre quelqu’un qui habite à l’étranger…
Apparemment, cela fait de longs mois qu’il sévit, profitant du laxisme d’un site de vente. Au moins 200 personnes seraient tombées dans le panneau et notre homme aurait ainsi empoché plus de 36 000€!

Cas N°2

Une veuve, dans l’est de la France, vient de tomber grièvement malade et de perdre l’ouïe (NDLA: donc pas de téléphone où la joindre). Elle ne peut plus conduire ses 3 enfants et doit revendre sa VSP (NDLA: d’un modèle qui n’a que 2 places). En plus, en tant que mère isolée, elle a besoin d’argent et veut que la transaction aille vite. Elle vous en propose 1 000€, à payer d’emblée.

Comme elle ne peut pas se déplacer, c’est son neveu qui s’occupera de la livraison. Il vous contactera dés que vous aurez payé la vendeuse.

Là encore, une fois que vous avez remis l’argent à la personne, elle disparait. Elle ne vous a laissé aucun coordonnés et il est donc impossible de la localiser.

Cas N°3

Le troisième escroc ne s’est pas foulé: il a mélangé les histoires des deux premiers!

Dans un très mauvais Français, il explique que lui aussi, il vient subitement de perdre l’ouïe. Il doit subir un long traitement à l’étranger et il ne peut plus utiliser sa VSP. Il vous propose d’effectuer une donation pour 185€.

Un intermédiaire, qui est un transporteur professionnel (et non pas un proche, comme dans les deux autres cas), se chargera de la livraison. Vous le payerez en cash (NDLA: il refuse les chèques, y compris les chèques de banque), au moment de la remise des clefs.

C’est le seul qui accepte un paiement à la livraison… Sauf qu’ensuite, comme par hasard, il vous explique que son transporteur vient de se faire braquer. Conséquence: il ne veut plus manipuler du liquide. Le vendeur vous propose donc d’effectuer un mandat-cash (et donc d’acheter une voiture en aveugle.)

Conclusion

Soyez vigilant!

Quel que soit le type d’achat, certains signes doivent vous mettre en état d’alerte:
– Un vendeur très pressé et très nerveux
– Un vendeur qui ne vous laisse ni nom, ni coordonnés, parce qu’il est soi-disant timide… Et qui, dans le même temps, vous raconte sa vie
– Un prix beaucoup plus bas que le marché
– Un paiement à effectuer au moment de la livraison
– Le fait qu’un tiers s’occupe de la transaction

Si vous avez un doute, demandez au préalable un scan de la C.G. du véhicule ou de la carte d’identité du vendeur. Mieux vaut froisser quelqu’un, au risque qu’il ne veuille plus vous vendre, que de perdre de l’argent.

Crédit photos: Aixam (photo 1), Ligier (photos 2 et 6), Chatenet (photo 3), Microcar (photo 4), Bellier (photo 5)

Les photos sont là uniquement à titre illustratif et ne correspondent pas aux véhicules proposés.

A lire également:
Essai sans permis: le style
Essai sans permis : le luxe
Essai sans permis : les sensations

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Enquête: voitures sans permis d’occasion, attention aux arnaques"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

Eh oui il y a des gens assez naifs pour se faire prendre…

Amélie
Invité

Bonjour,
Je trouve l’article intéressant
Avez vous des conseils, ou des précautions à savoir lors de l’achat d’une voiture ?
Cordialement

Gliale
Invité

Si des gens tombent dans des escroqueries d’aussi bas niveau je serai tenté de dire que les escrocs ont raison de tenter leur chance… Comment peut on tomber dans un piege aussi grossier? Les personnes escroquées n’ont qu’à réflechir un peu.

Paul
Invité

C’est clair qu’il faut être particulièrement stupide pour répondre à ce type d’annonce

Clampin
Invité

Faut vraiment pas être fino pour se faire avoir …
Ces arnaques existent aussi pour toutes les voitures et les motos

ZISSOU
Invité

il y en a pour tout le monde. Avec l’idée de « donnez moi 100, je vous donne 150 », Madoff a berné du beau monde, et pourtant vu de l’extérieur les ficelles ont l’air bien grosses.
Il suffit de tirer sur la corde sensible, et plus c’est gros plus ça passe.
« Vous vous sentez dépassé/étouffé/écrasé/…, vous voulez avoir l’air cool et moderne, je vous offre le pack Vision Plus avec caméra de recul et phares à Led pour 2000 boules! »

wpDiscuz