Accueil Constructeurs chinois CRC: Xuecheng Rally

CRC: Xuecheng Rally

15
0
PARTAGER

Xuecheng est la quatrième et dernière manche du championnat Chinois de rallye (CRC) 2011. C’est également la seule épreuve qui figurait au calendrier 2010. Sur les routes bétonnées et humide, il y a eu moins de suspens que d’habitude: il y avait un quatuor de leaders et le reste du peloton…

A chaque rallye, une nouvelle équipe apparait! A Xuecheng, Yuangquan débute avec deux ChangAn-Ford Fiesta.

Les voitures Chinoises « pures » sont nombreuses représentent un petit quart des 74 voitures au départ. Néanmoins, elles sont condamnées à faire de la figuration, à l’instar de cette Lifan 320:

La superspéciale « indoor » d’ouverture est un véritable bain de boue.

Huang Rui est le troisième jeune pilote testé par Subaru cette saison. Le premier jour, c’est l’un des rares « gros bras » à ne pas se faire piéger. Il s’offre le 9e temps pour son tout premier chrono en CRC.

Fan Qui, second couteau du Team Kumho, est le premier leader. Avec sa Mitsubishi Lancer Evo 10, il devance une ChangAn-Suzuki Swift et une DongFeng-Peugeot 206!

Ces derniers temps, en Chine, le manufacturier est empêtré dans une affaire de rappel. Jin Jionyou, N°1 Chinois de Kumho, assiste exceptionnellement au rallye pour qu’on lui parle d’autre chose. Le résultat de Fan est un réconfort bienvenue.
Face à d’autres manufacturiers comme Hankook, Maxxis, Linglong ou Pirelli, la concurrence est rude pour devenir « le » fabricant de pneus pour le CRC. Et Jin de déjà rêver que Kumho devienne l’élu…

Les choses sérieuses débutent vraiment le samedi. Il pleut, ce qui transforme les routes bétonnées en véritable patinoire.

Le team Guizhou Railroad marque son territoire, en plaçant ses 3 voitures dans les 4 premières places: l’Anglais Mark Higgins, vainqueur à Siping, mène devant Wei Honjie, tandis que Wang Pang est 4e.

Avec sa Subaru, Han Han a réussi à s’intercaler au 3e rang, entre Wei et Wang.

Le troisième jour, il continue de pleuvoir.

La seule réelle surprise, ce sont les Red Bull distribués aux équipages, au passage du CP. Comme ça, lorsqu’ils arrivent à l’assistance (où les attendent les photographes), ils ont une canette Autrichienne à la main…

En tête, les quatre premiers conservent leurs positions.

Mark Higgins, jamais réellement inquiété, s’offre sa deuxième victoire consécutive.

Wei Hongjie offre le doublé à Guizhou Railroad et il remporte le titre 2011 de CRC. Une belle récompense pour une équipe qui a perdu tragiquement son leader, Liu Caodong, en juin.

Han Han doit se contenter du bronze, synonyme de 2e place finale au championnat.

C’est sans doute la dernière fois que l’on voit son Impreza groupe N: l’an prochain, les S2000 débarqueront en CRC. Une initiative commune de la FIA et de la fédération Chinoise pour inciter les pilotes Chinois à s’aligner en APRC et pourquoi pas, en WRC…

Les conditions étaient peu favorables aux tractions. Venu pour gagner, le team Red Bull-SAIC-Skoda doit se contenter de la victoire de catégorie avec Wang Xiang (qui remporte également le titre dans sa catégorie.)

Source:
F1.sina

Crédit photos: fédération chinoise du sport automobile

A lire également:
CRC: Siping

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz