Accueil F3 British F3 à Rockingham: Nasr titré

British F3 à Rockingham: Nasr titré

30
0
PARTAGER

Le titre 2011 du championnat de F3 Britannique a été attribué à Felipe Nasr (Carlin), à deux meetings de la fin. Un titre qui récompense la régularité au détriment du panache (7 victoires en 24 courses…) D’ailleurs, le Brésilien ne s’est même pas imposé ce week-end.

Le championnat reprend après une pause d’un mois.

Nasr arrive avec une pression très faible. Le leader du championnat compte 114 points d’avance sur Carlos Huertas (Carlin) et William Buller (Fortec.) Pour être titré, il lui suffit de repartir de Rockingham avec 109 points.

Il peut donc gérer son avance.

Une mission d’autant plus aisée que ses rivaux ont des résultats en dents de scie. Le pire étant Kevin Magnussen (Carlin), 4e et spécialiste de la panne (y compris la panne de cerveau) lorsque le podium est en vue.

A Rockingham, il y a une écurie en plus: West-Tec, présent en Euro F3, vient exceptionnellement en championnat Britannique.

Elle aligne une unique voiture pour l’amateur Luca Orlandi. Véritable chicane mobile, l’Italien se fait prendre 10 secondes par tour!

Par contre, chez Hitech, la N°8 (pilotée successivement par Riki Christodoulou, Max Snegirev et Antonio Felix da Costa) brille par son absence.

Aux essais, Petro Fantin (Hitech) décroche sa première pole position en F3. Il devance Nasr, Magnussen et Jazeman Jaafar (Carlin), meilleur temps des essais libres.

Nasr craint d’autant moins son compatriote que Fantin est trop « loin » pour jouer le titre.

Au feu vert, malgré tout, Nasr souffle la politesse au poleman. De son côté, Magnussen laisse passer Rupert Svendsen-Cook (Carlin.) Derrière, Kotaro Sakurai (Hitech), Yann Cunha (T-Sport) et Fahmi Ilyas (Fortec) s’auto-éliminent. Le safety-car sort et Magnussen profite du regroupement pour effectuer un tête-à-queue et se retrouver en milieu de peloton.

Au redémarrage, Nasr trouve un raccourci. Les officiels n’apprécient pas et il écope d’un drive through. Il ressort des stands 9e, plus excité que jamais.

En tête, Fantin gère son avance devant Svendsen-Cook, Jack Harvey (Carlin), Jaafar, Carlos Huertas (Carlin) et… Nasr, qui est remonté jusqu’au 6e rang, doublant le régional de l’étape, Buller et Magnussen, qui tente également une remontée.

L’ordre ne bouge plus jusqu’au damier. Fantin remporte ainsi son premier succès en F3. Néanmoins, Buller a court-circuité une chicane et refusé le drive-through. Du coup, il est rétrogradé et Magnussen se retrouve 6e.

Pour rappel, la grille est inversée pour la course 2. Scott Pye (Double R) se retrouve en première ligne.

Au démarrage, l’Australien se retrouve avec Magnussen dans ses rétroviseurs. Fidèle à ses habitudes, le Danois commet une faute, laissant passer Nasr et Jaafar.

En tête, le protégé de Perry McCarthy, s’envole vers sa première victoire. Sachant que la piste est détrempée, Nasr ne veut prendre aucun risque. Il préfère assurer les points en vue du titre.
Dans l’ultime virage, Jaafar, 3e, laisse passer Magnussen et Buller. Néanmoins, la direction de course a vu que le Danois a court-circuité le dit-virage et il est rétrogradé au 5e rang.

Il pleut toujours lors de la course 3.

Lors du tour de formation, Nasr part à la faute, mais les officiels le laissent reprendre sa place sur la grille.
Au départ, Magnussen souffle la politesse au poleman Fantin, bientôt imité par Nasr.

Derrière, il y a pas mal de contacts. D’où deux sorties du safety-car et surtout, 5 abandons.

Très en forme, Fantin met la pression sur le leader du championnat, lequel effectue un tout droit. Heureusement pour lui, le reste du peloton est loin et lorsqu’il revient sur la piste, il est 3e. Nasr laisse ensuite Fantin et Magnussen s’expliquer. Au mieux, les deux pilotes s’autodétruiront et il pourrait s’imposer. Au pire, s’il termine 3e, il aurait suffisamment de points pour être titré.

Pour une fois, le Danois et sa Dallara/VW tiennent le coup jusqu’au damier. Fantin et Nasr complètent donc le podium.
Dés l’arrivée, Magnussen file vers la voiture de Nasr pour le féliciter pour son titre.

Notez que Buller termine 4e, devant Jaafar, très en forme durant ce week-end.

Ainsi, Nasr ne peut plus être mathématiquement rejoint. Il devient donc le vainqueur du championnat de F3 Britannique, l’année où il fête ses 60 ans.

Nasr succède au palmarès à Jean-Eric Vergne. Le promoteur préfère rappeler la longue liste des noms des Brésiliens champions de F3 Britannique: Emerson Fittipaldi (1969), Carlos Pace (1970), Nelson Piquet (1978), Chico Serra (1979), Ayrton Senna (1983), Mauricio Gugelmin (1985), Rubens Barrichello (1991), Gil de Ferran (1992), Mario Haberfeld (1998), Antonio Pizzonia (2000) et Nelson Piquet Jr (2004.)
Notez que mis à part de Ferran et Haberfeld, tous ont été en F1. Nasr aura-t-il autant de chance?

Personnellement, je préfère faire le parallèle avec Vergne. Champion de Formule BMW en 2009, il a débuté en F3 en 2010, en même temps que le tricolore.
Il est vrai que Vergne roulait beaucoup (Euro F3, GP3…), mais d’emblée, il fut un animateur du championnat. A contrario, Nasr attendra Rockingham pour s’imposer.
En tant que redoublant, Nasr n’avait aucune excuse. Force est de constater qu’il a surtout géré le championnat, profitant des erreurs d’autres redoublants comme Huertas, Fantin, Foresti ou Svendsen-Cook. Quant aux favoris (Pye, Derani, Lloyd…) qui devaient casser la baraque (dixit le promoteur) force est de constater qu’ils sont loin (même si Pye s’est réveillé ce week-end.)

Il reste 2 meetings (Donington et Silverstone.) Il y aura une bataille intéressante pour les accessits entre Magnussen (2e avec 174 points) et Buller (3e avec 171 points.)

British F3 Rockingham 01British F3 Rockingham 02British F3 Rockingham 03British F3 Rockingham 04British F3 Rockingham 05British F3 Rockingham 06British F3 Rockingham 07British F3 Rockingham 08British F3 Rockingham 09British F3 Rockingham 10

Source:
British F3

A lire également:
British F3 au Paul Ricard: Magnussen la guigne, Nasr la gagne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz