Accueil 24h Francorchamps 24 Heures de Spa Francorchamps : Audi comme au Mans

24 Heures de Spa Francorchamps : Audi comme au Mans

197
8
PARTAGER

Après une remarquable victoire au Mans, Audi double la mise dans la classique belge de l’été en imposant une de ses R8 LMS. La voiture du team WRT a mené une bonne partie de la course maIs n’a jamais pu relâcher sa vigilance, devant la BMW Z4 du team Schubert en embuscade.

Audi, favori vaincu aux 24 heures du Nürburgring, avait bien préparé son affaire pour la troisième participation des R8 LMS à la classique spadoise. 4 voitures en Pro Cup soutenues par l’usine au sein des teams Phoenix et WRT et un bon contingent de pilotes de pointe de la marque aux anneaux, avec Ekström, Scheider, Fässler et Rockenfeller répartis entre les teams et les leaders de la Blancpain Endurance series dont Stéphane Ortelli en embuscade. Aucun autre constructeur n’affichait le même niveau de soutien, avec deux voitures Pro Cup pour Ferrari et la toute nouvelle 458 GT3, deux également pour Mercedes et les SLS AMG qui ont affiché leur vitesse au Nordschleife, BMW et deux Z4, Porsche et deux 997 GT3 R, McLaren étrennant deux MP4/12C GT (plus une en Pro/Am) et les vieillissantes Aston DBRS9 d’Hexis AMR. Une Gallardo et une Ford GT complétaient la catégorie de pointe mais sans grand espoir.

A côté d’un joli plateau de 18 voitures en Pro Cup, le Pro-Am n’était pas en reste avec 29 voitures dont certaines n’ayant pas grand chose à envier sur le papier aux Pro telles les SLS AMG du Graff Racing, la Porsche Manthey ou  les Audi United Motorsport. A noter le retour en compétition de la célèbre Ecurie Ecosse avec une Aston Martin, comme il se doit.

Qualifications

La dernière séance disputée jeudi soir permettait d’établir la grille qui a pris forme en toute fin de séance, la piste s’asséchant après avoir été humide pour la majeur partie de la session. Les Audi, dominatrices dans les séances précédentes, se laissaient piéger et c’est la BMW Z4 Marc VDS que l’on retrouvait en pole devant la Porsche Prospeed Competition, celle des Italiens d’AutOrlando Sport et la Gallardo Blancpain-Reiter Pro-Am aux bons soins de Peter Kox. La première Audi, celle du team WRT, n’était que septième. La leçon à tirer de ces séances était que la course allait être serrée, et que les bons équipages Pro-Am avaient un coup à jouer si les conditions restaient changeantes.

Course

Le début de course voyait une multitude de voitures se succéder en tête au gré des incidents entraînant la sortie de la voiture de sécurité, dont un spectaculaire accident de l’une des très belles McLaren oranges. Lorsque la situation se décantait, les Audi passaient à l’attaque et l’on retrouvait rapidement la R8 Phoenix de Basseng-Haase-Stippler en tête devant la voiture soeur de chez WRT d’Ekström/Franchi/Scheider. La voiture en tête aux essais, la Z4 VDS, abandonnait tôt sur problème mécanique, passant le bâton à l’autre Z4 GT3 de Hürtgen/Sandström/Werner qui pointait dans le top 5. La Mercedes de Kumpen/Hezemans/Wauters restait dans le coup ainsi que l’étonnante F458 de Bartels/Bertolini/Hommerson/Machiels que l’on attendait pas à si belle fête pour ses débuts.

La voiture de tête laissait durant la nuit le commandement à la voiture du team WRT après une sortie de route, et la R8 no33 n’allait plus quitter le haut du classement jusqu’à l’arrivée. Après pas mal de péripéties derrière les deux Audi, l’opposition la plus sérieuse au petit matin se révélait être celle de la BMW Z4 Schubert de Hürtgen/Sandström/Werner qui prenait la seconde position et naviguait à 3 tours du leader. Derrière les deux voitures la 3ème position était l’objet d’une bataille impliquant l’Aston Martin de Makowiecki/Moser/Dusseldorp, la Ferrari Vita4One de Bartels/Bertolini/Hommerson/Machiels et la Mercedes rescapée, celle du team Black Falcon de Heyer/Lémeret/Jäger.

La Ferrari devait se retirer, était retirée plutôt par la direction de course après une incompréhensible conduite de Machiels qui écopait d’un drapeau noir pour non-respect d’un drive-through, drive-through finalement effectué en réponse au drapeau, une attitude jugée un peu trop désinvolte pour les commissaires qui ont alors exclu la voiture, la privant d’un très bon résultat. Après ce stupide épisode, la 3ème position devenait la propriété de l’Aston Hexis qui était contrainte à un long arrêt au stand alors que l’arrivée était en vue et rétrogradait loin dans le classement, laissant la troisième marche du podium final à la Mercedes AMG SLS Black Falcon.

Le résultat final est donc bien une victoire d’Audi mais pas le triomphe auquel on aurait pu s’attendre. Bravo aux régionaux de l’étape, le team belge WRT, qui s’est montré à la hauteur de la tâche face à l’équipe Phoenix sans doute plus proche de l’usine. Le fait qu’aucune autre Audi ne soit sur le podium témoigne une nouvelle fois du fait que l’avantage sur le papier n’est pas celui sur la piste lors d’une épreuve de 24 heures, ce que la Z4 Schubert, qui ne faisait pas forcément partie des favoris au départ, illustre à l’inverse par son beau résultat à l’issue d’une course de régularité, rapide et sans faute. Les Ferrari se sont montrées à leur avantage même si le résultat final ne le reflète pas, et vont clairement avoir leur mot à dire pour la suite tout comme les Mercedes. Le GT4 est remporté par la Nissan Z semi-officielle de Tresson/Ward/Buncombe qui termine à la 22ème position.

Crédit photos : Blancpain Endurance Series

Classement final
1 33 PRO Ekström/Franchi/Scheider Audi R8 LMS 24:01:22.333 545
2 76 PRO Werner/Sandström/Hürtgen BMW Z4 24:02:11.126 543
3 35 PRO Heyer/Jäger/Lemeret Mercedes SLS AMG 24:02:07.328 535
4 32 PRO Albuquerqe/Longin/Ortelli Audi R8 LMS 24:01:22.579 534
5 29 PRO Bobbi/Kechele/Petrobelli Ferrari 458 Italia 24:02:08.636 531
6 20 PAM Badey/Morel/Moreau/Beaubelique Ferrari 458 Italia 24:02:08.095 530
7 90 PAM Jones/Jones/Mike Jordan Mercedes SLS AMG 24:02:48.174 529
8 3 PRO Clairay/Rodrigues/Mena Aston Martin DBRS 9 24:03:03.486 527
9 50 PAM Gerber/Griffin/Cadei/Cioci Ferrari 458 Italia 24:01:24.005 526
10 43 PAM Boer/Knap/Hart BMW Z4 24:02:22.158 521

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "24 Heures de Spa Francorchamps : Audi comme au Mans"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
cycledelic
Membre

Très beau plateau, magnifique circuit, ticket d’entrée abordable, que demander de plus?
Il ne reste plus qu’à Audi à gagner les 1000km avec le proto diesel pour boucler la boucle. Cela va être dur car les Peugeot sont vraiment à l’aise sur ce circuit.

axsport
Invité

Encore à la ramasse BMW !!!! Comme au Mans et comme au Nurb !! Va falloir s’enlever les doigts !!!! Soit disant les meilleurs motoristes au Monde pour certain !!! MDR !!!!

lalala
Invité

Félicitations à Jordan Tresson, vainqueur de la gran turismo academy, et ses coéquipiers pour leur victoire en GT4.

neutre
Invité

@ axsport : crét…

TT
Invité

C est vrai que ravir la pole et finir second d une course de 24 heures avec un modèle qui débute, c est vraiment nulle 😉

Axsport, connais tu un peu le sport auto ?

Surtout que dire de Porsche ?

wpDiscuz