Accueil BMW La Série 5 GT, « officiellement » un échec

La Série 5 GT, « officiellement » un échec

95
19
PARTAGER

Pour ceux qui l’ignoraient encore, la BMW Série 5 GT est loin de réaliser ses objectifs de vente. C’était une certitude, et c’est maintenant officiel, par l’intermédiaire du patron de BMW USA.

Jim O’Donnell, directeur général de BMW USA, reconnaît dans un entretien accordé à Automotive News que les chiffres de ventes de la Série 5 GT sont loin des espoirs initiaux. Avec un peu moins de 3.000 exemplaires écoulés l’an dernier sur le marché pour lequel elle a été principalement prévue, elle ne réalise qu’un quart de son plan de marche. Le résultat n’est pas bien meilleur dans les autres pays avec l’Allemagne qui en absorbe environ 5.000, ou une poignée de pays Européens qui tournent entre 500 et 1.500 exemplaires par an. Seules exception, la Chine qui en a écoulé presque 7.000 l’an dernier. A titre de comparaison, ce sont  20.000 Série 7 de plus qui ont trouvé preneur dans le pays, et plus de 12.000 aux Etats-Unis.

La Série 7 justement qui est l’une des sources de clients de la Série 5 GT, tout comme la 5, en particulier aux Etats-Unis. Au grand dam de BMW, qui prévoyait surtout de récupérer des clients de la 5 Touring, qui n’est plus vendue outre Atlantique depuis l’arrivée de la « Gran Turismo ». Et c’est là le point le plus gênant pour BMW, puisqu’aux Etats-Unis les amateurs de breaks, il en reste, sont partis à la concurrence. En particulier chez Mercedes, qui de son côté n’a pas cessé la vente de la E break malgré la présence dans sa gamme de la Classe R…

Une R qui partage d’ailleurs avec la 5 GT sa réussite commerciale et qui tendrait à prouver qu’à partir un certain niveau de prix, la praticité n’est plus un argument de vente…

Source : Automotive News

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "La Série 5 GT, « officiellement » un échec"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christian
Invité

Trop jolie et pas assez chère?

DiZeL
Membre

EN même temps, à force de vouloir créer des nouveaux micro segments entre les déjà trop nombreux existant… de temps en temps ça marche, mais là, entre la ligne pas particulièrement équilibré et l’empiétement sur les autres caisses de la marque… Bref une BM que je ne regretterais pas.

Dams
Invité

Bien fait.
ça leur apprendra à faire des trucs aussi moches.

r.burns
Membre

Il faut espérer…

Dams
Invité

… et je ne crois pas que BMW ait jamais cessé la production de la série 5 touring (?)

Damien
Membre

Idem Dams, du moins par chez nous.
Mais quid aux USA ? Peut être ont il cessé de la vendre (je parle de la 5 touring).

En tout cas moi non plus je ne l’a regretterai pas…

wpDiscuz