Accueil Berlines Salon de Genève : Lancia ou Chrysler?

Salon de Genève : Lancia ou Chrysler?

118
19
PARTAGER

Outre la petite Ypsilon prévue de longue date, le stand Lancia, euh Chrysler, enfin Lancia et Chrysler on ne sait plus trop, regorgera de nouveautés. Ce sont ainsi pas moins de 4 autres modèles qui vont venir renforcer la gamme de la marque Lancia, en provenance des Etats-Unis : Thema, Flavia, Flavia Cabrio et Grand Voyager…

Ce n’est pas vraiment une surprise, ni une déception tant on s’y attendait depuis la présentation à Détroit début 2010 d’une « Chysler Delta » et l’annonce depuis plusieurs mois de la fusion progressive des deux marques. La liste des modèles avait même été publiée lors de la présentation du grand plan de Fiat il y a quelques mois. Voici donc venir les premiers fruits de cette union de l’élégance italienne et du baroque américain, qui ne sont en fait que des modèles issus de la gamme Chrysler et rapidement dotés d’un logo Lancia.

La rapidité de l’exécution est en fait inévitable. En effet, le regroupement des deux marques en Europe a pour résultat une présence de Lancia sur le continent, tandis que Chrysler se retire sur les îles Britanniques, desquelles la marque italienne est absente de longue date. Les mêmes modèles devant être vendus sous les deux marques, il était inévitable de se retrouver face à un duo quelque peu similaire à celui d’Opel et Vauxhall… A tel point que les images officielles de Lancia ressemblent furieusement à celle publiées par Chrysler voici quelques semaines, à l’angle de prise de vue près…

Nous assisterons ainsi au retour de la Lancia Thema, en fait une Chrysler 300 simplement dotée d’une calandre, ou plutôt d’une barre supérieure de calandre, Lancia. Le choix de l’appellation nous renvoie au dernier modèle à succès de Lancia dans le segment supérieur, Kappa et Thesis n’ayant par la suite que perdu du terrain. Pour son côté italien, Lancia mise sur le cuir Frau pour faire oublier le look caricatural de voiture américaine de la 300, il est vrai quelque peu gommé avec la nouvelle génération. Au chapitre mécanique, on trouvera le V6 3,6l Pentastar de 292ch, et un V6 diesel qui en profite pour clamer haut et fort ses origines italiennes. Il est en effet fourni par VM Motori. Avec ses 3,0l de cylindrée, il sera disponible en versions 190 ou 224ch.

[zenphotopress album=11006 sort=random number=3]

Vient ensuite la Flavia, déclinée en berline et en cabrio, comme la Chrysler 200 dont elle est l’exacte reproduction, au logo près. Pas de détail sur les mécaniques, Lancia présentant pour l’heure ces véhicules comme des concepts. Tout en précisant que la commercialisation pourrait débuter d’icià six mois. Le plus gros du travail réside sans aucun doute dans l’implantation de mécaniques diesel d’origine Fiat.

[zenphotopress album=11007 sort=random number=3]

Vient enfin le Grand Voyager. En devenant Lancia, il ne prend pas la peine de changer de nom, pas plus que de style. Un nom il est vrai connu sur le marché et qui facilitera le marketing, mais qui ne résonne pas réellement italien. Pour ce modèle, Lancia évoque surtout le V6 3,6 de 283 ch, mais le 2,8l diesel de 183ch (et 227g/km de CO2) continuera à être proposé comme il l’était lorsque ce modèle se nommait encore Chrysler.

[zenphotopress album=11008 sort=random number=3]

Aux côtés de ces Chryslancia, la Delta se met à la page. puisque l’on a choisi de ne pas faire évoluer la calandre des Chrysler devenues Lancia, ce sont les Lancia qui adoptent la calandre Chrysler. Exit donc la calandre typique de la marque italienne, avec ses barres verticales, dont la centrale plus épaisse, et apparue dans les années 30. Elle est remplacée sans autre forme de procès par la calandre nouvellement créée pour Chrysler, avec barres horizontales rétrécies dans leur partie centrale. C’est à se demander qui a racheté l’autre…

[zenphotopress album=11009 sort=random number=3]

Dernier détail, puisque la marque Lancia laisse les îles britanniques à Chrysler, c’est sous cette marque que la petite Ypsilon y sera vendue…

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Salon de Genève : Lancia ou Chrysler?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
J-D
Membre

« C’est à se demander qui a racheté l’autre… »
Effectivement, d’habitute cela ce passe dans l’autre sens; mais bon……….quand on voit où en est Lancia, il faut mieux miser sur Chrysler.

DinoSP
Invité

Je ne donne pas chere de l’avenir de Lancia. Les acheteurs de ce genre de modeles ne sont pas dupes, ça ne se vendra certainement pas…(hormis peut etre l’ipsilon) C’est bien triste de voir ou ils en sont arrivés…

seb92
Invité
Tout ça c’est du débat d’arrière garde, du débat complètement dépassé qui n’intérresse plus personne. Le rebadgeage est aujourd’hui généralisé et demain ça sera pire. C’est la logique économique qui le veut et ce phénomène est présent dans tout les secteurs sans que personne ne s’en plaigne ou ne s’en rende compte. Ça va de la lessive en passant par le lait , la viande, les machines à lavé, les ordi, les télé….et bien sur les voitures. Pour nous qui aimons les voitures ça fait chier mais pour les autres ils s’en foutent complètement. Une bonne campagne markéting de Lancia… Lire la suite >>
François
Membre
Ca fait 20 ans au minimum que Lancia aligne les bides (Lybra, Delta actuelle voire celle d’avant, Kappa, Thesis, Phedra, etc…) donc il y avait trois solutions pour Marchionne : supprimer la marque (sans doute y a t-il penser), investir lourdement sur de nouveaux modèles (sans doute y a t-il pas trop pensé) ou profiter de Chrysler pour refaire une gamme à moindre coût. Je suppose qu’ici nous sommes tous des amateurs d’automobiles, de belles italiennes, de belles américaines et autres, mais la majorité des potentiels acheteurs n’ont rien à faire de ces histoire de rebadging voire les ignore carrément.… Lire la suite >>
Mamadou Dupont
Invité

La finition US étant nettement inferieure aux sta

wpDiscuz