Accueil F3 British F3 à Thruxton: Vergne à deux doigts du titre

British F3 à Thruxton: Vergne à deux doigts du titre

23
0
PARTAGER

Pour Jean-Eric Vergne (Carlin), les week-end de championnat Britannique de F3 se suivent et se ressemblent. A chaque fois, il rentre chez lui avec deux ou trois coupes de vainqueurs. Et à l’approche du dernier tiers de la saison, il devient quasiment intouchable pour le titre.

Un mot sur le circuit: Thruxton est un des plus anciens circuits Britannique. La première course a eu lieu en 1952. A l’instar d’autres tracés du pays (Croft, Hethel, Silverstone…), le site fut une base de la R.A.F. reconvertie (ci-dessous, Hywel Lloyd -CF Racing- et Menasheh Idafar-T Sport- rendent hommage à cet héritage.)

La piste n’est pas compliquée à mémoriser: sur 11 virages, 8 tournent à droite!

Dans la première course, Vergne était en bonne voie pour décrocher son 10e succès (en 19 manches.) En effet, poleman, il prend pour une fois un départ impeccable. James Calado était censé partir avec Vergne. Mais il se fait surprendre par une procédure de départ un peu longue et lorsque le feu passe enfin au vert, il ne réagit pas. Ruper Svendsen-Cook et Adriano Buzaid ne l’attendent pas. Tandis que Jazeman Jaafar, qui avait anticipé le départ, écope d’un drive-through. Tout ces pilotes font parti de l’écurie Carlin.
Calado roule avec le couteau entre les dents. Il double Buzaid dans le premier tour. Svendsen-Cook subit le même sort au sixième passage. Enfin, au quinzième des vingt-sept tours, l’Anglais se débarrasse de Vergne. Le tricolore peut néanmoins se réjouir: Buzaid, quatrième, contient jusqu’au bout Oli Webb (Fortec), son dauphin au championnat.
Carlin obtient donc le quadruplé et Calado monte même provisoirement au second rang du championnat.

Dans la deuxième course, Lucas Foresti (encore un pilote Carlin!) et Felipe Nasr (Raikkonen Robertson) s’élancent en tête. Mais à la chicane, les deux Brésiliens s’éliminent mutuellement. Webb, troisième, hérite du commandement devant Calado, Buzaid et Vergne.
Cette fois-ci, c’est le Français qui entame une remontée victorieuse. Au cinquième tour, il a réglé le compte de Buzaid. Calado est doublé deux tours plus tard. Vergne bat plusieurs fois le record du tour et au douzième passage, il trompe Webb avec un freinage kamikaze. Un tour plus tard, Calado effectue la même manœuvre, au même endroit, sur Webb et se retrouve deuxième.

Dans la troisième course, la course longue, Vergne est poleman et Calado (décidément très en forme ce week-end) veut l’empêcher de l’emporter. L’Anglais le dépasse au deuxième tour, mais le Français reprend son bien au passage suivant. Max Snegirev et Adderley Fong, deux pilotes de fond de grille, s’accrochent à la chicane et le safety-car sort le temps qu’on les dégage.
Lorsque la voiture s’efface, Vergne ne laisse aucune chance à Calado et il s’envole vers un onzième succès. Webb se montre pressant sur Calado et il le dépasse au vingtième tour.

Vergne possède désormais 299 points. Grâce à sa deuxième place dans la course longue, Webb reprend in extremis la deuxième place (avec 195 points) sur Calado (194 points.) Les autres pilotes sont très loin et ils ne devraient pas s’inviter sur le podium final.
Quant à Vergne, il devrait être titré le week-end prochain, à Silverstone. Mathématiquement, il peut même triompher dés la première course (s’il l’emporte, tandis que Webb et Calado ne marquent pas.) L’intéressé confie vouloir en finir au plus vite, afin de passer à la WSR 3.5 en septembre avec l’esprit libre.

British-F3-Thruxton-01British-F3-Thruxton-02British-F3-Thruxton-03British-F3-Thruxton-04British-F3-Thruxton-05British-F3-Thruxton-06British-F3-Thruxton-07British-F3-Thruxton-08British-F3-Thruxton-09British-F3-Thruxton-10

Source:
British F3

A lire également:
British F3 à Spa: Vergne sans forcer

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz