Accueil 24h Francorchamps Mercedes S63 AMG « 35 » et 300 SEL 6,8 AMG

Mercedes S63 AMG « 35 » et 300 SEL 6,8 AMG

169
3
PARTAGER

Mercedes aime bien les photos de famille. Après la 300 SL et la SLS AMG au Mexique, voici la 300 SEL 6,8 AMG de 1971 et une S63 AMG à Spa.

En 1971, AMG n’était qu’un jeune préparateur. C’est donc sans doute pour se faire connaitre que MM. Aufrecht et Melcher engagèrent une 300 SEL 6,8 aux 24 heures de Spa. Clemens Schickentanz, un habitué du tourisme et Hans Heyer, issu du kart, s’en partageaient le volant.
La voiture était un monstre: V8 6,8l de 428ch, 608Nm de couple et 265km/h en bout de ligne droite. Le moteur a été entièrement revu, non seulement il ne faisait « que » 6,3l d’origine, mais les arbres-à-cames, les pistons Mahle, les soupapes, l’admission et l’échappement sont inédits. Notez aussi les roues de C111.
Dans les courbes, les freins souffrent pour ralentir les 1 635kg à vide (et sans les portes en aluminium, elle aurait pesé 1 830kg.) Heureusement, les lignes droites du « grand Spa » permettent de les refroidir. 5e aux essais, ils réussirent à passer entre les goutes (au sens propre) pour terminer 2e, derrière la Ford Capri de Dieter Glemser et Alex Soler-Roig. Et pourtant, ils n’avaient quasiment jamais conduit la voiture auparavant!
Schickentanz et Heyer revinrent aux 12 heures du Paul Ricard, puis la voiture tenta de se qualifier aux 24 heures du Mans 1972 (sans succès.) On l’a ensuite vu aux 24 heures du Nurburgring, à Nuremberg et sur le Norisring (victoire de classe d’Heyer.) Puis la FIA imposa une cylindrée maximum en « tourisme » de 5l. La voiture fut revendue à Matra, où elle servit à tester des pneus d’avions, avant de se perdre dans la nature.

La voiture des photos est une réplique construite en 2006 par Mercedes-AMG.

La S63 AMG « 35 » reprend la livrée, le numéro de course et les stickers de son ainé. Elle possède une peinture « AMG Le Mans red metallic » disponible uniquement sur la SLS AMG. Les pneus font 275 à l’avant et 325 à l’arrière. Elle dispose par ailleurs d’un arceau-cage, de deux baquets avec harnais 4 points, d’un intérieur avec des inserts de carbone et de laque piano, ainsi que d’un volant AMG cuir/alcantara.
La S63 AMG « 35 » préfigure le nouveau modèle de série, disponible en septembre. Elle inaugure ainsi un V8 5,5l biturbo 544ch et 800Nm (contre 6,3l, 525ch et 630Nm pour le modèle actuel), poussé à 571ch et 900Nm avec le « performance package AMG ». La vitesse de pointe est bridée à 250km/h (300km/h avec le « performance package AMG ».) Il ne lui faut que 4,4 secondes pour atteindre 100km/h. Le moteur est accouplé à une boite AMG SPEEDSHIFT MCT à 7 rapports. En mode « C » (comme économie, logique), il coupe le moteur à l’arrêt et vous fait repartir directement en 2, de quoi économiser 0,2l aux 100km en cycle urbain.

SPA AMG 300 SELSPA AMG 300 SELSPA AMG 300 SELSPA AMG 300 SEL

Source:
Mercedes

A lire également:
75 ans de transporteurs pour Mercedes flèche d’argent
Deux Mercedes « Papillon » sur les lieux de la Carrera Panamericana

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz